Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 464 à 464 sur 500

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Voyages de Pythagore en Égypte, dans la Chaldée, dans l'Inde, en Crète, à Sparte, en Sicile, à Rome, à Carthage, à Marseille et dans les Gaules. Tome 6 / ... suivis de ses Lois politiques et morales

Auteur : Maréchal, Sylvain (1750-1803)

Éditeur : Deterville (Paris)

Date d'édition : 1798-1799

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 6 vol. ; in-8

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k82113q

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, J-11696

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30881003p

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 79 %.
En savoir plus sur l'OCR


mme ordinaire ttt<f. Leur robe d'amianthe p. t~t. Ce nom signifie chez les Indiens amis purs de la venté nue, p. !< Leurs enfans ne mangent jamais avant le KavaH p. t8~. Font des élèves en petite quantité, p. 187. N'ont ni eïdavesni ~a)ets, et se servent réciproquement p. t88. Loisque quelqu'un d'eux est convaincu d'e reurs dans ses pronostics astronomiques, il est condamné au silence pour le reste de ses jours, p. t~. S appliquent à l'étude de la p) y-tonomie p. t~t. N'achètent aucune pro-

vision de bouche; en se .promenant par !a ville, ils choisissent ce qui teur convient et t'emportent; tes ordres sont donne: de ne leur rien refuser, p. t~t. Leur doctrine toute matérielle, p. t~~et suiv. Diftèrent des Brachmanes et des Samanéens en plusieurs points de doctrine, p. !y~.

Gyneconomes on appelait ainsi les magistrats de t'arëopage chargés de la direction des mœurs, 4. p. ~y.

Gypht?rimt fils de Bansar, est le premier qui se consacra en Egy~ t~ au culte des astres, 1.1. p. }~

Jn ACHKS de pierre chez les Ctutdéens,t. ;.?.

Habitations pétasgiennes leur so!idité,t.4.p.~6.

Ha~carnasse vUte de Ça !e; sa fondation, t. t. p. to~. Stratagème de ses preTiers citoyens pour se procurer des femmes p. ~04 et ~os.

Harmodius et Aristogiton t. 4. p. ;~i. Tuent Hypparque, p. ;.).7. Hcematay montagne couverte de neiges, limite à Tinde et à la Tartane t. 3. pT~.

Helea, vi)!e d'Italie, fondée par les Phocéens,t. ~.p.~ï.

Hélène, trop fameuse par sa beauté, a coûté la vie à un m!!)ion cinqcent-soixante mille individus t. 4. P.

Héticaon, d~scip~e de Pythagore, t.p. 4.

Helicon ( montagne de l* ) en Béotie, t. p. ;7?.

HéliopoHs ville du Soteit t. t. p. ;p< 'un de ses obélisques, ouvrage de vingt mille hommes, page ;99. Description de son temple, p. 4~! et suiv. Explication d~s trois figures ptacées dans ce temple t. i. p. 29.

Hë!!os, ville du nome d'Hé!!opol!s en Egypte, t. t. p. 39'.

H.

Héliotrope, cadran KMthénque naturel dans l'île de Scyros.t. t. p.p7. Hellanicus prononce l'éloge de Pittacus t. p.

H~elvétiens, aujourd'hui les Suisses, t. p M~. Avaient fait plusieurs invasions <t~ns l'Italie, t~tj. Leur territoire, p. no,

Héractëe, ville de Sicile, t. 4. p. Hert~e merveUteuse distribuée par Darius à ses courtisans, t. }. p. 8~. Hercu!anum, ville voisine du Vésuve, t. p. 4t. Petite république P- 43.

Hercule; son histoire, t. 4. p. ï< Législateur armé, p. tyt. Ses travaux, p. ï6? et suiv.

Hermès ou Mercure, l'ancien sage d'Egypte, auteur de grands établissemens dans ce pays, t. i. p. 3 i. S'appelait aussi Edrise 1 p. Auteur des traditions égyptiennes t. p. <t8. Législateur son histoire t. 4. p. t<!o.

Hermès, sage de la Chaldée, t. 3. P 4..

Hernuoné ville d'Argolide son culte t. 4. p. t;o.

Hermodamas sa mort ses funérailles, t. t. p. )i6.

Hermdtybies légion de mille hommes, gardes de Psammetis t. t. p.7.