Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 449 à 449 sur 502

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Récréations mathématiques et physiques. Contenant l'astronomie, la géographie, le calendrier, la navigation, l'architecture, la pyrotechnie / , qui contiennent les problèmes & les questions les plus remarquables, & les plus propres à piquer la curiosité, tant des mathématiques que de la physique... par feu M. Ozanam,... Nouvelle édition... considérablement augmentée par M. de C. G. F.

Auteur : Ozanam, Jacques (1640-1718). Auteur du texte

Éditeur : C.-A. Jombert (Paris)

Date d'édition : 1778

Contributeur : Montucla, Jean-Étienne (1725-1799). Éditeur scientifique

Contributeur : Sigaud de La Fond, Joseph-Aignan (1730-1810). Éditeur scientifique

Sujet : Mathématiques -- Ouvrages avant 1800

Sujet : Physique -- Ouvrages avant 1800

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 4 vol. ; in-8

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k92735w

Source : Université Paris Sud, 24620

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31047537r

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 75 %.
En savoir plus sur l'OCR


t~e do tard fondu, 8c m<M avec ~t<at

& Mt avec du lard fondu, & m<M avec ~t<at dragmes d*eaK de morelle & une dragme d'hmte de Saturne ou bien avec deux onces de jus d'oi..gnons, & une on<'e d'huile de noix.

SECTION XIV.

jPy/'OW~Ï.f~H~ purement optique. T 'ART dont nous venons d'expofer quelques.JL< unes des inventions, entraîne n~ceCairement beaucoup de dépende il eit de ptus dangereux, car on ne fe joue pas impunément avec t'é!ément de~rudcur du feu. En voici un d'une !nvention moderne, par lequel on a cherché 8c reuNt affet heureufement à imiter l'effet optique de dif!crente; pieces d'artifice, &e à leur donner un air de mobi!ité, quoiqu'elles foient fixes dans la réalité. On peut, par fort moyen, fe procurer à aitex bon marché & à (on gré le <pechc!e d'un feu d'artifice & torfque les pieces qui le compofent font faites attifement qu'on y a bien obtervé les regles de la perfpecUve; qu'on emploie enfin, pour conMerer ce petit fpectacte, des verres qui, en gro<R<ïxM tes objets les éteignent & les rendent un peu moins di~inets, itenréfuheuneiUtMton a(!e!: agreaMe. Ces motifs nous ont engagé & donner ici place à cette invention.

Les pieces d'artifice qu'on imite avec le plus de fuccès, font les foleils fixes les gerbes & les jets de feu les cafcades les globes pyramides & colonnes mobiles fur leur axe. En voiià a&z pour former un feu d'artifice aSez varié.