Informations détaillées

Titre : 
Gossouin de Metz, Image du monde [rédaction en prose P].

Date d'édition : 
1320-1325

Type : 
manuscrit

Langue : 
Français

Format : 
Paris. - Un copiste. - La décoration du volume est due au. - Maître du Roman de Fauvel. - , désigné ainsi d’après son illustration du ms. BnF., Français 146 (Gervais du Bus. - Roman de Fauvel. - ). Le cycle iconographique a été copié dans un exemplaire postérieur qui a fait partie de la Librairie du Louvre : le ms. BnF., Français 25344. - Huit peintures illustrant la première partie : F. 1 : au début de l’ouvrage, peinture occupant la largeur de deux colonnes : dans la scène de gauche, représentation de l’auteur, un astrolabe à la main ; dans la scène de droite l’auteur dictant son ouvrage à un copiste. - Sept petites peintures mettant en scène l’apprentissage des arts libéraux : grammaire (f. 27) ; logique et rhétorique (f. 27v) ; arithmétique (f. 28) ; géométrie (f. 28v) ; musique (f. 29) ; astronomie (f. 30v). - F. 136v : peinture en pleine page représentant Dieu en majesté siégeant sur la sphère, au centre de laquelle est représenté l’enfer. Symboles des quatre évangélistes aux quatre angles de la peinture. - F. 140v: peinture occupant les trois quarts de la page : représentation de la passion en trois registres : scène du bas : un évêque et un moine priant devant la colonne de la flagellation, encadrée des instruments de la Passion (fouets, manteau de la dérision ?) ; scène du milieu : représentation de la plaie du côté et instruments de la Passion : clous, tunique ; scène du haut : Crucifixion. La peinture est bordée à gauche de textes liturgiques extraits de « De corona spina – in 1.Vesperis » (cf. Drevers, G.M. « Historiae rhythmicae Liturgische Reimofficien des Mittelalters », dans. - Analecta hymnica medii aevi. - , 24, Leipzig, 1896). - Schémas de cosmographie et d’astronomie à l’encre noire rehaussée de couleurs : 1. - ère. - partie : 7 schémas (ff. 40v, 42, 42v, 43, 43v, 44v) ; 2. - ème. - partie : 10 schémas (ff. 47v, 48v, 49, 49v, 92, 94, 95v); 3. - ème. - partie : 6 schémas (ff. 96v, 97, 99, 100v, 101v, 103). - Décoration secondaire :. - Encadrements de baguettes ornées de rinceaux de vignettes, d’oiseaux, dragons, centaure (f. 1), animaux (lion, lapin). - Au début du texte et du prologue, initiales historiées de 5 et de 4 lignes : f. 1 : l’auteur commentant son ouvrage à des disciples (début du texte), f. 3v: Dieu créateur, le monde à la main (prologue). - Au début des chapitres 1 et 3 de la 1. - ère. - partie, initiales historiées (2 lignes), à prolongement de baguettes : f. 4v : Dieu créateur, un compas dans la main (chap. 1) ; f. 7v : création d’Adam et d’Ève (chap. 3). - Au début des paragraphes illustrés d’une peinture (f. 27, 27v, 28, 28v, 29, 30v), initiales ornées (3 lignes), à prolongement de baguettes. - Au début des différents chapitres, initiales ornées (2 lignes). - Au début des différents chapitres de la table et des paragraphes, initiales ornées (1 ligne). - Bouts de lignes ornés de motifs géométriques, floraux, de têtes d’animaux et dragons. - Parchemin. - 142 ff. à 2 col., précédés de 4 gardes de papier moderne et de 2 gardes de parchemin A, B) ; suivis de 4 gardes de papier moderne. Contregardes de papier reliure. - 380 x 255 (justification : 250 x 175 mm). - Réclames. Rubriques. - Réglure à l’encre. - Reliure de veau raciné (XIXe s.), avec dos de maroquin rouge au chiffre royal (Ancien Régime). Titre au dos : « IMAGE DU MONDE ». Emblème peint sur la tranche, dans lequel Paulin Paris a distingué les armes de Guillaume Flote (Les manuscrits françois…, V, p. 32). - Aux ff. 1 et 139v, estampille de la « BIBLIOTHECAE REGIAE » (Ancien Régime), correspondant au modèle Josserand-Bruno, type A, fig. 1

