Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 166 à 166 sur 384

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Le ménagier de Paris, traité de morale et d'économie domestique composé vers 1393 : contenant des preceptes moraux, quelques faits historiques, des instructions sur l'art de diriger une maison, des renseignemens sur la consommation du Roi, des princes et de la ville de Paris à la fin du quatorzième siècle, des conseils sur le jardinage et sur le choix des chevaux, un traité de cuisine fort étendu, et un autre non moins complet sur la chasse à l'épervier,.... Tome 2 / par un bourgeois parisien ; publié pour la première fois par la Société des Bibliophiles françois

Auteur : Albertano da Brescia (12..-1270). Auteur du texte

Auteur : Bruyant, Jean. Auteur du texte

Éditeur : imp. de Crapelet (Paris)

Date d'édition : 1846

Contributeur : Renault de Louens. Traducteur

Contributeur : Société des bibliophiles français. Éditeur scientifique

Sujet : Économie domestique -- France -- 14e siècle

Sujet : Morale -- Et la famille -- France -- 14e siècle

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 2 vol. (LXXXVIII-240, 382 p). ; in-8

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 384

Description : [Mesnagier de Paris (français). 1846]

Description : Comprend : L'histoire de Griselidis, Melibée et Prudence ; Le chemin de povreté et de richesse

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k831118

Source : Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, Z-54977

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33483212d

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 76 %.
En savoir plus sur l'OCR


espices et du percil effeuillé qui veult, tout boulir avec le sain et des oignons, et adonc frisiez vostre grain. Et doit ce potage estre brun de sain et liant comme soringue.

Nota que tousjours l'en doit broyer les espices le premier; et en potages, l'en ne coule point les espices, et après l'en broie et coule le pain.

(Je croy qu'il n'y conviant vin ne vinaigre. )

Nota que pour le percil seulement est-il dit brouet houssié, car ainsi comme l'en dit ailleurs frangié de saffran', aussi peut-l'en dire houssié ce qui est de percil et c'est la manière de parler des queux.

BROUET roussef est fait comme brouet georgé cy dessus, sauf tant que l'en n'y met point de saffran, de vin, ne de vinaigre, et l'en y met plus plantnreusenient eanelle,, et les oignons couppés par rouelles1. Uwe vinaigrette. Prenez la menue-basted'un porc, laquelle soit bien lavée et eschaudée, puis rostie comme à demy sur le, greil puis minciez par morceaux, puis les mettez en un pot de terre, du sain et des oignons couppés par rouelles, et mettez le pot sur le charbon, et hochiez souvent. Et quant tout sera bien frit ou cuit, si, y mettez du boullon de beuf, et faites tout boolir, puis broies pain haie', gingembre, grata~,saHran, etc., et deffaites de vin et de vinaigre et faites tout boulir, et doit estre brune. (Brune. Comment sera-elle brune, s'il n'y a du pain halte? Item, je eroy qutette doit estre- liant, car je la treuve ou chapitre des potages Voir ci-dessus, p. *48. 11 est probable que ce potage étaitsursemé de persil comme les courges l'étoient de safran. G. 2. Ces deux mots ne sont pas dan» la même recette donnée par le G. '€(. 39, et, en effet, leur présence rend inutile l'obserratibn qui suit Branc, etc.