Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 386 à 386 sur 465

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Le Navire d'argent : revue mensuelle de littérature et de culture générale / directrice Adrienne Monnier ; secrétaire de la rédaction Jean Prévost

Éditeur : La Maison des amis des livres (Paris)

Date d'édition : 1925-06-01

Contributeur : Monnier, Adrienne (1892-1955). Directeur de publication

Contributeur : Prévost, Jean (1901-1944). Rédacteur

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 925

Description : 1925/06/01 (A1,N1)-1925/09 (A1,N4).

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k81787p

Source : Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, 8-Z-23525

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34443771m

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34443771m/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 96


reconnue ou aperçue. Il attaqua Voltaire pour son ironie mais il dit la chose la plus juste, la plus vraie et la plus profonde que l'on ait jamais dite de ce grand libérateur, lorsqu'il affirma, en son style, que Voltaire lui avait dit dans une vision J'ai blasphémé le Fils de l'Homme et cela me sera pardonné, mais mes ennemis ont blasphémé le Saint-Esprit en moi et cela ne leur sera pas pardonné Il porta la même accusation contre Rousseau, avec lequel il avait plus d'éléments communs qu'avec aucun autre génie contemporain mais pour trouver l'équivalent de l'audace antithéiste de son anthropothéisme passionné, il faut quitter ces hérétiques modérés et se tourner vers Diderot lui-même. I/antithéisme, l'opposition à un Dieu fabriqué par l'homme et adoré par l'homme, ne pourrait guère trouver d'expression plus juste ou plus hardie que dans ces paroles mémorables d'une mémorable fantaisie

Adorer Dieu c'est honorer ses dons chez nos semblables suivant leur génie, et aimer le mieux les plus grands hommes 'ceux qui envient ou calomnient les grands hommes haïssent Dieu, car il n'y a point d'autre Dieu i

Un matérialiste obstiné, comme Diderot, n'est pas un ennemi plus fougueux ni plus fervent de toutes les religions bâties sur des croyances et appuyées sur des sacrements qu'un antirationaliste imaginatif tel que Blake. Sous toutes ses dénonciations incessantes du « pouvoir sacré du raisonnement », qui s'achève par des grammaires de l'assentiment et par la croyance en des choses incroyables, il y avait vraiment une assise spirituelle de droiture spontanée et de raison qui préserva son intelligence et sauva sa conscience d'une aberration excessive et de la pire perversion.

SWINBURNE.

Traduction par Raymond Brugère.

17