Informations détaillées

Titre : 
Evangelia quattuor [Évangiles de la cour de Charlemagne ou Évangéliaire d'or ; ce manuscrit a également été connu sous le nom d'Évangéliaire de Saint-Martin-des-Champs].
Date d'édition : 
700-800
Sujet : 
Charlemagne
Type : 
manuscrit
Langue : 
latin
Langue : 
français
Langue : 
français
Format : 
Aix-la-Chapelle. - Minuscule, lettres d'or, sur 2 colonnes, 28 lignes à la page ; les titres sont en Capitalis, Capitalis rustica et Uncialis. - 16 tables de canons en pourpre et or (f. 8-15v°) et 3 grandes pages d'initiales au début de chaque Évangile (f. 16, 61, 134) ; la quatrième, celle de l'Évangile de Luc, a disparu (empreinte visible au f. 91v°). - Parchemin. - 179 f. - , les f. 92 et 93 sont blancs. - 265 x 195 mm. - Réglure à la pointe sèche. - Reliure de velours rouge, XVIIIe s
Description : 
Contient : Les quatre Évangiles ; Préface de S. Jérôme : « Novum opus me facere cogis... » ; « Plures fuisse qui evangelia... » ; La lettre de S. Jérôme au pape Damase : « Sci endum etiam ne quis... » ; « Argumentum secundum Mattheum » ; « Breviarium ejusdem » ; Canons ; Évangile de S. Matthieu ; Prologue de S. Marc ; « Breviarium » ; Évangile de S. Marc ; Prologue de S. Luc ; Les chapitres ; Évangile de S. Luc ; Prologue de S. Jean ; Chapitres ; Évangile de S. Jean ; « Incipit capitulare evangeliorum de circulo anni » ; Note latine de la main de Luigi Baroni, secrétaire de M. de Paulmy
Description : 
Appartient à l'ensemble documentaire : RegiaCarol
Description : 
Au contreplat du plat supérieur : « Nyon, 900 liv. » ; et « Saugrain, 360 liv. », ainsi que le no (biffé ?) 5275. Au-dessous, une note, extraite de Leprince, Essai historique sur la bibliothèque du roi, 1782, p. 359 (paraphrasant un passage de Piganiol de la Force, Description historique de la ville de Paris et de ses environs, 1765, III, p. 36-38), affirmant que le ms-599 provient de Saint-Martin des Champs. Au fol. A vo, une note du XIIe s., « In hoc textu lapides sunt sexies viginti, III minus », est de la même main qu'une note similaire portée sur le ms-592 de l'Arsenal (voir Martin, Denoël).
Description : 
Le manuscrit ms-599 est généralement reconnu comme appartenant au groupe des manuscrits issus de l'École de la cour de Charlemagne, selon la dénomination de Koehler (ou groupe d'Ada selon une dénomination antérieure). Il est postérieur à l'Évangéliaire de Godescalc (Paris, BnF, Département des manuscrits, NAL 1203), achevé avant 783, et, pour des raisons stylistiques, il est considéré comme antérieur au Psautier de Dagulf, datable de 795 (Vienne, ÖNB, Cod. 1861). Selon une seconde hypothèse, il peut être attaché, par son écriture, sa décoration et son calendrier, à Tours (Boussard). La note du XIIe s., de la même main qu'une note analogue du ms-592 de l'Arsenal, laisse supposer que ces deux manuscrits ont eu un passé commun. Il n'est pas certain qu'ils aient appartenu à Saint-Martin-des-Champs, comme le suggère pourtant la note manuscrite (citant Piganiol via Leprince ; fin du XVIIIe s. au plus tôt) collée au contreplat supérieur du ms-599 (voir Martin, Boussard, Denoël).Au Catalogue des manuscrits de la Bibliothèque de l'Arsenal, Henry Martin précise : "Le comte de Bastard a fait reproduire trois peintures de ce manuscrit. — C'est très-certainement de ce volume que Luigi Baroni entend parler quand il dit que le manuscrit 1046 (38 B. L.) a été acheté avec l'Évangéliaire d'or. Voyez le catalogue Paulmy, nos 1045 A et 1179 A des Belles-Lettres. — Sur l'intérieur du premier plat, on lit : « Nyon, 900 liv. » ; et « Saugrain, 360 liv. ». A côté, le no 5275. — Au-dessous, une note, qui n'est guère que la reproduction d'un passage de Piganiol de la Force, et dans laquelle il est dit que notre manuscrit provient de Saint-Martin des Champs, mais rien n'est moins certain. Ce manuscrit doit avoir la même origine que le no 592. — Il porte au fol. A vo cette note de la même main (XIIe s.) que celle du fol. A vo de ce manuscrit : « In hoc textu lapides sunt sexies viginti, III minus »".Le manuscrit ne porte pas la cote du marquis de Paulmy sur le feuillet de garde, mais il est inscrit au catalogue Paulmy, Théologie, sous le n°160A (Martin).
Description : 
Lieu de copie : Aix-la-Chapelle
Droits : 
domaine public
Identifiant : 
ark:/12148/btv1b84559055
Source : 
Bibliothèque nationale de France, Bibliothèque de l'Arsenal, Ms-599 réserve
Notice du catalogue : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc79804f
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 
13/06/2012


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés