Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 706 à 706 sur 1009

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Oeuvres complètes de Christiaan Huygens. Supplémént à la correspondance varia. Biographie de Chr. Huygens. Catalogue de la vente des livres de Chr. Huygens / publ. par la Société hollandaise des sciences

Auteur : Huygens, Christiaan (1629-1695)

Éditeur : M. Nijhoff (La Haye)

Date d'édition : 1888-1950

Contributeur : Koninklijke Hollandsche maatschappij der wetenschappen. Éditeur scientifique

Sujet : Huygens, Christiaan (1629-1695) -- Correspondance

Sujet : Huygens, Christiaan (1629-1695) -- Contribution aux mathématiques

Sujet : Huygens, Christiaan (1629-1695) -- Biographies

Type : monographie imprimée

Langue : Latin

Format : 23 vol. : ill. ; 29 cm

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k778725

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 4-R-788 (22)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38949978f

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 84 %.
En savoir plus sur l'OCR


Une matière qui, en 16~, formait certainement un fujet deconvertadon entre Roemer et Huygens, c'ett la quethon de la meilleure forme à donner aux dents de deux roues qui s'engrènent. On le voit par une page du Manufcrit E'~). La forme épicycloYdale de ces dents'~) eft de l'invention de Roemer. Il eft fort poflible qu'il fongeait déjà à la conttruction de planétaires.

Vers la fin de l'année nous voyons Huygens s'occuper de quelques petits problèmes géométriques'~) comme il l'avait fait auffi en ic/g. Un certain de Maubuiffon lui pofait parfois des problèmes. D'ailleurs Roemer s'intérenait auui à des quenions de ce genre'~).

En 16/~ Pierre Borel, médecin et chimine, et G. J. P. Duverney, anatomine, furent nommée membres de l'Académie. Huygens mentionne Duverney en t6~) et en t6oo en lui envoyant le ,/Traité de la Lumière" "'°). Borel qui taillait aunidex lentilles eft fbuvent mentionné. Voyez fur fon livre de 655 la p. ~2 qui précède '?'). En juin Huygens écrit à Oldenburg regretter extrêmement la perte du Père Pardies'~), déjà mentionné plus haut'~) auteur de plufieurs traités de valeur et qu'il connaiuait pertbnnellement').

t675. En janvier nous voyons Huygens s'occuper un inftant de l'incommenfurabilité, déjà célèbre dans l'antiquité, de la diagonale du carré par rapport à fon côté "). Mais bientôt la spirale régulatrice dés montres laquelle il efpérait d'ailleurs '~)T.XV!n,p.6o7–6op.

'~Cependant les deux dernières figures de la page 6op font voir des dents d'une forme difTérente. ') T. XX, p. ~31–~32. Voyez aux p. ~2~ et suiv. la solution duproMemedediviscrun triangte en quatre parties égales par deux droites qui se coupent à angles droits.

'~) T. XX, p. 440.

'~)T.V!f,p.4!

'~) T. IX. p. 380.

'<") Et consultez aussi sur lui, dans le présent Tome, tes additions et Corrections au T. XXI. ~)T.VH,p.3i4.

P. 677-678.

'~) Consuttex sur Pardies tes p. M6 du T. XVI, 487-488 du T. XVIII et 393 du T. XIX. '?!) pièce du 7 janvier, p. t88 du T. XX.