search inAll Gallica

search form for All Gallica

    search in Books

    search form for Books

      search in Manuscripts

      search form for Manuscripts

        search in Maps

        search form for Maps

          search in Images

          search form for Images

            search in Periodicals

            search form for Periodicals

              search in Sound recordings

              search form for Sound recordings

                search in Scores

                search form for Scores
                  Close
                  Please type your search term
                  Close
                  Home Consultation

                  Full record

                  Fermer

                  Titre : Liber comitis [dit Lectionnaire pourpre, ou de Vérone]

                  Date d'édition : VIII

                  Type : manuscrit

                  Langue : Latin

                  Format : Italie du Nord (Vérone ou Monza?). - Excepté les f. 2r-18r (avec fluctuations de type jusqu'en 21r) écrits en minuscule caroline mêlée d’onciales, le ms. est majoritairement copié en onciales. La minuscule, de gros module (cf. Lindsay, 1915, p. 473), utilise deux formes de ‘a’ et surtout un ‘r’ minuscule particulier (cf. par ex. f. 2a7) qui se retrouvent dans un groupe de mss. originaires d’Italie du Nord (cf. Ganz, 1982, p. 298 ; voir plus bas). Peut-être 2 mains (?). — Ponctuation soignée ; peu d’abréviations à l’exception des plus courantes, dont les nomina sacra (voir CLA 5.580). Le texte est entièrement copié à l'encre d'argent, seules les initiales et les rubriques sont à l'encre d'or. - Une grande initiale ornée (f. 2r) et environs 560 petites initiales ornées à l'encre d'or, avec parfois des détails à l'encre d'argent. Certaines lettres arborent des compositions exclusivement formées de poissons (par ex. f. 14rb, 26ra), têtes d'oiseaux (par ex. f. 23va, 32rb); très rarement, nous rencontrons ce qui peut représenter une tête de quadrupède (cf. f. 24ra , 153rb); pour le reste, il s'agit de rinceaux, d'entrelacs et quelquefois de pointillés entourant les initiales (voir Avril – Zaluska, 1980, n° 17). - Parch. pourpré. - A-B + 198 f. + C-D, à deux col. - 330 x 220 mm (just. 260 x 160 mm). - 30/31 lignes / page. - Composé de 24 quaternions réguliers; cahiers signés au dernier f., dans la marge inf. à droite, à l'encre d'argent: 18 (1–8): «I» ;28 (9–16): «II» ; 38 (17–24): «III» ; 48 (25–32): «IIII» ; 58 (33–40): «V» ; 68 (41–48): «VI» ; 78 (49–56): «VII» ; 88 (57–64): «VIII» ; 98 (65–72): «VIIII» ; 108 (73–80): «X» ; 118 (81–88): «XI» ; 128 (89–96): «XII» ; 138 (97–104): «XIII» ; 148 (105–112): «XIIII» ; 158 (113–120): «XV» ; 168 (121–128): «XVI» ; 178 (129–136): «XVII» ; 188 (137–144): «XVIII» ; 198 (145–152): «XVIIII» ; 208 (153–160): «XX» ; 218 (161–168): «XXI» ; 228 (169–176): «XXII» ; 238 (177–184): «XXIII» ; 248 (185–192): «XXV» [sic!] ; 258 (193–198+C-D): non signé. La signature du 24e cahier est erronée, car le ms. ne montre pas de lacune à cet endroit. Le parch. employé a été teint, mais sa couleur pourpre n’est pas homogène sur l’ensemble du ms. — La foliotation est notée à l’encre rouge ; encadrés au début et à la fin par 4 feuillets de garde (2 papier ; 2 parch.), 4 f. de parch. pourpré se trouvent hors-foliotation : A-B, correspondant à un bifol., et C-D, 2 f. isolés en fin de volume, avec une des gardes de parch. récent intercalée; tous sont vierges, ainsi que le f. 198v. De courtes notes sur le contenu du ms. ont été collées sur la première page de garde ; une étiquette de papier collée sur verso du f. B livre une transcription de l’incipit de la préface. - Reliure de maroquin rouge à grain long à bordure dorée signée au dos «REL. PAR BOZERIAN JEUNE», gardes tabis vert soulignées de roulettes dorées, restes de fermoir métallique, frimaire an XIV (= reçu le 5 mars 1806, correspondant au train du 25 novembre 1805; cf. BnF., département des Manuscrits, Archives Modernes 624); tranches dorées, avec titre au dos: « Liber comitum seu epistolarium » [voir Laffitte, 2006, p. 279]. - Estampille de la Bibliothèque nationale (1792-1802), modèle identique à Josserand-Bruno, p. 277, n° 17

