Informations détaillées

Titre : 
Psautier avec calendrier.
Date d'édition : 
1225-1275
Type : 
manuscrit
Langue : 
latin
Format : 
Île de France. - Ecriture gothique livresque. - Aux f. 9v à 16, huit peintures en pleine page, sur deux compartiments représentant l’histoire sainte. Initiales champies, dorées sur fonds rose et bleu introduisant chaque mois du calendrier (f. 3 à 8), écriture du calendrier en alternance à l’encre rose et bleue (encre dorée pour les fêtes remarquables). Initiales historiées sur fonds d’or (Voir Mandragore) : Au f. 17, grande initiale historiée B, à deux lobes représentant David musicien et David contre Goliath ; au f. 38, initiale historiée D représentant Dieu et David ; au f. 52, initiale historiée David montrant sa bouche ; au f. 65v, initiale historiée David et un fou ; au f. 79, initiale historiée S, David dans l’eau ; au f. 95v, David jouant du carillon; au f.111, 2 chantres devant un lutrin en forme d’aigle ; au f. 127, initiale représentant la Trinité. Au f. 158, lettre ornée, entrelacs avec tête animale, sur fond d’or. Initiales champies dorées sur fonds peints rose et bleu relevés de blanc; initiales filigranées bleues, rouges et or. Bouts de lignes filigranées or, bleu et rouge, parfois zoomorphes (f. 17, 18). Bordure filigranée bleue, rouge et or présente au bas de chaque feuillet. - 18 cahiers : 1 cahier de 6 feuillets (3-8) ; 2 cahiers de 4 feuillets (9-16) ; 7 cahiers de 12 feuillets (17-100) ; 1 cahier de 10 feuillets (101-110) ; 2 cahiers de 8 feuillets (111-126) ; 1 cahier de 12 feuillets (127-138) ; 1 cahier de 10 feuillets (139-148) ; 2 cahiers de 12 feuillets (149-172) ; 1 cahier de 11 feuillets (173-183 + un onglet). Les feuillets 1,2, 184 et 185 sont d’anciennes gardes foliotées. Les f. 181v-184r sont blancs. - Parchemin. - 185 ff. précédés de deux gardes en papier, suivis de deux gardes de papier et d’une garde de papier marbré. - 215 × 150 mm (justification : 135 x 95 mm). - Reliure de maroquin vert. Titre au dos sur pièce de maroquin rouge : « PSAL/TERIUS // CODEX/MEMBR. » ; tranches peintes et dorées, aux armes de France et de Castille. - Estampille : 1792-1804, JB n° 17
Description : 
Psautier à l'usage d'un église de la région parisienne. F. 3-8 calendrier parisien : au 3 janvier « S. Genovefe virg. » ; 7 jan « translatio sancti Germani » ; 28 mai « Germanie ep. » ; 31 juillet « transitus germani episcopus » (en lettres rouges) ; 9 oct en lettre d’or « Dionisii, Rustici et Eleutherii ». -- F. 9v-16, séries de peintures représentant l’ancien et le nouveau testament. -- F. 17-158, psautier sans hymnes ni antiennes, les divisions liturgiques sont marqués par des initiales historiées sur fond d’or. -- F. 158-172, cantiques. -- F. 172. Litanies. -- F. 177v-181, prières après les litanies.
Description : 
Le ms. BnF, Latin 10434 a été identifié par M. -H. Tesnière au Psautier cité sous le n° G 2090 parmi les joyaux du roi Charles V conservés en 1380 à Saint-Germain-en-Laye. Le psautier fut vraisemblablement exécuté pour Blanche de Castille dont on distingue sur les tranches les armoiries (« de gueules au château d’or ouvert et ajouré d’azur ») alternant avec des fleurs de lys, qui figurent sur deux autres manuscrits donnés par saint Louis, l’un à la Sainte-Chapelle (ms. BnF, Latin 8851) et l’autre à l’abbaye de Saint-Corneille de Compiègne (BnF, Latin 18009). Il sortit des collections royales entre 1380 et 1391 : il n’est pas mentionné dans l’inventaire établi à cette date. Au f. 184v, une note datée du 18 juillet 1426 fait mention d’un prêt entre Robert Lucas, prêtre de Londres, et un chartreux, William Bernham : "Md nd. Anno Domini millesimo quadringentesimo decimo octavo die Julii, videlicet in festo sancti Arnulphi, dominus Robertus Lucas presbiter de London., prestitit istud psalterium Willelmo Bernhani fratri in domo Cartusienti dicte civitatis, sub hac condicione quod, quandocunque placuerit predicto domino Roberto, predictus Willelmus deliberabit ei predictum psalterium. Addendo eciam quod non licebit predicto Willelmo, nec alicui predictum librum inspicienti, aliquam dictionem, sillabam vel litteram radere in libro predicto aut aliquid addere vel minuere, sub pena quatuor marcarum soluendarum predicto Roberto quandocunque invenerit tales defectus in libro predicto". Peut-être n° 703 du chapitre Saint-Sauveur de Bologne, saisi le 14 juillet 1796; cf. Laffitte, Bulletin du Bibliophile , 1989/2, 289; — ex-libris gravé armorié, contreplat supérieur : "Ex-libris Amadei Suajer" . Entré à Bibliothèque nationale entre 1792 et 1801.
Description : 
Lieu de copie : Île de France
Droits : 
domaine public
Identifiant : 
ark:/12148/btv1b105065665
Source : 
Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Latin 10434
Notice du catalogue : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc72155j
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 
11/08/2014


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés