Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 135 à 135 sur 502

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Récréations mathématiques et physiques. Contenant l'astronomie, la géographie, le calendrier, la navigation, l'architecture, la pyrotechnie / , qui contiennent les problèmes & les questions les plus remarquables, & les plus propres à piquer la curiosité, tant des mathématiques que de la physique... par feu M. Ozanam,... Nouvelle édition... considérablement augmentée par M. de C. G. F.

Auteur : Ozanam, Jacques (1640-1718). Auteur du texte

Éditeur : C.-A. Jombert (Paris)

Date d'édition : 1778

Contributeur : Montucla, Jean-Étienne (1725-1799). Éditeur scientifique

Contributeur : Sigaud de La Fond, Joseph-Aignan (1730-1810). Éditeur scientifique

Sujet : Mathématiques -- Ouvrages avant 1800

Sujet : Physique -- Ouvrages avant 1800

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 4 vol. ; in-8

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k92735w

Source : Université Paris Sud, 24620

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31047537r

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 75


pnR élément, comme 9~4. à too; entorre qtte fi le detni-diametre de t'orbue de !a Terre eft de 31 millions 400 mille Ueues, celui de t'orbite de Saturne fera de ~09 millions 96ooo lieues.. A une (tUtance autH nnmen<e, le diamerre apparen( du Soleil pour un tpe~ateur placé fur Saturne, n'eft plus que les de cequ'il e<t pour nous, c'e~-a.dire d'environ 3~ & fa lumiere doit ~tre ~o fois moindre, ainfi que fa chaleur. Un habitant de Samrne, transporté dansla Laponie~ que dis-je fur tes glaces des potes de la Terre y éprouveroit une chaleur insupportable; il y pé~ rirott,ce femble, ptusvÏte qu'un homme ptongé dans l'eau bouillante, tandis qu'un habitant de Mercure geleroit dans les climats les plus ardents de notre zone torride.

eft.probable que Saturne a un mouvement de rotation fur fon axe; mais les meilleures lunettes n'ont encore fait voir fur fa furface 'aucun point remarquable, au moyen duquel on puiSe appercevoir & déterminer cette rotation. La nature (emMe avoir voulu dédommager Saturne de fon éloignement. du Soteit, en lui donnant cinq tane;, qu'on apnc!te<esj[ate!!ites. La table fuivante prétente leurs di~anees du centre de Saturne en demi-diametres de cette planete, &C la durée de leurs révolutions,

y<f/W. D{~<mWt ~oMcw. H. M.

i~ t~ t ~t tS t} f i t7 4t 3' î 4 8 S i: 4~ { '79. t 7 48