                  Droits : domaine public

                  Identifiant : ark:/12148/btv1b6001307x

                  Source : Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, Latin 9451

                  Description : Lectionnaire plénier (Épîtres et Évangiles) qui contient les lectures pour l’année liturgique, précédées de la préface du Pseudo-Jérome (ad Const.), dont le ms. représente un des deux plus anciens témoins. Deux parties : la première comprend le cycle temporal et sanctoral mêlé (f. 2r-158v) ; la seconde partie est dédiée aux messes pour les occasions diverses (f. 159-198). Il débute par la vigile de Noël, mais bien que, suivant le lectionnaire romain (qui contient les stations), il montre deux catégories de péricopes et comprend des particularités propres à l’Italie du Nord (compte des dimanches du Carême : dominica in trigesima , in viginsima , etc.), ainsi que quelques fragments de la version vieille-latine de la Bible. [Voir Vogel, 1966, p. 316 ; Gamber, 1961 ; Rehle, 1974 ; Gryson, 1999, notice n° 183 D, p. 285-286 et 2004, p. 339]. Les lectures n’ont été numérotées que dans les premiers f. jusqu’à « XI» (f. 8vb). F. 1ra-198rb. Comes uel Liber comitis sive lectionarius duplex f. 1r-v. Pseudo-Hieronymus. Epist. ad Constantium [Préface] : «In nomine summi Dei incipit prologus libri comitum. Beati Iheronimi presbyteri ad Constantium constantinopolitanum episcopum. Lege feliciter. Quamquam liceat (…) mihi et amantisimme frater» [PL 30, 501C-504B ; cf. CPL, n° 1960; CPPM, n° 918]. F. 2ra-159ra. Lectionarius. Pars prima [Lectures des cycles temporal et sanctoral]: f. 2ra. Première lecture, vigile de Noël [sans indication de date] «FR(atre)S. Paulus seruus Iesu Christi» ; f. 2va «II. De nocte item ad sanctam Mariam» ; f. 35ra, «Feria III ad sanctam Balbinam» ; f. 40va, «Domenica in tregesima ad sanctum Laurentium» ; f. 48va, «Dom(enica) in vigin(esima) ad Hierusalem» ; f. 61vb, «Domeni(ca) in indulgentia ad Lateranis» ; f. 88ra, «Domenico sancto ad sanctam Mariam» ; f. 96va, «In vigiliis sancti Pancrati» ; f. 97ra, «in natali sancti Pancrati» ; f. 99ra, «In Pascha annotina » ; f. 99va, «In letania maiore die XXV mense primo» ; f. 123vb, «Require retro domenica prima mensis primi feria V» ; f. 126vb-127ra, « Require a retro dom(enica) secunda in quadragisima» [entre feria IV et ebdomada V post octabas] ; f. 131va, «In depositione Helisei prophetae et sancti Iohannis Baptistae» ; f. 139ra, «Ebdomata [sic] prima mensis VII» ; f. 139va, «Incipiunt lectiones mensis VII» ; f. 142rb, «hic legitur lectio[ne] Danihelis prophetae. Require eam retro sabbato primo mense primo, in duodecim lectiones» ; f. 152rb, «Incipiunt lectiones de adventu Domini, ebd. domenica V ante natale Domini» ; f. 146ra, «incipiunt lectiones mensis decimi. Feria IIII ad sanctam Mariam» ; f. 158vr, «Sequitur lectio Danielis prophetae. Require eam retro mense primo in duodecim lectiones». F. 159ra-198rb. Lectionarius. Pars secunda [Messes pour les occasions diverses ; dans cette partie les renvois sont plus fréquents]: f. 159ra, «In ordinatione diaconi» ; f. 164rb, «In letania tempore belli» ; f. 182ra, «In aduentu iudicum» ; f. 184va, «Contra iudices male agentes» ; f. 185va, «Contra episcopum male agentem» ; f. 187rb, «Ad missa votiva» ; f. 189rb, «De conciliatione fratrum » ; f. 190ra, «Leguntur quattuor evangeliorum initia in aurium apertionem» ; f. 191v, «In Pascha annotina» ; f. 198ra, «In natale sancti Valentini (…) coram patre meo qui est in caelis »

