La folie au XIXe siècle

0
Publié par Célia Charpentier, Agnès Sandras le 5 février 2016 dans Rencontres de Gallica

Une rencontre Gallica consacrée à la folie au XIXe siècle aura lieu sur le site François Mitterrand de la BnF le mardi 9 février 2016

Christophe Civeton, La Salpêtrière, 1822

La perception de la folie se modifie radicalement au XIXe siècle. Les médecins tentent d’identifier les différentes pathologies et multiplient les thérapies, avec plus ou moins de bonheur.  Soignés dans des « asiles » spécifiquement conçus pour les recevoir, les « aliénés » suscitent un grand intérêt et reçoivent les visites des curieux. Les cours donnés par les grands spécialistes comme Charcot à la Salpêtrière connaissent un succès important.
Nourris par les observations médicales, les auteurs réalistes et naturalistes vont multiplier les œuvres dont les personnages constituent une véritable nomenclature psychiatrique (manies, névroses, hystérie...). Le roman populaire met quant à lui en scène folies meurtrières ou internements abusifs.

Groupe de trois vieilles femmes aliénées
Ambroise Tardieu, Groupe de trois vieilles femmes aliénées, illustration pour Des maladies mentales du Dr Esquirol

Informations pratiques
Cette rencontre de Gallica aura lieu le mardi 9 février 2016, de 17h30 à 18h30, salle 70 (accessible par le hall Est), BnF-site François-Mitterrand.
Information : par téléphone au 01.53.79.49.49 ou par courriel : visites@bnf.fr

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.