Informations détaillées

Titre : 
Psalterius [psautier latin dit de saint Louis et de Blanche de Castille]
Auteur : 
Maître de l'atelier de Blanche de Castille. Enlumineur
Date d'édition : 
1225-1235
Sujet : 
Charles V
Sujet : 
Louis IX
Type : 
manuscrit
Langue : 
latin
Format : 
Ecriture du 1er tiers du XIIIe siècle, à longues lignes aux f. 31-185, sur 2 colonnes aux f. 186-190. Paris. - Enluminé par le Maître de l'atelier de Blanche de Castille. Le manuscrit contient 27 grandes miniatures (description H. Martin) : Fol. 1 v° : Trois personnages. L'un écrit, l'autre montre un livre ouvert ; celui du milieu tient d'une main un rouleau de parchemin et de l'autre, élève un astrolabe ;Fol. 9 v° : la chute des anges rebelles ;Fol. 10 : la création de la femme ;Fol. 11 v° : Dieu défend à Adam et Eve de toucher à l'arbre de science ; la femme accepte du serpent la pomme et en offre à Adam ;Fol. 12 : l'ange chassant Adam et Eve du Paradis terrestre ; Adam et Eve après le péché, Adam bèche la terre, Eve file sa quenouille ;Fol. 13 v° : l'arche de Noé, le sacrifice d'Abraham ;Fol. 14 : Dieu donnant à Moïse les tables de la loi ; les Israélites adorant le veau d'or ;Fol. 15 v° : l'arbre de Jessé ;Fol. 16 : l'Annonciation ; la Visitation ;Fol. 17 v° : la naissance du Christ ; l'ange appraissant aux bergers ; Fol. 18 : l'adoration des mages ; la présentation de Jésus au Temple ; Fol. 19 v° : la fuite en Egypte ; le massacre des Innocents ; Fol. 20 : le baptême du Christ ; le démon tentant Jésus ;Fol. 21 v° : Résurrection de Lazare ; l'entrée de Jésus à Jérusalem, le jour des Rameaux ;Fol. 22 : le lavement de pieds : la Cène ;Fol. 23 v° : le baiser de Judas ; la flagellation ;Fol. 24 : le Christ entouré de saint Jean et de la Vierge ; la descente de croix ; la loi nouvelle symbolisée par une reine tenant la croix et le calice, l'ancienne loi vaincue, symbolisée par une reine s'affaissant sur elle-même et laissant échapper de ses mains une lance brisée et les tables de la loi ; Fol. 25 v° : les saintes femmes au tombeau ; la descente du Christ aux limbes ;Fol. 26 : Noli me tangere ; saint Thomas touchant la plaie au côté ;Fol. 27 v° : l'Ascension ; la Pentecôte ;Fol. 28 : le Christ assis sur le trône ; aux angles , les attributs des évangélistes ;Fol. 29 v° : le couronnement de la Vierge ; l'ensevelissement de la Vierge ;Fol. 30 v° : David sur un trône, dictant les psaumes à un personnage écrivant ; Fol. 168 : quatre demi-médaillons ; celui du bas représente la mort d'un damné ; Fol. 169 v° : deux anges sonnant la trompette du jugement dernier ; un ange tenant la balance du bien et du mal ; Fol. 170 : le Christ jugeant le monde ; division des élus et des réprouvés ;Fol. 171 v° : les élus sur le sein d'Abraham ; la gueule de l'Enfer.9 initiales à miniatures aux f. 51 vo, 65, 77, 77 vo, 89, 105 vo, 120 vo, 122 vo, 136 vo. Le calendrier contient 24 médaillons de 33 mm de diamètre, représentant les occupations de chaque mois et le signe du zodiaque. Initiales ornées et peintes en or et couleur, au commencement de chaque psaume. Au commencement de chaque verset, initiales en or et bleues alternant. Rubriques or et bleues. Fin des lignes, avec ornements divers, animaux, etc., en or et couleur. - Parchemin. - 192 feuillets. - 280 × 200 mm. - Estampille de la Bibliothèque de l'Arsenal ronde à palmes fines aux f. 1 et 191v ; estampille de la Bibliothèque de l'Arsenal ronde à l'étoile au f. 192 v. Toutes apposées au XIXe siècle. - Reliure à ais de bois, couvrure de veau brun estampé à froid de fers de type roman (reliure parisienne contemporaine du manuscrit, vers 1230). Traces de deux fermoirs. Tranches peintes de fleurs de lis (peut-être sous Charles VI). Ce psautier a été doté d'une chemise de satin bleu brodé à fleurs de lis d'or vers 1377
Description : 
Fol. 2 : Calendrier en latin. A noter : ss. Laumer, Vaast et Amand, Édouard, Cuthbert, Médard et Godard, Alban, Arnoul, Oswald, Magloire, Quentin, les Quatre couronnés, Edmond, Thomas de Cantorbéry ; sstes Geneviève, Gertrude, Aure. En tête de chaque mois un vers latin. « Prima dies mensis et septima truncat ut ensis... » Fol. 8 : « Tabula Paschalis ». Fol. 30 v° : Commencement du Psautier. Fol. 172 : Cantiques. Fol. 182 v° : Gloria, Pater et Symboles. Fol. 186 : Litanies très-étendues. A noter : ss. Arnoul, Denis, Quentin, Blaise, Léger, Alban, Edmond, Thomas, Remi, Germain, Cuthbert, Benoît, Ouen, Léonard, Gilles ; sstes Geneviève, Brigide, Radegonde, Colomb. A la suite, oraisons. Fol. 191 : d'une écriture du temps du Charles V : « C'est le psaultier monseigneur saint Loys,... lequel fu à sa mère. » Fol. 191 vo : la signature : « Charles » [Charles VI d'après Delisle et Martin]. Fol. 192 vo : « Psalterium inventoriatum tertia septembris, Mo quingentesimo trigesimo tertio. »
Description : 
Ce manuscrit, réalisé pour une femme d'après l'oraison du f. 190, rédigée au féminin ("me miserrimam peccatricem"), a probablement été commandé par la mère du roi saint Louis, Blanche de Castille. Il a en effet été peint dans un atelier parisien qui a travaillé pour la reine à plusieurs reprises. Le psautier a été conservé dès le XIVe siècle à la Sainte-Chapelle de Paris , dans l'inventaire de laquelle il apparaît pour la première fois en 1336. Charles V fit réaliser vers 1377 une chemise brodée à fleurs de lis d'or, destinée à sublimer ce manuscrit considéré comme une relique du roi capétien Louis IX, canonisé en 1297 et plus connu sous le nom de saint Louis. Le psautier dit de saint Louis et de Blanche de Castille est demeuré à la Sainte-Chapelle jusqu'à la Révolution française. Confisqué et versé dans les dépôts littéraires en 1791, il a été attribué à la Bibliothèque de l'Arsenal, où il est entré en 1798. Le psautier a été brièvement déposé au Musée des Souverains, musée destiné à abriter des objets ayant appartenu aux souverains de la France, créé en 1852 par la volonté du prince-président Louis-Napoléon et définitivement supprimé en 1872 (étiquette, no 65, au contreplat supérieur). Le psautier est conservé depuis le XIXe siècle dans un coffret de chêne, à clous d'acier carrés.La chemise à fleurs de lis est également conservée à la Bibliothèque de l'Arsenal.
Description : 
Lieu de copie : Paris
Droits : 
domaine public
Identifiant : 
ark:/12148/btv1b52508581r
Source : 
Bibliothèque de l'Arsenal, Ms-1186 réserve
Notice du catalogue : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc792124
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 
18/09/2017


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés