Informations détaillées

Titre : 
Jacques Legrand, Le livre de bonnes mœurs .

Date d'édition : 
1400-1410

Type : 
manuscrit

Langue : 
français

Format : 
Paris. - La décoration du manuscrit, exécuté pour le duc de Berry, est due au Maître de Luçon et son atelier. Le cycle iconographique, illustrant les thèmes augustiniens développés par le prédicateur Jacques Legrand dans ses homélies, est le support d’un « sermon en images ». Les figures de Moïse (f. 20v), de Job (f. 16v) et de Jonas (f. 8v) rappellent l’obéissance à Dieu. La chasteté est évoquée à travers la figure de Lucrèce (f. 18), de la Vierge, de sainte Catherine et de saint Jean (f. 23v) et s’oppose à la luxure (f. 25v). La pauvreté est illustrée par les exemples de Diogène et de Démétrius. La mort menaçant un prince de sa lance annonce le début de la troisième partie (f. 74) : cf. M-H. Tesnière, Paris 1400, p. 244, cat. 147. 19 peintures illustrent le texte : dédicace : 1 peinture ; 1ère partie (remèdes contre les péchés mortels) : 10 peintures ; 2ème partie (état des hommes d’Église, des princes et du peuple) : 7 peintures ; 3ème partie sur la mort : 1peinture. Si le Maître de Luçon a peint lui-même la scène de l’allégorie de la mort, la peinture de la dédicace est de la main d’un de ses assistants. Le style des peintures est à rapprocher de l’illustration du Boccace conservé aujourd’hui à la Bibliothèque publique et universitaire de Genève (ms. 190, Des cas des nobles hommes et femmes), exécuté par l’atelier en 1410 : cf. Meiss, 1974, p. 344-345. Légende des images : F. 2 : présentation du livre (dédicace) ; f. 5 : allégorie de l’orgueil (1ère partie, chap. 1) ; f. 8v : allégorie de l’humilité à travers l’image de Jonas (1ère partie, chap. 3) ; f. 16v : allégorie de la patience : exemple de Job (1ère partie, chap. 7) ; f. 18 : allégorie de la chasteté (1ère partie, chap. 8) ; f. 20 : allégorie de l’abstinence (1ère partie, chap. 10) ; f. 23v : allégorie de la chasteté (1ère partie, chap. 12) ; f. 25v : allégorie de la luxure (1ère partie, chap. 13) ; f. 27 : allégorie de l’envie (1ère partie, chap. 14) ; f. 29 : allégorie de la paresse et de la diligence (1ère partie, chap. 15) ; f. 31v : allégorie de la libéralité et de l’avarice (1ère partie, chap. 16) ; f. 37 : hommage au pape (2ème partie, chap. 1) ; f. 43 : allégorie de la miséricorde (2ème partie, chap. 6) ; f. 55 : homme remerciant à tort Dieu pour ses richesses (2ème partie, chap. 14) ; f. 56v : allégorie de la pauvreté volontaire : Diogène et Démétrius (2ème partie, chap., chap. 15) ; f. 57v : l’état de vieillesse (2ème partie, chap. 16) ; f. 59 : vieillard enseignant aux jeunes gens (2ème partie, chap. 17) ; f. 66v : sacrement du mariage (2ème partie, chap. 18) ; f. 74 : allégorie de la mort (3ème partie, chap. 1) : voir le détail des légendes dans Meiss, 1974, p. 345. Décoration secondaire : Au début de la dédicace (f. 2) et du texte (f. 5), initiales ornées de vignettes sur fond or (6 lignes). Au début des 2ème et 3ème parties (ff. 37 et 74), initiales puzzle (6 lignes). Au début des différents chapitres, initiales filigranées (3 lignes) de couleur alternativement bleue et or. Pieds de mouche alternativement bleus et or. - Parchemin. - 89 ff. à longues lignes, précédés de 4 gardes de parchemin, suivis de 3 gardes de parchemin. - 280 x 200 mm (justification : 170 x 100 mm). - 12 cahiers : 14 (ff. 1-4), 28 (ff. 5-12), 38 (ff. 13-20), 48 (ff. 21-28), 58 (ff. 29-36), 68 (ff. 37-44), 78 (ff. 45-52), 88 (ff. 53-60), 98 (ff. 61-68), 105 (4+1) (ff. 69-73 : fin de la 2ème partie), 118 (ff. 74-81), 128 (ff. 82-89). - Réclames. Rubriques. Foliotation moderne. F. 89 réglé, blanc. Majuscules rehaussées à l’encre ocre. Citations latines soulignées à l’encre rouge. - Réglure à l’encre rouge. - Reliure de maroquin citron aux armes royales (XVIIe-XVIIIe s) sur les plats. Tranches dorées. Titre au dos : « LIVRE / DES / BONNES / MOEUR / DE JACQ / LEGRAN ». - Aux ff. 2 et 88v, estampille de la « BIBLIOTHECAE REGIAE » (Ancien régime), correspondant au modèle Josserand-Bruno, type A, fig. 1

