Le costume militaire dans Gallica

0
Publié par Jude Talbot le 1 janvier 2013 dans Collections

« Icy après sensuit la façon comment les gens de guerre du royaulme de France, tant à pié comme à cheval, sont habillez en la manière et usance de le geurroier quilz font à leurs ennemis ».

L’incipit du « Costume militaire des Français en 1446 », manuscrit médiéval édité en 1876 par René de Belleval, pourrait avoir été le mot d’ordre de Gustave de Ridder au moment de collecter l’ensemble de 3667 volumes qui compose le fonds éponyme. Ce notaire parisien, né en 1861, passionné d’histoire militaire, fréquente dès 1900 la salle de lecture du Cabinet des Estampes. Intéressé par la richesse des collections, il en constate aussi les lacunes, et forme alors le projet de réunir des recueils de dessins ou d’estampe, des livres illustrés, des historiques de régiment, des études sur les uniformes, les drapeaux, l’armement et des textes de règlement. À sa mort en 1946, ceux-ci sont légués au Département des Estampes et de la photographie, récemment renommé, et un catalogue est achevé en 1948 par Jacques Lethève.

Garde nationale à Paris : grenadier

Il est désormais possible d’admirer en ligne sur Gallica un grand nombre de ces volumes du fonds De Ridder. Au gré d’une navigation dans cette histoire, par l’image, du costume militaire, vous pourrez étudier les nouveaux uniformes de campagne de l’armée espagnole en 1900, comparer les différents costumes de l’armée de Saxe, ou bien passer en revue les régiments de France sous Louis XVI.

Divise del R'esercito italiano

Uniformirung und Organisation des Bürger-Militärs in dem Königreiche Baiern

Jude Talbot - Direction des collections, département des Estampes et de la photographie

Publié initialement le 21 décembre 2010.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.