Informations détaillées

Titre : 
Tarīḫ-i Ğahāngušay-i Ğuvaynī. ‛Alā al-Dīn ‛Aṭā Malik b. Bahā al-Dīn Muḥammad Al-Ğuvaynī

Auteur : 
‛Alā al-Dīn ‛Aṭā Malik b. Bahā al-Dīn Muḥammad Al-Ğuvaynī. Auteur du texte

Date d'édition : 
14380412

Contributeur : 
Abū Isḥaq b. Muḥ. b. Aḥmad al-Ṣūfī al-Samarqandī. Copiste

Type : 
manuscrit

Langue : 
Persan

Format : 
Copie achevée (f. 41v) le 16 Šavvāl 841H. par. - Abū Isḥaq b. Muḥ. b. Aḥmad al-Ṣūfī al-Samarqandī. - qui a fait suivre le colophon de deux bayt en persan. - Papier oriental vergé ivoire, très soigneusement lissé, avec de fines vergeures (20 vergeures occupent environ 18 mm), qui semblent tantôt parallèles tantôt perpendiculaires à la couture. - 188 feuillets. - Le volume est constitué de quaternions (notamment aux f. 35- 50, 57- 144, 152- 175) mais quelques cahiers sont irréguliers ; les f. 51- 56 forment un ternion. Perturbé à la reliure, l’ordre des feuillets serait à rétablir comme suit : f. 42- 188, puis 1- 41, avec – semble-t-il – une lacune entre les f. 33 et 34.Au verso de la garde de queue qui suit le f. 188 se trouve l’ex-libris de l’Ottoman. - Ḥāğğī Halīl. - [...]. Au recto de cette même garde une note ottomane indique que le ms. possédait 188 feuillets, comme actuellement [sa séparation an deux volumes est donc antérieure]. - Ecriture persane. - Nashī. - de 21 lignes à la page. - titres à l’encre rouge, rouge brique ou dorée. - ; réclames ; surface écrite. - 118 x 187 mm. - . Ms. de. - 185 x 270. - Réglure au mistara. - Encadrements d’un filet bleu et d’une bande dorée du f. 1 à 114v et 115v à 188v. On trouve des sarlawḥ de frontispice enluminés aux f. 1v (35 x 118 mm ; rectangle à encadrement de bandes dorée et verte avec frise supérieure bleue ; le fond bleu comporte un motif de bouquets dorés, des triangles latéraux et un cartouche central à fond blanc orné d’arabesque et d’un motif de trois points bleus avec, inscrit en Nashī doré, l’invocation Allāh va lā tawfīq wa (bihi nafsī)) et 115v (38 x 118 ; décor identique excepté que la bande d’encadrement n’est pas verte mais bleue et que l’inscription dorée est un titre al-muğallad al-sālis). - Demi-reliure européenne à dos de chagrin noir estampé à chaud du monogramme « R.F. », signée « GARDIEN » et datée de 1873

Description : 
Ce volume, relié en désordre, contient le texte de la fin du second tome ( muğallad ) (f. 42- 114v), puis le troisième tome ( muğallad III , f. 115v à 188v, qui devraient être suivis du f. 1) et la continuation – par l’auteur lui-même – de l’histoire de Ğuvaynī , laquelle forme un « quatrième tome » (f. 1v- 41v), lequel est différent du traité intitulé Tasliyyat al-ihvān [comparer à Supplément persan 1556,III] (qui est cité au f. 3) et va jusqu’en 681H.(/1282).Il s’agit de la seconde moitié d’un ms. déjà dispersé à date ancienne. L’autre partie, qui contient le premier muğallad et le premier tiers du second, avait été acquise à Istanbul vers 1890 par Clément Huart (1854 – 1926), puis fit partie de la collection de Jean Schopfer, alias Claude Anet (1868- 1931) ; après la vente de cette dernière en juin 1920, cette première partie du ms. s’est trouvée dispersée, notamment entre le British Museum (deux peintures y sont cotées 1948-12-11-05 et 06) et l’Art Museum de Worcester (U.S.A.) (sous la cote 1935-10). Incipit du « tome IV » ou « continuation » du texte, au f. 1 Explicit f. 41v Le ms. comporte en outre (voir aussi E. Blochet, Revue des bibliothèques , 1899, p. 139 ; E. Blochet, les Enluminures des manuscrits orientaux, turcs, arabes persans de la Bibliothèque nationale , Paris, 1926, p. 87- 89 et Pl. XLIa-b ; E. Blochet, Musulman Painting, XIIth- XVIIth Century , Londres, 1929, Pl. XCIV; B. Robinson, A Descriptive Catalogue (…) Bodleian Library, Oxford, 1958, p. 23 ; The Arts of the Book in Central Asia , Paris- Londres, 1979, p. 140 et 143; R. Hillenbrandt, Imperial Images in Persian Painting , Edinburgh, 1977, n° 142, p. 64) six peintures [-les sept autres se trouvaient dans le ms. de l’ancienne collection C. Huart-] que l’on peut rattacher à l’atelier timouride de Šīrāz de l’époque de ‛Abd-ullāh Sulṭān . Ce sont : 1°.-F.30v (116 x 154 mm) « Sulṭān Aḥmad reçoit [ en 686H./1287] dans son camp des ambassadeurs et l’un d’eux s’incline devant lui » 2°.-F.67 (120 x 148) « Bataille de Bolnisi : le combat de plusieurs cavaliers pendant la guerre opposant [en 622-23H./1225-6] les Géorgiens aux troupes du sultan du Hwārazm Ğalāl al-Dīn qui désirait s’emparer de Tiflis ». 3°.-F. 101 (116 x 135) « [En 649H./1252] l’Ilkhanide Möngke – ou Mankkû Qâân (1251- 1258) reçoit en audience deux personnages ». 4°.-F. 136 (120 x 155 « [En 650H./1253] Kuyūk Hān – ou Güyük (1246- 1248) – reçoit dans son palais le qāzī al-quzāt Ğamāl al-Dīn Maḥmūd Huğandī et d’autres musulmans et il les interroge » ; 5°.-F. 140v (117 x 164) « En 651H./1254] Kuyūk Hān donne une fête dans la campagne avant de faire ouvrir son trésor pour le distribuer ». 6°.-F. 149 (124 x 213) « [En 654H./1256] a lieu le siège de la forteresse des Ismaïliens à Alamūt peu avant qu’elle ne soit détruite par les troupes de Hülagü ; au dessus de la porte de la fortesse, on peut lire la devise ‛āqibat ḥasan ».

Droits : 
domaine public

Identifiant : 
ark:/12148/btv1b84229930

Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Supplément Persan 206

Provenance : 
Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 
11/10/2010


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés