Informations détaillées

Titre : 
Guillaume de Digulleville, Pèlerinage de vie humaine ; Pèlerinage de l'âme

Date d'édition : 
1400-1410

Type : 
manuscrit

Langue : 
français

Format : 
Paris. - Écriture bâtarde. - Décoration :. - La décoration du manuscrit est due au. - Maître du Livre d’heures de Johannette Ravenelle. - , désigné ainsi d’après le manuscrit conservé actuellement à l’université d’Uppsala (ms. C517e). Le peintre, qui fit partie des enlumineurs parisiens à la fin du XIV. - e. - et au début du XV. - e. - siècles, est connu pour avoir travaillé sur trois autres exemplaires des. - Pèlerinages. - de Guillaume de Digulleville, conservés aujourd’hui à la BnF : les mss. Français 377, 1647 et 12468. Parmi les manuscrits qu’il a illustrés, citons aussi le Français 159 (ff. 3, 3v, 4, 4v, 5v, 6, 6v, 7v, 8, 260, 264), et deux exemplaires de la. - Légende dorée. - de Jacques de Voragine (BnF., Français 184 et 242) : cf. E. Lindqvist Sandgren. - The Book of Johannette Ravenelle and the Parisian Book Illumination around 1400. - , Uppsala, 2002, p. 71-78 ; 148-149. - L’illustration du volume est constituée de 205 dessins en grisailles rehaussés de couleurs sur fonds peints : 136 peintures ornent le. - Pèlerinage de vie humaine. - , 69 le. - Pèlerinage de l’âme. - . Les peintures du début de chaque partie (f. 1 et 140) occupent la largeur de deux colonnes ; les 203 autres images (40 /60 mm x 70 mm) d’une colonne. Numérotation en chiffres romains des dessins dans la marge. F. 219v : le cadre de l’image ne comporte que la peinture du fond, le dessin à la plume a été fait dans la marge gauche. La dernière peinture du manuscrit est d’un format nettement plus important que les 203 autres : 90 x 65 mm. - Légende des dessins :. - Pèlerinage de vie humaine. - : F. 1 : songe de Guillaume de Digulleville ; f. 1v : Guillaume de Digulleville écrivant ; f. 2v : saint Pierre à la porte du ciel ; f. 2v : âmes reçues dans la Jérusalem céleste ; f. 3 : naissance de Guillaume de Digulleville ; f. 4 : Guillaume de Digulleville et Grâce de Dieu ; f. 5 : Guillaume de Digulleville chez Grâce ; f. 6v : baptême de Guillaume de Digulleville ; f. 7 : évêque et justes ; f. 7v : évêque confiant le saint chrême à un prêtre ; f. 9 : Raison conseillant le clergé ; f. 9v : liturgie : sacrement du mariage ; f. 9v : liturgie : tonsure ; f. 10v : répartition des offices ; f. 11 : évêque et la Grâce de Dieu ; f. 11v : Raison prêchant ; f. 12 : excommunication d’un cerisier ; f. 13v : Guillaume de Digulleville recevant le glaive ; f. 14 : Raison et Guillaume de Digulleville ; f. 15 : liturgie : consécration ; f. 15 : liturgie : communion ; f. 15 : Guillaume de Digulleville et Raison ; f. 15v : Raison rentrant dans sa tour ; f. 15v : Nature tançant Grâce de Dieu ; f. 16v : Buisson ardent ; f. 16v : Grâce tançant Nature ; f. 18 : Nature suppliant Grâce de Dieu ; f. 18 : Charité et Pénitence devant les pèlerins ; f. 20v : Charité s’adressant aux pèlerins ; f. 21v : allégorie de la paix ; f. 22v : liturgie : sacrement de la communion ; f. 24 : Aristote et Sagesse ; f. 25 : allégorie des bienfaits de la sagesse : coup porté ; f. 15 : allégorie des bienfaits de la sagesse : bourse ; f. 27 : Aristote quittant Sagesse ; f. 27v : Guillaume de Digulleville et Grâce de Dieu ; f. 28v : Grâce déplaçant les yeux de Guillaume de Digulleville ; f. 28v : Guillaume de Digulleville recevant le bourdon ; f. 29v : Guillaume de Digulleville recevant la besace ; f. 30v : Guillaume de Digulleville recevant l’hymne ego credo catholicus ; f. 34v : Guillaume de Digulleville recevant les hymnes pater creator omnium et ave reclinatorium ; f. 39 : Grâce proposant des armes à Guillaume de Digulleville ; f. 40 : Guillaume de Digulleville passant le gambeson ; f. 40v : Grâce proposant des armes à Guillaume de Digulleville ; f. 43v : Guillaume de Digulleville passant l’armure ; f. 44v : Guillaume de Digulleville enlevant l’armure ; f. 45 : Guillaume de Digulleville recevant les pierres ; f. 46 : Guillaume de Digulleville, Mémoire et Grâce de Dieu ; f. 46v : Mémoire mise au service de Guillaume de Digulleville ; f. 48 : Guillaume de Digulleville et Grâce de Dieu ; f. 50v : Guillaume de Digulleville regardant son corps ; f. 51 : Guillaume de Digulleville et Grâce de Dieu ; f. 51v : Guillaume