Description : 
F. 1-139v. Gossouin de Metz, L’Image du monde (rédaction P. prose) « Ci commencent li chapitre du roumanz mestre Gossouin qui est apelez Ymage du monde (rubr.) ». « Ce livre de clergie que en apele l’Ymage dou monde, qui est translatez de latin en rommanz, contient .LV. chapistres et .XXVIII. figures, sanz quoy li livres ne porroit estre legierement entenduz. Qui est devisez en .III. parties, dont la premiere partie contient .XIIII. chapistres et .VIII. figures, sanz le prologue » (éd. Prior, p. 57). F. 1-3v. Table des chapitres (éd Prior, p. 57-59). F. 3v-4v. [Prologue]. « Ci commence l’ymage du monde (rubr.) ». « Qui bien veult savoir et entendre cest livre pour savoir et pour aprandre comment il doit vivre et soi contenir en cest sicle ...-… Si commencerons (t exponctué) tout avant du glorieus Dieu souverain et de sa poissance » (éd. Prior, p. 59). F. 4v-46v. [Première partie : Cosmogonie]. « Cist chapistres parle de la poissance Dieu (rubr.) ». « Quant Diex [fist] le monde au commencement, il ne lui en estoit nul mestier, car autretant avoit il devant comme il ot aprés …-… si comme sa nature l’emmaine. Mes ci se fenist ceste premiere partie pour deviser en la seconde la terre et la forme du firmament (éd. Prior, p.60-102 ) F. 46v-95v. [2ème partie : Géographie]. « Ci commence la seconde partie comment la terre est devisee et quel part ele puet estre habitee (rubr.). « Puisque la terre est si petite, comme nous nous avons ci devisé …-…Et si dirons la mesure du firmament pour mieulz entendre la façon et comment il est faiz, et de ce qui est desus et de paradis ensement » (éd. Prior, p. 102-160). F. 96-139v. [3ème partie : Astronomie]. « La tierce partie (rubr.) ». « En ceste tierce partie, aprés finerons ceste astronomie. Si vous dirons tout premierement comment il est nuit et jour, pour faire entendre les eclipses et pour aprendre autres choses …-… Vous qui m’avez ci entendu, si priez au douz roi Jhesu Crist, que il otroit et grace et gloire et bon memoire et entendement a celui qui cest livre escrit et qui le parfist jusques en la fin. Amen ». « EXPLICIT (en gros module) » (éd. cit., p. 161-204).

Description : 
Le manuscrit fut exécuté pour Guillaume Flote, chancelier de France de 1339 à 1348, seigneur de Revel, ainsi que l’indique une inscription sur le verso du feuillet de garde B : « Ce livre fu a messire Guillaume Flote, seigneur de Revel et chancellier de France ». La reliure originelle comportait deux fermoirs d’argent « aux armes de Revel » (cf. infra, inventaires de 1401-1403, 1413-1416). Emblème peint sur la tranche, dans lequel Paulin Paris a distingué les armes de Guillaume Flote : deux fasces sans doute d’azur, en champ d’or (Les manuscrits françois…, V, p. 32). Le manuscrit entra dans la librairie de Jean de Berry avant 1401. Il figure sur l’inventaire rédigé par Arnoul Belin entre 1401 et 1403: « Item un livre en françois de l’Ymage du monde, que fist maistre Gossenin, ystorié en pluseurs lieux ; couvert de cuir vermeil empraint, a deux tixuz de soie noire, et deux fremouers d’argent aus armes de Revel » (BnF., Français 11496, n° 1064). Il est, de même, répertorié sous le n° 908 dans l’inventaire dressé par Robinet d’Estampes entre 1413 et 1416 (Guiffrey, Inventaires…, I, p. 235-236, n° 908). L’ex-libris du duc figure sur le recto du feuillet de garde A et sur le verso du f. 139 : « Ce livre est au duc de Berry. – JEHAN ». La signature du duc est inscrite au milieu du f. 141. À la mort de Jean de Berry, le manuscrit entra dans les collections de sa fille, Marie de Berry, duchesse de Bourbon (cf. Bibl. Sainte-Geneviève, ms. 841 : compte de Jean Lebourne). Pour Paulin Paris, le manuscrit serait passé par la suite en Bourgogne (Les manuscrits françois…, V, p. 32). Sur le recto du f. 141, on note une marque de marque de possesseur : « Dominique de Bourgoingne, philozophe du thoison d’or, roy de Frize et referendaire de l’Apocalipse. J’ay quis honneur. DsM » (écriture du XVe s.). F. 142 : dessin d’un pot de fleurs surmonté de la devise : « Tout si me fait le son venir ». Le manuscrit entra à une date indéterminée dans les collections royales. Il est répertorié dans les inventaires de Nicolas Rigault (1622), n° 527, de Pierre et Jacques Dupuy (1645), n° 353, de Nicolas Clément (1682), n° 7070. Ainsi que l’indique la cote inscrite sur le recto du feuillet de garde B (Expo X-19), le manuscrit figura dans à l’exposition des manuscrits les plus précieux de la BnF., dans la grande galerie à la fin du XIXe siècle (av. 1881), sous le n° 24 (armoire X) : cf. Bibliothèque nationale, Département des Manuscrits, Notice des objets exposés, Paris, 1881, p. 8-9, n° 19. Anciennes cotes inscrites sur le f. 1 : [Rigault II] « cinq cents vingt sept », [Dupuy II] 353 ; [Regius] 7070.

Droits : 
domaine public

Identifiant : 
ark:/12148/btv1b84526412

Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, Français 574

Provenance : 
Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 
08/05/2012


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés