Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 231 à 231 sur 450

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Revue des deux mondes : recueil de la politique, de l'administration et des moeurs

Éditeur : Revue des deux mondes (Paris)

Date d'édition : 1829-07

Contributeur : Buloz, François (1804-1877). Directeur de publication

Contributeur : Buloz, Charles (1843-1905). Directeur de publication

Contributeur : Brunetière, Ferdinand (1849-1906). Directeur de publication

Contributeur : Charmes, Francis (1848-1916). Directeur de publication

Contributeur : Doumic, René (1860-1937). Directeur de publication

Contributeur : Chaumeix, André (1874-1955). Directeur de publication

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Format : application/pdf

Description : 1829/07 (T1)-1829/10.

Description : Appartient à l?ensemble documentaire : Pam1

Description : Appartient à l?ensemble documentaire : FranceJp0

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k86843j

Source : Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, Z-21418

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32858360p

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32858360p/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 67 %.
En savoir plus sur l'OCR


v MEXIQUE

_ee*

S!TUATtON DES PARTIS~

EXPÉDITION DE L'ESPAGNE.

La guerre qui depuis i8i 2 étend ses ravages sur l'hémisphère occijiental, entre les rives de Rio de la Plata et les con'jfms de-la (laliforme, a dû nécessairement fixer l'attention de l'Europe. Mais de tous les territoires de ce vaste continent, naguère soumis à l'Espagne, le plus favorisé du ciel comme le plus intéressant est sans contredit le Mexique. Sa tterro Mr liente, exposée aux feux dévorans du soleil des tropiques, dont elle offre toutes tes productions, ses immenses plateaux, que la nature a dotés d'un climat délicieux e~-tTun sol fécond. en richesses_végétales~~tjminérales. son admirable position commerciale sur les deux Océans, tout lui assure une prééminence incontestable sur les autres colonies espagnoles oufl'oo chercherait en vain la même combinaison d'avantages physiques. L'Espagne ne se dissimute pas. la perte qu'elle a faite par