de Digulleville regardant une fourmi ; f. 52v : départ de Grâce ; f. 52v : Guillaume de Digulleville et Mémoire ; f. 53 : Guillaume de Digulleville et Rude Entendement ; f. 53 : Raison et Rude Entendement ; f. 55v : Raison se détournant de Rude Entendement ; f. 56 : Guillaume de Digulleville et Jeunesse ; f. 56v : Guillaume de Digulleville, Oiseuse et Labeur ; f. 57 : Guillaume de Digulleville et Labeur ; f. 57v : non identifié ; f. 58 : Guillaume de Digulleville et Oiseuse ; f. 59 : Guillaume de Digulleville et Vertu morale ; f. 60 : Guillaume de Digulleville et Mortification ; f. 61v : Guillaume de Digulleville devant la roue symbolique ; f. 64 : Jeunesse portant Guillaume de Digulleville ; f. 64 : Guillaume de Digulleville et Gourmandise ; f. 66 : Guillaume de Digulleville et Vénus ; f. 68 : Guillaume de Digulleville terrassé par le vice ; f. 69 : Paresse capturant Guillaume de Digulleville ; f. 70v : Guillaume de Digulleville et Orgueil ; f. 75v : Guillaume de Digulleville et Envie ; f. 79 : Vices frappant Guillaume de Digulleville ; f. 79v : Mémoire donnant des armes à Guillaume de Digulleville ; f. 79v : Guillaume de Digulleville sauvé par une colombe ; f. 80 : Guillaume de Digulleville et Colère ; f. 81 : Guillaume de Digulleville et Tribulation ; f. 82v : Guillaume de Digulleville apprenant les instructions données à Tribulation ; f. 83v : Guillaume de Digulleville priant la Vierge Marie ; f. 88v : départ de Tribulation ; f. 89 : Guillaume de Digulleville et Avarice ; f. 90 : allégorie de l’avarice ; f. 90v : Avarice trompant Libéralité ; f. 92v : Guillaume de Digulleville et truand ; f. 93 : allégorie de la truanderie ; f. 94 : allégorie du Barat ; f. 94 : allégorie du Barat ; f. 95v : Jeunesse secourant Guillaume de Digulleville ; f. 96 : Guillaume de Digulleville et le disciple de Nigromance ; f. 96 : Guillaume de Digulleville devant le pavillon de Nigromance ; f. 98 : liturgie : sacrement du baptême, f. 98v : Guillaume de Digulleville et Nigromance ; f. 98v : Guillaume de Digulleville et Hérésie ; f. 99 : Guillaume de Digulleville et Satan ; f. 99v : Guillaume de Digulleville au bord de la mer du vice ; f. 101 : allégorie de la perdition ; f. 101v : Guillaume de Digulleville nageant ; f. 102v : Guillaume de Digulleville et Fortune ; f. 104 : Guillaume de Digulleville priant la Vierge Marie ; f. 106 : Guillaume de Digulleville et Astronomie ; f. 111 : Guillaume de Digulleville et Idôlatrie ; f. 111 : Guillaume de Digulleville et Idôlatrie ; f. 112 : Guillaume de Digulleville et Sorcellerie ; f. 113v : Guillaume de Digulleville et Conspiration ; f. 115 : Guillaume de Digulleville et Ébattement ; f. 115v : Jeunesse secourant Guillaume de Digulleville ; f. 116 : Guillaume de Digulleville découvrant la nef de religion ; f. 117 : allégorie du repentir ; f. 117v : Guillaume de Digulleville se repentant ; f. 118v : Guillaume de Digulleville et Peur de Dieu ; f. 119v : Guillaume de Digulleville et Étude ; f. 119v : Guillaume de Digulleville, Étude et Hagiographie ; f. 122 : Guillaume de Digulleville ; Obédience et Discipline ; f. 122v : Guillaume de Digulleville dans le réfectoire d’abstinence ; f. 122v : Guillaume de Digulleville, Chasteté et Pauvreté volontaire ; f. 123 : Guillaume de Digulleville, Pauvreté volontaire et Pauvreté ; f. 124 : Guillaume de Digulleville et Oraison ; f. 124v : Guillaume de Digulleville et Latria ; f. 125v : Obédience capturant Guillaume de Digulleville ; f. 126 : vices frappant Guillaume de Diguleville ; f. 126v : Guillaume de Digulleville et Ovide ; f. 128v : messager annonçant le retour du roi ; f. 129 : anges quittant un monastère ; f. 129v : Guillaume de Digulleville et Grâce de Dieu ; f. 129v : Guillaume de Digulleville et Abus ; f. 132 : Guillaume de Digulleville et Stérilité ; f. 132v : départ de Grâce de Dieu ; f. 132v : Guillaume de Digulleville et Préboyance ; f. 133v : Guillaume de Digulleville et Apostasie ; f. 134v : Guillaume de Digulleville, Maladie et Vieillesse ; f. 135 : apothicairerie ; f. 136 : Guillaume de Digulleville et Miséricorde ; f. 137 : Oraison et Charité au chevet de Guillaume de Digulleville ; f. 138v : Guillaume de Digulleville et la Mort. - Pèlerinage de l’âme. - : f. 140 : Guillaume de Digulleville prêchant ; mort de Guillaume de Digulleville ; f. 140 : Satan réclamant l’âme de Guillaume de Digulleville ; f. 141 : âme de Guillaume de Digulleville conduite au jugement ; f. 143v : l’âme de Guillaume de Digulleville devant saint Michel ; f. 147v : l’âme de Guillaume de Digulleville devant saint Michel et Justice ; f. 148 : Guillaume de Digulleville et Syndérèse ; f. 150v : saint Michel et Justice ; f. 151 : Justice lisant la lettre de grâce ; f. 155v : saint Michel faisant peser les actes de Guillaume de Digulleville ; f. 156 : Guillaume de Digulleville pesant son bourdon ; f. 156 : saint Benoît apportant les cédules ; f. 158 : saint Michel faisant peser le sort de Guillaume de Digulleville ; f. 159 : âmes montant au ciel ; f. 159v : âme montant au ciel ; f. 160v : l’âme de Guillaume de Digulleville et les diables musiciens ; f. 161 : l’âme de Guillaume de Digulleville et les damnés ; f. 161v : ange montrant les marques du péché ; f. 162 : l’âme de Guillaume de Digulleville entrant au purgatoire ; f. 163v : Oraison au purgatoire ; f. 164v : âmes obtenant une rémission ; f. 166 : l’âme de Guillaume de Digulleville voyant le sein d’Abraham ; f. 168 : âme prise dans la glace ; f . 168v : âme se flagellant ; f. 169 : âme enchaînée à un coffre ; f. 169v : Guillaume de Digulleville face à son cadavre ; f. 172 : vision de l’enfer ; f. 172 : l’âme de Guillaume de Digulleville et Lucifer ; f. 173 : châtiment des envieux ; f. 174 : châtiment des traîtres ; f. 175 : châtiment des avares ; f. 177 : cambyse faisant écorcher le juge ; f. 177v : châtiment des coléreux ; f. 178v : châtiment des paresseux ; f. 179 : châtiment des gourmands ; f. 179v : châtiment des luxurieux ; f. 179v : châtiment des impies ; f. 181 : allégorie de la Rédemption ; f. 182v : Justice s’adressat à virginité ; f. 186 : diable accrochant la pomme à l’arbre sec ; f. 188v : l’âme de Guillaume de Digulleville devant les tombes aux ânes ; f. 189v : l’âme de Guillaume de Digulleville rencontrant des vivants ; f. 189v : Doctrine ; f. 192v : allégorie du gouvernement ; f. 200v : Libéralité se lamentant ; f. 200v : Avarice conseillère du roi ; f. 202v : chevalier défilant les mauvais conseillers ; f. 202v : roi déclarant le chevalier vainqueur ; f. 203 : Libéralité retrouvant l’amour du roi ; f. 203 : roi devant la statue du chevalier ; f. 203v : l’âme de Guillaume de Digulleville contemplant les alouettes ; ff. 206, 208, 208v (x 3), 209 (x 2), 209v : l’âme de Guillaume de Digulleville contemplant les cieux ; f. 210 : martyrs accédant au ciel d’or ; f. 211v : Christ dans le ciel d’or ; f. 212v : anges musiciens ; f. 213v : Nouveau Testament : présentation au Temple ; f. 215 : Nouveau Testament : baptême du Christ ; f. 216v : l’âme de Guillaume de Digulleville devant l’arbre de vie ; f. 217v : Nouveau Testament : Ascension ; f. 219v : ange gardien quittant Guillaume de Digulleville ; f. 219v : Guillaume de Digulleville s’éveillant ; f. 220v : Guillaume de Digulleville priant. Cf. Camille. - The illustrated manuscripts. - ..., p. 328-331; et http://www.mandragore.bnf.fr. - Parchemin. - 220 ff. à 2 col. en vers octosyllabiques, précédés de 3 gardes de papier moderne, suivis de 3 gardes de parchemin (I, II, III) et 2 gardes de papier moderne; garde II rognée sur plus de la moitié de sa largeur. - 335 x 240 mm (justification : 225 x 160 mm). - 28 cahiers : 18 (ff. 1-8), 28 (ff.9-16), 38 (ff. 17-24), 48 (ff. 25-32), 58 (ff. 33-40), 68 (ff. 41-48), 78 (ff. 49-56), 88 (ff. 57-64), 98 (ff. 65-72), 108 (ff. 73-80), 118 (81-88), 128 (ff. 89-96), 138 (ff. 97-104), 148 (ff. 105-112), 158 (ff. 113-120), 168 (ff. 121-128), 178 (ff. 129-136), 188 (ff. 137-144), 198 (ff. 145-152), 208 (ff. 153-160), 218 (ff. 161-168), 228 (ff.169-176), 238 (ff. 177-184), 248 (ff. 185-192), 258 (ff. 193-200), 268 (ff. 201-208), 278 (ff. 209-216), 287 (ff.217-220, I-III ; quaternion mutilé, dernier feuillet manquant). - Réclames systématiquement encadrées de points. Signatures de cahiers. Rubriques. Foliotation contemporaine rubriquée en chiffres romains. - Réglure à la mine de plomb. - Reliure de maroquin rouge aux armes royales sur les plats (XVIIe-XVIIIe siècle). Titre au dos : « PELERINAGE DU CORPS ET DE L’AME ». - Aux ff. 1 et 220, estampille de la « BIBLIOTHECAE REGIAE » (Ancien régime), correspondant au modèle Josserand-Bruno, type A, fig. 1

Description : 
Le manuscrit contient la seconde rédaction du Pèlerinage de vie humaine achevée par Guillaume de Digulleville en 1355, et la version longue du Pèlerinage de l’âme composée entre 1355 et 1358. La première partie du Pèlerinage de vie humaine est très proche du Français 377. La fin du texte, cependant diffère. Au lieu de se clore sur les 31 derniers vers de la seconde rédaction (BnF., Français 377, f. 110r-v), le texte s’achève sur les vers 37 à 60 du Pèlerinage de l’âme : cf. G. Veysseyre, « Liste des manuscrits… », p. 446-447, n. 108. Cette version a été augmentée de trois poèmes unilingues latins et d’une pièce bilingue (français-latin). A aussi été insérée une paraphrase de saint Bernard en prose latine.Le texte du Pèlerinage de l’âme, acéphale, s’ouvre sur le vers 61 de l’édition de Stürzinger : ibid., n. 109. F. 1-139. [Guillaume de Digulleville, le Pèlerinage de vie humaine]. « Ci commence le Rommant du pelerinage du corps et de l’ame, appellé le Pelerin (rubr.) ». « Par maintes foiz il advient bien, / Quant on a songié quelque rien / Que on y pense a l’esveillier …-… que autrefoiz sur le rivage / Je avoye veu peschier / A tout ses engins et chacier ». « Ci fenit le pelerinage du corps (rubr.) » . F. 30v-34r. [Description latine de l’écharpe du pèlerin]. « Credo ego catholicus …-…Respicereque a tergo ». Poème de 43 douzains formé d’octosyllabes rimés selon le schéma aabaabbbabba, dont les mots initiaux mis à la suite les uns des autres reproduisent le texte du Credo (Faral, Histoire littéraire, 1962, p. 30). Ce texte a circulé à la fois au sein du Pèlerinage de vie humaine (2ème rédaction) et de manière autonome. F. 34v-38v. [Description latine du bourdon du pèlerin en deux poèmes]. F. 34v-37v. « Pater creator omnium …-…In domum tuam ibimus ». F. 37v-38v. « Ave reclinatorium …-… Salvus esse non poterit ». Suite de deux poèmes en douzains d’octosyllabes, rimés selon le schéma aabaabbbabba. Les 37 douzains du premier poème reproduisent par la juxtaposition des mots initiaux de chaque strophe le texte du Pater Noster. Les 14 douzains du poème suivant donnent le texte de l’Ave Maria (Faral, 1962, p. 30-31). F. 83v-88v. [Prière à la Vierge selon l'enseignement de saint Bernard]. « Tu es refugium meum a tribulacione …-… Benedictus in secula seculorum. Amen » (cf. Faral, 1962, p. 38-39). F. 127. [Malédiction d’Ovide]. « Terra sibi fruges annis sibi deneget undas …-… Deserat et longa torqueat ante mora ». Texte propre à la 2ème rédaction. F. 127-128v. [Déploration du pèlerin : poème en deux langues]. « Grato mesium tempore / Quant Nature ses fruis dore …-… Nam semper me trahens fune / Traison grant m’a esgrané ». Texte propre à la 2ème rédaction. F. 140-220v. [Guillaume de Digulleville, le Pèlerinage de l’âme]. « Ci commence le Livre du pelerinage de l’ame en la maniere qu’il s’ensuit (rubr.) ». F. 140-219v. « Adonc parla : or es tu pris / Tant t’ay espié au postis / Que maintenant n’ay pas failli …-… Reputé doit estre a songe / Ainsi a ceulx qui le liront / Le pri et a ceulx qui l’oiront ». « Cy fenist le pelerinage de l’ame (rubr.) ». F. 219v-220v. « Cy commence son esveillement (rubr.) ». « Par le songe que j’ay songié / Qui, si comme croy mençongié / Ne m’a point ne dit chose vaine …-… en latin qui mieulx m’avance / Ay mise mon ordonnance. / Plaise a qui elle puet plaire ». « Ci fenist l’esveillement de l’ame (rubr.) » (éd. Stürzinger, v. 61-11160, p. 4-362). F. 151-152v. [Lettre bilingue de Grâce de Dieu] « Grace de dieu, du ciel royne, / Semper regnans sine fine …-… et en seras beneuré / Data carne sepulture » (éd. S. Le Briz et G. Veysseyre, « Composition réception médiévale… », p. 342-356, d’après le ms. BnF., Français 1138).

Description : 
Le manuscrit est entré entre 1402 et 1413 dans la librairie de Jean de Berry dont il porte l’ex-libris au f. de garde I : « Ce livre est au duc de Berry. – JEHAN ». Il est répertorié dans l’inventaire dressé entre 1413 et 1416 par Robinet d’Estampes : « Item un Livre du pelerinaige du corps et de l’ame, appellé le Pelerin, escript en françoys, de lettre courant, historié au commancement et en pluseurs lieux de blanc et de noir ; et au commancement du second fueillet a escript : dedens lui et l’ame, couvert de cuir vermeil empraint, fermant a deux fermouers d’argent blanc, a deux tixus de soye noire (Guiffrey, II, p. 242, n° 928). L’incipit du second feuillet peut être repéré au premier vers du f. 2 : « Dedens lui et l’ame [monstroit …] ». À la mort du duc, le volume est pris »40 livres tournois (Compte de Jean Lebourne, Bibl. Sainte-Geneviève, ms. 841, n° 496, cité par Guiffrey, p. 242, n° 928). Le manuscrit entra, à la mort du duc, dans les collections de sa fille, Marie de Berry, duchesse de Bourbon (C. Beaune et É. Lequain, « Marie de Berry et les livres »..., p. 50). Il resta vraisemblablement dans la bibliothèque des Bourbons jusqu’en 1523, année de la confiscation par François Ier des biens du connétable Charles de Bourbon. L’inventaire de la bibliothèque de Moulins dressé à cette occasion cite un exemplaire du Pèlerinage qui pourrait correspondre au manuscrit : « Le livre appellé le Pelerin ». (A. Le Roux de Lincy, « Catalogue de la Bibliothèque des ducs de Bourbon », dans Mélanges de littérature et d’histoire recueillis et publiés pour la Société des bibliophiles françois, Paris, 1850, p. 82, n° 46). Le Français 829 est répertorié dans les collections royales : inventaire de Nicolas Rigault (1622), n° 659 ; inventaire de Pierre et Jacques Dupuy (1645), n° 772 ; inventaire de Nicolas Clément (1682), n° 7213. Anciennes cotes inscrites sur le F. 1 : [Rigault II] « six cents cinquante neuf », [Dupuy II] 772, [Regius] 7213. Inventaire 1645 : « Le roman du Pelerinage du corps et de l’ame, en vers » (Omont, III, p. 42, n° 772).

Droits : 
domaine public

Identifiant : 
ark:/12148/btv1b84497167

Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, Français 829

Provenance : 
Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 
15/11/2011


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés