Le Blog
Gallica
La Bibliothèque numérique
de la BnF et de ses partenaires

La collection de papiers peints de la bibliothèque Forney est dans Gallica !

0

Pour la rentrée, refaites votre décoration d'intérieur sur Gallica ! Le blog vous propose aujourd'hui une sélection non exhaustive de papiers peints, issus des collections de la bibliothèque Forney, haut lieu parisien des arts décoratifs.

Papier à motif répétitif, Jean-Baptiste Réveillon, 1790-1805, Paris.

La première collection de papiers peints s’est constituée à la bibliothèque Forney dés 1889 autour des archives du peintre ornemaniste Victor Poterlet. Mais elle connaît sa véritable impulsion grâce à Henri Clouzot, grand historien du papier peint, qui fut conservateur de la bibliothèque de 1908 à 1920 avant de rejoindre le musée Galliera. Intégrée aux fonds de la bibliothèque pratiquement depuis sa création (1886), cette collection de plus de 8000 documents n’a cessé de s’accroître jusqu’à aujourd’hui, entre acquisitions régulières et dons prestigieux. Aujourd’hui, les acquisitions portent surtout sur la production contemporaine, des périodes lacunaires et des compléments de séries, des lés de panoramiques par exemple. En parallèle s’accroît une collection de panneaux décoratifs, proche du papier peint par leurs techniques d’impression et leur vocation ornementale.

La collection de la Bibliothèque Forney permet de retracer l'histoire du papier peint de la seconde moitié du XVIIIe siècle à nos jours. Y sont représentées les manufactures les plus importantes : Réveillon, Joseph Dufour, Zuber, Desfossé et Karth, Paul Balin, etc. à coté d’une production plus courante, moins connue mais tout aussi intéressante pour les chercheurs.

Entre autres collections remarquables, nous citerons le bel ensemble de maquettes de la Manufacture Joseph Dufour (fin XVIIIe – début XIXe), quatre rares papiers Art Nouveau d'Hector Guimard pour le Castel Béranger et une période Art Déco très riche : papiers précurseurs de l'Atelier Martine de Paul Poiret, exemplaires de décorateurs ensembliers comme Émile-Jacques Ruhlmann, Sue et Mare,  René Gabriel, motifs de Bénédictus, Jean-Emile Laboureur, productions des Ateliers des Grands Magasins  La Maîtrise (Galeries Lafayette), Primavera (Printemps), Pomone (Le Bon Marché).

Ce fonds historique continue de s’enrichir et occupe actuellement le troisième rang après le musée des Arts décoratifs à Paris et le musée du Papier peint à Rixheim (Haut-Rhin). Plus de 3500 documents sont numérisés et consultables en ligne à partir du catalogue des Bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris et, désormais, à partir de Gallica.

Dominique Deangeli-Cayol et Sylvie Pitoiset,
Bibliothèque Forney

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.