Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 448 à 448 sur 502

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Récréations mathématiques et physiques. Contenant l'astronomie, la géographie, le calendrier, la navigation, l'architecture, la pyrotechnie / , qui contiennent les problèmes & les questions les plus remarquables, & les plus propres à piquer la curiosité, tant des mathématiques que de la physique... par feu M. Ozanam,... Nouvelle édition... considérablement augmentée par M. de C. G. F.

Auteur : Ozanam, Jacques (1640-1718). Auteur du texte

Éditeur : C.-A. Jombert (Paris)

Date d'édition : 1778

Contributeur : Montucla, Jean-Étienne (1725-1799). Éditeur scientifique

Contributeur : Sigaud de La Fond, Joseph-Aignan (1730-1810). Éditeur scientifique

Sujet : Mathématiques -- Ouvrages avant 1800

Sujet : Physique -- Ouvrages avant 1800

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 4 vol. ; in-8

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k92735w

Source : Université Paris Sud, 24620

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31047537r

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 75 %.
En savoir plus sur l'OCR


SECTION Xïï ï.

De quelques Onguents pour la brûlure. L e~ af!ez <age de terminer un tr&né de pyro* j technie, par quelques fecours contre un accident qui ne petit manquer d'arriver <buvent,en maniant un élément dangereux comme le feu, nous voûtons dire la brttlure ainfi nous ne ferons ) Mcune difficulté d'imiter ici M. Ozanam, qui [ tui-méme en ceta marche fur les traces de Siemie-- < nowitcz & de la plupart des autres artificiers nous bornerons même abfolulnent aux pratiques qu'il enfeigne.

Faites bouillir du <:un-dûux, ou graine de porc frais, dans de l'eau commune, fur un petit teu; ecutnez-!a continuellement, jufqu'à ce qu'il n'y ait plus d'écume; !ai<ïez refroidir au terein cette grattée fondue pendant trois ou quatre nuits après cela faites refondre la même graiffe dans un vaK~feau de terre, fur un feu tent & modère; cottîcx-'la au travers d'un linge fur de Feau froide lavezla bien enfuite dans de l'eau claire de riviere ou de fontaine, pour lui ôter fon <e!, &t la faire devenir blanche comme nei~e enfm fcrrez cette graiffe ou onguent ainfi puriné dans un vaiffeau de terre verninc, pour vous en fervir au befoin. H arrive ordinairement que, par une brû!ure, il s'éleve fur la peau des ampoutes ou vcn!es qu'it ne faut faire crever qu'âpres le troinetne ou le quatrième jour qu'on y aura appliqué l'onguent précédent, ou cet autre qui e(t très-bon & qui