Description : 
F. 2-88v. Jacques Legrand, Le Livre de bonnes moeurs Le Livre de bonnes moeurs est une adaptation libre de la dernière partie du Sophilogium (quatrième traité du livre II et intégralité du livre III). Le Français 1023, manuscrit de dédicace, a servi de base à l’édition d’E. Beltran. Une seconde rédaction a été composée en 1410 : cf. Translations médiévales : cinq siècles de traductions en français au Moyen Ấge (XIe-XVe siècles). Étude et Répertoire, C. Galderisi dir., Brépols, vol. 2, I, p. 608. F. 2-2v. [Dédicace à Jean de Berry]. « A tres noble prince et redoubté seigneur Jehan, filz de roy de France, duc de Berry et d’Auvergne et conte de pluseurs autres pays …-…Car le vouloir est grant et l’ouvrage est pareil a mon povoir, c’est assavoir petit » (éd. Beltran, p. 300). F. 2v-4. [Table des chapitres]. « Cy commence la table du livre intitulé de bonnes meurs. Lequel livre est devisiez en deux parties, dont la premiere partie parle du remede qu est contre les sept pechiez mortelx. Et la seconde partie parle des trois estas. Et premierement le premier chapitre de la premiere partie parle… (rubr.) . F. 2v-3. [Table de la 1ère partie : 18 chapitres] (éd. Beltran, p. 300). F. 3-4. [Table de la 2ème partie : 35 chapitres]. F. 3-4 [Chapitres 1-26 : considérations sur les trois états]. « Cy s’ensuit la seconde partie, laquele parle de trois estas, c’est assavoir des gens d’Eglise, de l’estat des princes et de l’estat du commun peuple. Et premierement le premier chapitre parle … (rubr.) ». – F. 4. [Chap. 27-35 : considérations sur la mort]. « Cy fine la table (rubr.) » (éd. Beltran, p. 301-302). F. 5-37. [1ère partie : texte, chap. 1-18]. « Cy commence le Livre intitulé et nommé de Bonnes meurs et premierement comment orgueil desplaist a Dieu. .I. (rubr.) ». « Orgueil desplaist a Dieu, car tous orguilleux se veulent a Dieu comparer …-… Par quoi il appert que povreté est bonne et convoitise tient l’omme en soucy et en peril de cuer et de conscience ». « Cy fine la premiere partie (rubr.) » (éd. Beltran, p. 305-340). F. 37-73v. [2ème partie : texte, chap. 1-26]. « Cy commence la seconde partie qui parle de tous estas (rubr.) ». « Comment on doit honorer sainte Eglise et l’avoir en reverence. .I. (rubr.) ». « On doit l’Eglise honorer et avoir en reverence, car elle est comme mere de tous les crestians …-… et la maladie de nostre sensualité qui ne tent nemais a mal et a punaisie, toutes ces choses nous empeschent d’aler et acomplir nostre pelerinage » (éd. Beltran, p.341-382). F. 74-88. [3ème partie, chap. 1-9, correspondant aux chap. 27-35 de la table générale]. « Cy commence la tierce partie qui parle de la mort, et premierement comment nul ne ne se doit de son estat glorifier. .I. (rubr.) ». « Nul ne se doit de son estat glorifier, car comme dit Job, la vie de l’omme est brieve et plaine de miseres …-… Par quoi il appert que pou vault l’esperance de ceulx qui dient que le monde durera moult longuement ». « Cy fine la tierce partie de ce livre. Deo gracias (rubr.) » (éd. Beltran, p. 383-399).

Description : 
Le manuscrit fut offert à Jean de Berry, le 4 mars 1410, par Jacques Legrand, ermite de Saint- Augustin et prédicateur. Sur le recto du f. 1 a été inscrit en lettres cadelées par Jean Flamel l’ex-libris du duc : « Ce livre fist frere Jaques Legrant, de l’ordre des hermites Saint-Augustin, et le donna a Jehan, filz de roy de France, duc de Berry et d’Auvergne, conte de Poitou, d’Estampes, de Bouloingne et d’Auvergne. Flamel » (cf. Delisle, Cabinet des Manuscrits, III, p. 311, et Album paléographique, pl. XLVII, n° 1). Un second ex-libris figure sur le verso du f. 88 : « ce livre est au duc de Berry. – JEHAN ». Le volume est répertorié dans l’inventaire rédigé par Robinet d’Étampes entre 1413 et 1416: « Item un petit livre en françoys, de lettre roonde, intitulé Des bonnes meurs, lequel parle du remede qui est contre les .VII. pechiez mortels, et des trois estas ; et au commancement du second fueillet a escript : et tous les siens ; historié en pluseurs lieux ; couvert de cuir vermeil empraint, a deux fermouers de laton dorez, hachiez des armes de monseigneur le duc, et sur chascune aiz .V. petis boullons de mesmes ; lequel livre fu donné a mondit seigneur le .IIII.e jour de mars mil .CCCC. et .IX. avant Pasques, par frere Jaques Legrant, augustin » (Guiffrey, I, p. 264, n° 991). L’incipit peut être repéré à la 1ère ligne du f. 6 (2ème feuillet du texte) : « [et noye en la mer lui] [f. 2] et tous les siens ». Le volume est répertorié dans les inventaires de la Bibliothèque royale à partir du début du XVIIe siècle : inventaire de Nicolas Rigault (1622), n° 1351 ; inventaire de Pierre et Jacques Dupuy (1645), n° 1086 ; inventaire de Nicolas Clément (1682), n° 7323. Ainsi que l’indique la cote inscrite sur la contregarde du plat supérieur (Exp.-25), le manuscrit figura dans l’exposition des manuscrits les plus précieux de la BnF. dans la grande galerie à la fin du XIXe siècle (av. 1881), sous le n° 24 (armoire X) : cf. Bibliothèque nationale, Département des manuscrits, Notice des objets exposés, Paris, 1881, p. 9, n° 25. Anciennes cotes inscrites sur le f. 1 : [Dupuy II] « 1086 », [Regius] « 7323 » ; sur le f. 2 : [Rigault II] « MCCC 51 ». Inv. 1622 : "Livre des bonnes meurs, composé par frere Jacques Le Grand, Augustin ; dedié au duc de Berry, avec le portrait d’iceluy".

Droits : 
domaine public

Identifiant : 
ark:/12148/btv1b8452640n

Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, Français 1023

Provenance : 
Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 
09/01/2012


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés