C comme Cabinet des titres

0
Publié par Charles-Eloi Vial, Louis Jaubertie le 3 juin 2015 dans Collections

Tout au long du mois de juin, dans le cadre du Challenge AZ, nous vous proposons d'explorer les ressources disponibles dans Gallica pour la recherche généalogique. Aujourd'hui, découvrez le Cabinet des titres !

Ordonnance rendue sur les armoiries de la communauté des Tailleurs d'habits de la ville d'Aumale, 20 novembre 1696

Le Cabinet des titres est composé de 6 800 volumes de pièces manuscrites (manuscrits Français 26485 à 31773). Il est à la fois constitué de copies et d'originaux, rassemblées pour leur intérêt généalogique au cours des XVIIe et XVIIIe siècles.

Le Cabinet des titres est constitué de six séries de documents généalogiques, classées par ordre alphabétique des noms de famille :

  • Pièces originales :  il s'agit pour l’essentiel de documents issus des archives de la Chambre des comptes de Paris, mais aussi d'actes notariés (3061 volumes, dont 53 numérisés et consultables dans Gallica).
  • Dossiers bleus : cette série rassemble des mémoires, notes et brouillons généalogiques, issus pour la plupart des cabinets de Charles d’Hozier et de François Roger de Gaignières (684 volumes, dont un numérisé et consultable dans Gallica).
  • Carrés d'Hozier : ce fonds est constitué de copies ou extraits d’actes divers (actes de baptêmes, contrats de mariage, testaments, contrats de vente, etc.) dressés au XVIIIe siècles (652 volumes).
  • Cabinet d'Hozier : ces volumes rassemblent des dossiers généalogiques constitués aux XVIIe et XVIIIe siècles par Pierre et Charles d’Hozier et mémoires généalogiques de François Roger de Gaignières (344 volumes).
  • Nouveau d'Hozier est un fonds qui rassemble des documents relatifs aux preuves dressées par les d’Hozier au XVIIIe siècle pour diverses places : Maison du Roi, Petites et grandes écuries, écoles militaires, maisons de saint Louis et de l’Enfant-Jésus, divers collèges et régiments (337 volumes).
  • Chérin : il s'agit d'un recueil de généalogies dressées au XVIIIe siècle par Bernard Chérin et ses successeurs lorsqu’ils vérifiaient les preuves de noblesse présentées pour l’admission aux Honneurs de la cour, aux Ordres du roi et à certaines places privilégiées (armée, marine, maisons civiles et religieuses) (214 volumes).

Le répertoire des séries généalogiques d'Ulysse Robert permet de savoir, pour chaque nom de famille, s’il figure ou non dans ces six séries.

Recherche du nom "Montmirail" dans le répertoire d'Ulysse Robert
 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le guide du lecteur du département des Manuscrits.

Pour retrouver tous les billets du blog produits dans le cadre du Challenge AZ, voir ici.

Charles-Eloi Vial et Louis Jaubertie

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.