                  Description : Si son origine nord-italienne est garantie, le lieu précis de la production du ms. reste incertain. On pense qu’il a pu être copié à Monza ou dans ses environs (selon Amiet, 1959, suivi par Bischoff, 2007.1, p. 10 et n. 67; 2007.2, p. 46 ; Ferrari – Belloni, 1974 ; Avril – Zaluska, 1980, notice n° 16-17, p. 9 ; cf. Exp. Paris, 1984, n° 3, p. 17 « dans le milieu aulique d’Italie du nord ») ou peut-être Vérone (Lindsay, 1915, p. 473) ; Bischoff, 2007.2, p. 46, supposait un très important scriptorium attaché à la résidence du roi Pépin (781-810). La date à laquelle le ms. a été copié, au tournant des VIIIe et IXe s., est confirmée par les éléments paléographiques qui s’observent chez un certain nombre de mss., dont, entre autres, la forme particulière du ‘r’ héritée de la minuscule pré-caroline. Parmi les mss. de ce groupe, l’écriture la plus proche se rencontre sur les Paris, Bnf, lat. 653 (Pelagius in epist. Pauli ; CLA 5.527), Wolfenbüttel, Helmst. 513 (lex Alamannorum ; CLA 9.1382) et Wien, lat. 1616, qui sont très certainement issus du même centre de production à la même époque. D’autres, probablement copiés dans le même scriptorium, sont toutefois antérieurs, comme le Karlsruhe, Landesbibl. Aug. CCLXI (Hieron. in Matth. ; CLA 8.1111), dont l’écriture, une minuscule pré-caroline, rappelle celle des mss. de Paris lat. 653 et 9451). Tandis que les mss. St-Gall 108 et 227 (CLA 7.905 et 930) pourraient représenter un stade intermédiaire entre l’écriture des mss. de Paris et de celle du ms. de Karlsruhe, qui semble le plus ancien [voir Holter, 1965, p. 93 ; CLLA n° 1210 ; Expo. Aix la chapelle, 1965, n° 384, p. 218]. Toujours est-il que le ms. a dû être commandé par un haut personnage, peut-être même un membre de la famille carolingienne, mais sans que l’on puisse préciser davantage son histoire ancienne. Entré à une date inconnue dans la collection de Charles de Rohan, prince de Soubise, le ms. a été vu par Ch.-F. Toustain et R. P. Tassin, auteurs du Nouveau traité de diplomatique. Dans le 3e volume (Paris, 1757), ils le décrivent avec assez de précision pour qu’il n’y ait aucun doute sur son identité (p. 196 et n. 1). Toutefois, ils rapportent que le volume était recouvert d’une reliure précieuse, caractérisée en ces termes (III, p. 122-123): « la couverture est de cuivre orné de filigranes d’argent en cercles et en courbes ; par-dessus brillent six grosses pierres précieuses aux quatre coins et aux deux côté. Au milieu, sur le côté gauche, est un crucifix de cuivre, dont la croix est portée sur un chameau ». En revanche, l’index vol. VI, p. 643 introduit une confusion entre deux manuscrits. De fait, la reproduction pl. 53 (III, p. 32, n° II ; renvoyant à III, p. 339-340), montre en réalité un détail du f. 28r d’un autre lectionnaire carolingien de la collection du Prince de Soubise, l’actuel Paris, Bnf, lat. 9453, lui aussi couvert d’une reliure précieuse, qui portait le n° 556 dans la même vente. Un vingtaine d’année plus tard, le catalogue publié en prévision de la vente de cette bibliothèque (Catalogue des livres imprimés et manuscrits de la bibliothèque de feu Monseigneur le prince de Soubise Maréchal de France …, Paris, 1788, p. 41-42), confirme la présence de la reliure : « 555. Liber comitum. Manuscrit sur velin, vers 850. Le velin est pourpre, les lettres sont en argent et paroissent avoir été écrites avec un fer chaud. Ce sont les Epîtres et Evangiles de toute l’année, dans un autre ordre que celui actuel. La reliure est couverte de filigrane d’argent et de pierres précieuses ». Lors de la vente tenue l’année suivante, en janvier 1789, le ms. est acquis par la Bibliothèque royale en compagnie de 10 autres manuscrits pour la somme d'environ 4100 livres, dont la moitié (2000 livres) pour le seul lectionnaire [voir Delisle, Cab. des mss., III, p. 213, pl. IX.5 et I, p. 551; cf. le catalogue manuscrit du suppl. lat.: BnF., département des Manuscrits, nouv. acq. fr. 5525, f. 88, mais qui ne mentionne pas la reliure]. Or, fait exceptionnel, le ms. dans son état actuel a perdu sa reliure précieuse, qui se trouvait pourtant bien à sa place au moment de l’achat. A-t-elle été remplacée en 1806 ? Une note destinée au relieur, Bozerian le Jeune, nous apprend que la reliure avait déjà disparu à ce moment-là. La note en question se trouve parmi les papiers collés sur le f. de garde qui ont été signalés plus haut et correspond à la fiche donnée au relieur : «9 [barré] 14 . C. Latin in f° parvo, sans n°. Liber comitum sive Epistolae et Evangelia per anni circulum. Codex membranaceus ex pergameno purpurato litteris aureis et argenteis. Fond incertain. A faire arranger». Ces directives sont intéressantes à plus d’un titre. D’une part, elle indique, selon un système de lettres (déjà en usage avant 1828), le type de reliure destinée à couvrir le ms., ainsi le code « 14.C » signifie que ce 14e volume du train devait recevoir une demi-reliure en veau à dos de maroquin ; ce qui coïncide avec la présente reliure [voir Laffitte, 2006, p. 276]. D’autre part, tandis que l’habitude voulait que l’on signale le soin à apporter dans les cas de reliures précieuses, la mention « à faire arranger » laisse entendre que le ms. n’avait plus son orfèvrerie. Enfin, ceci expliquant cela, les mss. de la vente du Prince de Soubise sont restés hors classement entre 1789 et 1805 (la note du train de reliure le dit « sans n° (…) fond incertain »), période troublée durant laquelle la reliure précieuse a pu être ôtée du ms. ; il n’a reçu sa cote du supplément latin « 688 » qu’après son retour de la reliure en 1806.

