Informations détaillées

Titre : 
Smaragdus Sancti Michaelis, Expositio in Regulam sancti Benedicti ;Sententiae Patrum in duodecim distinctionibus

Date d'édition : 
1186-1200

Type : 
manuscrit

Langue : 
latin

Format : 
Angleterre. - Écriture gothique anglaise d’une main principale. - Deux grandes initiales de couleur bleues et vertes décorées par des rinceaux et des éléments végétaux stylisés à l’encre jaune et bleue : f. 1r Cum (7 lignes) et Ausculta (9 lignes). Initiales de couleur à l’encre bleues, verte, jaune et rouge avec filets et filigranes. - Parchemin. - 140 ff., précédés par une garde en papier et une garde en parchemin (f. A) et suivis par une garde en papier. - 345 x 235 mm (justif. 260 x 170 mm). - 18 cahiers s’ouvrant sur le côté poil, tous quaternions sauf les cahiers 10 (f. 73-81, un quaternion plus un feuillet ajouté, le f. 76) et 18 (f. 138-140, un binion manquant du dernier feuillet). Réclames horizontales sous la colonne interne. Signature des cahiers en chiffres romains à l’encre noire au centre de la marge inférieure de la dernière page des cahiers 1-16, numérotés I-VII et XI-XIX. Foliotation moderne en chiffres arabes à l’encre noire sur la marge supérieure externe du recto. - Piqûres sur la marge supérieure, externe et inférieure. Réglure à la mine de plomb (Muzerelle 1-1-11/0/1001-1001/J) ; 45 lignes sur deux colonnes. - Reliure du XVIIIe s. (seconde moitié), sur ais de carton couvert en papier moucheté ; dos à six doubles nerfs, couvert en basane décoré par des poinçons. Titre au dos en lettres dorées : « Smaragdu[s] in regulam sancti Benedict[i] ». Contregardes en papier, gardes en papier et en parchemin. - Au f. 1r et 140v, estampille de la « Bibliothèque Nationale » identique au modèle Josserand-Bruno n° 17(1792-1802)

Description : 
F. 1r-62r : Smaragdus Sancti Michaelis, Expositio in Regulam sancti Benedicti, inc. « Cum turbas plurimorum cernerem monachorum », expl. « feliciter poterit vivere. Ad quam vitam… » (P. L. 120, 691-932).F. 62r-140r : Sententiae Patrum in duodecim distinctionibus, inc. « Si quis humane intelligentie coartatus capacitate divine legis spaciosa non valet », expl. « Pari ante oculos ultione dampnata ».F. 140v : blanc.

Description : 
Le manuscrit, produit en Angleterre à la fin du XIIe siècle, a été donné à l’abbaye de Cluny par l’abbé Hugues V (1199-1207), venant de Reading, comme l’atteste l’inscription au f. Av (XIIe siècle) : « Liber iste Cluniacensis est ex dono domni Hugonis quinti abbatis. Quicumque eum alienaverit vel asportaverit vel accomodaverit extra claustrum Cluniacense, in generali capitulo Cluniacensi solempniter excommunicatus est, et anima eius cum Dathan et Abiron eterne dampnationi deputata, omnibus consentibus et una voce clamantibus, fiat, amen ». Au XVe siècle il est passé au Collège de Cluny à Paris (cf. la note du f. 140v : « Iste liber est de communi scolarium Cluniacensium Parisius studentium, in quo continetur Regula sancti Benedicti ; qui autem de loco ad alium extra domum transtulerit sciat se sententiam excommunicationis incurrisse »). Son emplacement dans cette bibliothèque est indiqué par la collocation inscrite au f. 140r : « 57 liber secundus 4e ba[n]che. Regula sancti Benedicti exposita. 12 distinctiones pulcre per quatuor doctores ». Le volume a fait ensuite partie de la bibliothèque de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés (cf. au f. 1r les cotes anciennes « olim 359 » et « N. 402 », du XVIIe siècle, et l’ex-libris du XVIIIe siècle : « Sancti Germani a Pratis »), et il entra dans la Bibliothèque Nationale avec d’autres manuscrits de Saint-Germain, entre décembre 1795 et février 1796.

Droits : 
domaine public

Identifiant : 
ark:/12148/btv1b90667148

Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, Latin 12638

Provenance : 
Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 
26/11/2012


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés