Le Blog
Gallica
La Bibliothèque numérique
de la BnF et de ses partenaires

Les premières passes du football féminin

0
3 août 2017

Le championnat d’Europe de football féminin a débuté à la mi-juillet, l’occasion pour nous de revenir sur la genèse de ce sport en France - une histoire compliquée entremêlant attaques sexistes et recherche d’émancipation pour les femmes.

Stade Bergeyre, 14/12/24, Olympique contre Ruche Sportive, Agence Rol

Le football apparait au XIXe siècle en Angleterre, les femmes s’emparent de ce sport et dès la fin du XIXe siècle les premiers matchs féminins y sont disputés. En France, le sport féminin se développe au début du XXe siècle. La Première guerre mondiale marque une nouvelle étape dans l’émancipation des femmes qui se mettent à étudier mais également à arpenter les terrains de sport. Fémina Sport, club omnisport féminin, est créé en 1912. On y pratique alors l’athlétisme et la gymnastique. En 1917, ce club organise le premier match officiel de football féminin :

foot2_0.jpg
L’auto, 2 octobre 1917, p. 2

Cette première expérience est plutôt réussie, d’autres matchs suivent rapidement. Les équipes féminines étant alors trop peu nombreuses, Fémina affronte des équipes scolaires masculines. C’est un tel succès que le club croule sous les demandes :

foot3.jpg
L’auto, 9 novembre 1917, p. 2

Cette réussite n’est bien entendue pas au goût de tous et les premières critiques contre la pratique du football féminin apparaissent vers 1919-1920. Suzanne Liébard, grande athlète, défenseuse du sport féminin en France et fondatrice du Fémina sport, répond ici aux accusateurs :

foot4.jpg
Le petit journal, 14 novembre 1920, p. 4

Le sport féminin s’organise pour obtenir une meilleure visibilité. Les principales associations se regroupent et forment la Fédération des sociétés féminines sportives de France (FSFSF) en 1918. Cela permet alors la création d’un championnat de France de football féminin en 1919 qui perdurera jusqu’en 1932. Parallèlement, une sélection des meilleures joueuses françaises part en 1920 faire une tournée en Angleterre. Les débuts sont difficiles pour cette jeune équipe de France avec une défaite 2:0 face à l’équipe des Dick, Kerr's Ladies Football Club mais le public est au rendez-vous avec 25 000 spectateurs. Le match retour se déroule le 29 octobre 1920 au stade Pershing à Paris devant 12 000 personnes et les deux équipes se quittent sur un score nul 1:1.

foot5.jpg
Stade Pershing, 31/10/20/, M. Flandin donne le départ [coup d'envoi du match de football, Agence Rol.

La pratique du football pour les femmes se développe mais elle reste controversée. En Angleterre, de nombreuses équipes se sont créées, le public est très présent et les matchs rencontrent un franc succès. Pourtant, en 1921, la Football Association décide d’interdire l’accès des terrains aux femmes. Cette interdiction ne sera levée que cinquante plus tard, en juillet 1971 !

foot6.jpg
Le matin : derniers télégrammes de la nuit, 8 décembre 1921, p. 4

Divers arguments sont utilisés pour justifier les interdictions, les débats faisant rage en France également. Le corps des femmes ne conviendrait pas à la pratique de ce sport, car elles seraient trop gracieuses. Un journaliste lors d’une enquête sur le football féminin s’interroge ainsi : « Des hommes légitimement soucieux de voir la femme ne rien perdre de sa "féminité", me demanderont si ces sportives ne m'ont point semblé par trop virilisées, et pour parler franc, un peu "hommasses" », mais rassurons-nous, la réponse est non, elles restent des femmes séduisantes :

foot7.jpg
Le Journal, 14 mars 1931, p. 1

La violence du sport serait également un obstacle au football féminin. Face à ses oppositions, on cherche des compromis, ainsi Diane, journaliste aux Dimanches de la femme propose en 1922 d’adapter ce sport : « Je veux défendre le football féminin ! Après une expérience d'un an, et d'accord avec les dirigeants, professeurs d'éducation physique, ou médecins, dont les élèves ont pratiqué le football il est nécessaire de dire que le football association pratiqué sur un terrain restreint, avec des mi-temps plus courtes et des règles interdisant l'apparence même de la brutalité, est pour les femmes un sport admirable. »

Ces propositions ne semblent pas suffisantes, et les oppositions perdurent, jusqu’à ce grand ras-le-bol en 1923 :

foot8.jpg
La presse, 5 mars 1923, p. 2

Le football féminin français perdure mais perd de sa superbe suite aux nombreuses accusations. Dès la fin des années 1930, on ne trouve que peu de footballeuses. Il faudra attendre les années 1960 pour assister à la reprise du football féminin en France et dans le monde. Nous pouvons suivre en ce moment-même le 12e Championnat d'Europe de football féminin aux Pays-Bas. Preuve que cette jeune femme qui, en 1921, répondait aux critiques d’un journaliste sportif avait raison :

foot9.jpg
Les Annales politiques et littéraires : revue populaire paraissant le dimanche, 11 décembre 1921, p. 576

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.