                  Provenance : bnf.fr

                  Date de mise en ligne : 16/11/2011

                  Close
                  First page Previous page Go to folio
                  Next page Last page (Screen 179 / 428)
                  Download / Print
                  Fermer la popin

                  Download

                  You can obtain several pages of this document as an electronic file. You may choose one of the following formats : PDF, single page JPEG or plain text.

                  Choose format :
                  PDF
                  JPEG (Only the current page)


                  Choose to download:
                  full document
                  a portion of this document


                  By checking this box, I acknowledge having read conditions of use and accept them.

                  Close
                  Contribute

                  Report an anomaly

                  Want to report an anomaly on the following document :

                  Title : Liber comitis [dit Lectionnaire pourpre, ou de Vérone]

                  Author :

                  Url of the page : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6001307x/f179.item


                  Please describe the observed anomaly as exactly as possible,with the following proposals and/or the comment box.


                  Nature of the problem :

                  Wrong bibliographic data

                  Inconsistency between bibligraphic data and document posted

                  Blurred and truncated images

                  Incomplete Document or missing pages :

                  Incorrect or incomplete table of contents

                  Download problem

                  Unavailable Document

                  zoom

                  OCR/text

                  audio mode

                  Full Screen

                  other (please specify in comments)

                  Other (please specify in comments)


                  Comments :



                  Please leave us your email so we can respond :


                  Please copy the characters you see in the picture

                  The text doesn't conform to the displayed image

                  Close
                  Order a reproduction
                  Fermer la popin

                  Order a reproduction

                  Pour commander une image en haute définition au sein de ce document, merci de sélectionner la page souhaitée puis de cliquer sur "Acheter une reproduction". Par ce moyen, seule la commande d'images à l'unité est possible. Si vous souhaitez commander un nombre important d'images ou pour toute autre demande, merci de nous contacter via ce formulaire

                  Close

                  Send by e-mail

                  Fermer
                  A mail has been sent A problem occured, the e-mail delivery failed. Please try again.
                  Close

                  Share

                  Permalink on this document

                  Permalink on this page
                  Embeddable widget

                  Embeddable thumbnail
                  Send by e-mail

                  Blogs and social networks