Informations détaillées

Titre : 
Evangelia quattuor [Évangiles de Saint-Médard de Soissons] (1v-221v). Capitulare evangeliorum (223r-235v).

Date d'édition : 
IX

Type : 
manuscrit

Langue : 
Latin

Format : 
École de la Cour de Charlemagne. - Onciales d'or. Titres, incipits et colophons en onciales d’or ou de couleur rouge, certains à lignes alternées. Titres courants dans des cartouches pourprés, en partie rognés. Nom des Évangiles dans les marges supérieures, à l'encre d'argent sur bandes pourprées. - Ms. du groupe Ada; voir Bischoff, 2007, 3, p. 65 n. 45, ; Bischoff, 2007, 4, p. 79, 80, 82, 84, 85 n. 47) pour une discution détaillée des groupements réalisés par Koehler (1958, 1960), et notamment de la place de ce ms. au sein du groupe Ada. Décoration germanique. Peintures à pleine page : offrande de l’Agneau (1v), Fontaine de Vie (6v), portraits des quatre évangélistes: s. Matthieu (17v), s. Marc (81v), s. Luc (123v) et s. Jean (180v). Canons peints (7-12v). Pages de titres sur fond pourpré, à encadrements architecturaux peints et dorés au début de chaque Évangile, avec de grandes initiales peintes sur fond or, zoomorphe (18) ou historiées (82, 124, 181), des titres à l’or sur fond de couleur ou de couleur sur fond or, des incipits à lettres enclavées à l’encre d’or et d’argent parfois à lignes alternées (18). Encadrements peints et dorés à chaque page. Grandes initiales à l’encre sur fond or (2, 17v) ou à entrelacs (78). Petites initiales rouges ou or. - Parch. - 235 f. à deux col. - 365 x 260 mm (just. 310 x 210 mm). - 31 quaternions réguliers, sauf pour les cahiers I (1-44); III (13-164); XXIV (177-1826) et XXXI (231-2355). Signatures du XVe s., à partir du 5e cahier: de e1-4 à z1-4, puis Z1-4, z1-4, 1-4 et de aa1-4 à cc1-4 ; signatures du XVIIIe s., sans doute pour la reliure actuelle, de 1 à 31 à partir du 1er cahier. - Reliure XVIIIe s. de veau fauve restaurée (avant 1957). Armes de l’abbaye de Saint-Médard de Soissons et titre «prologus evangelio» dorés sur le dos ancien monté sur un f. à la fin du volume. - Estampille de la Bibliothèque nationale (1792-1802), modèle identique à Josserand-Bruno, p. 277, n° 17

Description : 
Appartient à l'ensemble documentaire : RegiaCarol

Description : 
f. 1v-221v. Evangelia quattuor. Texte de la Vulgate, avec prologues, préfaces et sommaires ; entièrement contenu dans des encadrements peints et copié en onciales d'or ; en marge des Évangiles, numérotation des chapitres des sommaires à l'encre rouge et indication des concordances évangéliques à l'encre d'or (renvois aux Canons d'Eusèbe, voir Nestle-Aland p. 36*). f. 1v. Offrande de l’Agneau (peinture pleine page). f. 2ra-4rb. Prologus ex commentario Hieronymi in Matth. [prologue tiré du commentaire sur Matthieu de Jérôme, en onciales d'or dans un encadrement peint] : « Prologus quattuor Evangeliorum. Plures fuisse qui Evangelia (…) quam ecclesiasticis vivis canendas. Explicit prologus quattuor evangeliorum » (Stegmüller, I, n° 596 et VIII, n° 573,1 ; éd. Vgww, p. 11-14). f. 4rb-6rb. HIERONYMUS, Epistula ad Damasum [lettre de Jérôme au pape Damase] : « Incipit epistola beati Hieronimi presbiteri. Beato papae Damaso Hieronimus. Novum opus facere me cogis (…) opto ut in Christo valeas et memineris mei papa beatissime » (Stegmüller, I, n° 595 ; éd. Vgww, p. 1-4). f. 6v. Fontaine de Vie Peinture (peinture pleine page). f. 7r-12v. Canones Eusebii [Canons d'Eusèbe en 12 tables ; riches encadrements peints et historiés, avec or et rubrication ; avec symboles des évangélistes correspondant à chaque table, excepté le « canon quintus in quo II» où deux anges soutiennent une sphère dans laquelle se trouve debout un Christ tenant livre et croix] (éd. Vgww, p. 7-10).f. 13ra-13vb. Praefatio Matthei (prologus monarchianus) [préface sur Matthieu] : « Incipit argumentum secundum Mattheum. Mattheus ex Iudaea sicut in ordine (…) quaerentibus non tacereExplicit argumentum ». (Stegmüller, I, n° 590 ; éd. Vgww, p. 15-17). f. 13vb-16va. Capitula in evangelium secundum Mattheum I-XXVIII [sommaire de l'Évangile selon Matthieu] : « Incipit breviarium eiusdem. I. Nativitas Christi magicum muneribus (…) et doctrina eius de baptismo. Explicit breviarium » (De Bruyne, 1914, p. 270-280, type A). f. 17v. Portrait de Matthieu (peinture). f. 18r-78ra. Evangelium secundum Mattheum[Évangile selon saint Matthieu] : « Incipit evangelium secundum Mattheum. Liber generationis Iesu Christi filii David (…) usque ad consummationem saeculi. Explicit evangelium secundum Matheum ». f. 78rb-79rb. Praefatio Marci (prologus monarchianus) [préface sur Marc] : « Incipit praefatio evangelii secundum Marcum. Marcus evangelista Dei et Petri (…) praestat, Deus est. Explicit argumentum » (Stegmüller, I, n° 607 ; éd. Vgww, p. 171-173). f. 79rb-81rb. Capitula in evangelium secundum Marcum I-XIII [sommaire de l'Évangile selon Marc] : « Incipiunt capitula secundum Marcum. De Iohanne baptista (…) et ascensio eius in caelis. Expliciunt breviarium » (De Bruyne, 1914, p. 282-286, type A). f. 81v. Portrait de Marc (peinture). f. 82r-117va. Evangelium secundum Marcum[Évangile selon saint Marc] : « Incipit evangelium secundum Marcum. Initium evangelii Iesu Christi (…) confirmante sequentibus signis. Explicit evangelium secundum Marcum ». f. 117va-118vb. Praefatio Lucae (prologus monarchianus)[préface sur Luc] : « Incipit argumentum secundum Lucam. Lucas syrus antiocensis (…) quam fastidientibus prodesse. Explicit argumentum » (Stegmüller, I, n° 620 ; éd. Vgww, p. 269-271). f. 118vb-123rb. Capitula in evangelium secundum Lucam I-XXI [sommaire de l'Évangile selon Luc] : « Incipiunt capitula. I. Zacharias viso angelo (…) laudantes Deum in templo. Expliciunt capitula » (De Bruyne, 1914, p. 288-300, type A). f. 123v. Portrait de Luc (peinture). f. 124r-177va. Evangelium secundum Lucam[Évangile selon saint Luc] : « Incipit evangelium secundum Lucam. Quoniam quidem multi conati sunt (…) et benedicentes Deum. Amen. Evangelium secundum Lucam explicit »f. 178ra-178vb. Praefatio Iohannis (prologus monarchianus) [préface sur Jean] : « Incipit argumentum secundum Iohannem. Hic est Iohannes evangelista (…) et Deo magisterii doctrina servetur. Explicit argumentum » (Stegmüller, I, n° 624 ; éd. Vgww, p. 485-487). f. 178vb-179vb. Capitula in evangelium secundum Iohannem I-XIIII [sommaire de l'Évangile selon Jean] : « Incipiunt capitula. I. Pharisaeorum levitae (…) et resurrectio eius. Expliciunt capitula » (De Bruyne, 1914, p. 302-310, type A = B). f. 180v. Portrait de Jean (peinture). f. 181r-221vb. Evangelium secundum Iohannem[Évangile selon saint Jean] : « Incipit evangelium secundum Iohannem. In principio erat verbum (…) eos qui scribendi sunt libros. Explicit evangelium secundum Iohannem. Deo gratia. Amen ».f. 223r-235v. Capitulare evangeliorum [capitulaire, liste des péricopes évangéliques, avec noms des mois en capitales d'or] : « Incipit capitulare evangeliorum de circulo anni. In natale Domini ad sanctam Mariam (…) resuscitabo eum in novissima die. » (Klauser, 1972, p. LX n° 294, type Σ).

Description : 
Ce manuscrit, vraisemblablement exécuté pour Charlemagne, a été donné à Pâques de l'an 827, avec d'autres biens ayant appartenu à l’empereur, par Louis le Pieux et sa seconde épouse Judith à Angilbert, abbé de Saint-Médard de Soissons, lors de la translation des reliques de saint Sébastien dans cette abbaye ; cf. au f. 1, ex-libris de l’abbaye de Saint-Médard de Soissons (XVIIIe s.) : « Ex libris abbatiae s. Medardi Suessionensis. Cat. inscript. ». La reliure précieuse originelle est décrite dans le récit de cette translation rédigée par Odilon en 930 (voir AASS, Jan. II (20 jan.), p. 293, 88), mais, probablement suite à un vol, elle a été remplacée en 1169 par l'abbé Enguerrand. Cette seconde couvrure, en argent doré et filigrané, qui protégeait encore le ms. en 1663, fut à son tour remplacée au XVIIIe s. par la reliure aux armes de l’abbaye qu'il porte encore de nos jours. Du fait de leur présence dans le trésor de cette institution, ces Évangiles ne figurèrent pas dans le catalogue de la bibliothèque de Saint-Médard édité par Montfaucon (Bibl. bibl. mss., II, p. 1196). Suite aux confiscations révolutionnaires, ils ont été apportés de Soissons à la Bibliothèque nationale le 25 août 1790 avec deux autres manuscrits de même origine (BnF, mss. lat. 8961 et fr. 9106). Ils ont fait partie des manuscrits exposés à la fin du XIXe s. (voir Delisle, Cab. des mss. I, p. 4; II, p. 11, III, p. 245 n° 5).

Droits : 
domaine public

Identifiant : 
ark:/12148/btv1b8452550p

Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, Latin 8850

Provenance : 
Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 
16/04/2012


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés