Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 70 à 70 sur 500

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Voyages de Pythagore en Égypte, dans la Chaldée, dans l'Inde, en Crète, à Sparte, en Sicile, à Rome, à Carthage, à Marseille et dans les Gaules. Tome 6 / ... suivis de ses Lois politiques et morales

Auteur : Maréchal, Sylvain (1750-1803)

Éditeur : Deterville (Paris)

Date d'édition : 1798-1799

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 6 vol. ; in-8

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k82113q

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, J-11696

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30881003p

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 79


~emme dans la crainte qu'elle ne veuille son tour partager ta c/M~c c~Zc,

~i~. Crotoniates! comme à Chalcis, que le plus jeune de vos magistrats touche à sa y~/?~<? année

/~i8. Nouveaux époux, en prenant possession de la chambre nuptiale pensez être introduits dans un temple pour y rendre un culte à la nature vos jouissances doivent avoir quelque chose de religieux.

~Q. Ne juges point du c~c~M, ni de l'homme pendant leurs amours.

420. Conducteur de c~~KM~~c et de peuples, si tu ne crains pas de les charger, que ce soit également Le plus lourd fardeau, ~st supportable quand il ne pèse pas plus d'un côté que de l'autre.

~2.1. Peuple de Crotone crains de te livrer à l'inconstance de l'opinion

Le chameleon est malade, quand il change de couleur.

/~2. Ne sois point l'ami d'un homme qui cultive négligemment sa terre il négligera de même le champ ~c l'amitié.

~3. Laisses parler des Dieux, soit en bien, soit en mal cultives ton champ.

~& Soit voué a~ l'infamie, quiconque aliène le champ (i) de ses pères f

Si chaque citoyen ne peut avoir son champ qu'il ait du moins sa maison (t) Cette loi fut reçue .par le$ habitana de la ville J< Locres. Voy. Anatot.Do~.

~rr t~~