Informations détaillées

Titre : 
Tite Live, Histoire romaine [La premiere Decade de Titus Livius], traduite par Pierre Bersuire.

Date d'édition : 
1400-1500

Type : 
manuscrit

Langue : 
Français

Format : 
Écriture du XIVe siècle, sur 2 colonnes. Initiales en or et couleur. Encadrements ou bordures. Titres rouges. Paris. - 11 miniatures aux folio 6, 9, 31 vo, 54 vo, 79, 101, 120 vo, 136, 152, 169 vo, 192. - Parchemin. - 212 feuillets. - 450 × 330 mm. - Reliure en bois, couvert de velours bleu. Tous les ornements des plats, armes de Charles de Bourbon, duc de Vendôme, fermoirs, clous, etc., ont disparu. Tranches dorées

Description : 
Commencement : « A prince de trés souveraine excellence, Jehan, roy de France par la grace divine, frere Pierre Berceure, son petit serviteur, prieur a present de Saint Eloy de Paris... » — Fin : « ...mais que toufesfois l'en fist supplicacion seulement a Esculapius. » Ancienne cote : No 19286. A l'intérieur du premier plat, on lit : « La premiere Decade de Tite Livye. G 1. » — Au fol. 211 vo, la signature : « Marie de Luxembourg. » — Au fol. 212 vo, on lit : "Ce present livre apartient à Nicolas Le Loup, esquier, filtz de Lorant Le Loup, esquier, sieur de Couleurs, faict par don dudit sieur de Couleurs. Faict ce XXIII jour de may mil cinq cent quatre XX saise, 1596. — Signé : N. Le Loup. "

Description : 
Fait pour le duc Louis II de Bourbon. A appartenu à Charles de Bourbon-Vendôme, fin XVe siècle ; à Marie de Luxembourg, femme de François de Bourbon ; au sieur de Couleurs; à Nicolas Le Loup en 1598 ; à la bibliothèque duchâteau d'Anet ; à Denis Guyon de Sardière , no 1543. Henry Martin note : On lit dans le catalogue de Guyon de Sardière, p. XXXI : « Le premier volume a appartenu à Charles de Bourbon, duc de Vendôme, qui vivoit sous le règne de Louis XII. L'écusson en bronze des armes de ce prince, relevées en bosse, sont (sic) au milieu du plat de la couverture, et son chiffre aussi en bronze est aux huit coins de la couverture. Ce volume vient de la bibliothèque d'Anet. Le second n'est pas si beau et ne paroit pas écrit du même tems, il est plus moderne, il ne sort pas de la même bibliothèque. » ; au duc de La Vallière, chez lequel l'a vu Barbazan ; voyez le manuscrit de l'Arsenal no 4629, p. 365 et 381 ; puis au marquis de Paulmy(Histoire, no 1857).

Droits : 
domaine public

Identifiant : 
ark:/12148/btv1b84581394

Source : 
Bibliothèque de l'Arsenal, 3693

Provenance : 
Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 
08/05/2012


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés