Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 515 à 515 sur 1009

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Oeuvres complètes de Christiaan Huygens. Supplémént à la correspondance varia. Biographie de Chr. Huygens. Catalogue de la vente des livres de Chr. Huygens / publ. par la Société hollandaise des sciences

Auteur : Huygens, Christiaan (1629-1695). Auteur du texte

Éditeur : M. Nijhoff (La Haye)

Date d'édition : 1888-1950

Contributeur : Koninklijke Hollandsche maatschappij der wetenschappen. Éditeur scientifique

Sujet : Huygens, Christiaan (1629-1695) -- Correspondance

Sujet : Huygens, Christiaan (1629-1695) -- Contribution aux mathématiques

Sujet : Huygens, Christiaan (1629-1695) -- Autobiographie

Type : monographie imprimée

Langue : Latin

Format : 23 vol. : ill. ; 29 cm

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k778725

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 4-R-788 (22)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38949978f

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 84


et les dits fouliers et (andales? Ailleurs Huygens parle, en 1658, de voler en faifant aller des ailes au moyen d'air comprimé'~).

Dans tes mêmes "Varia" on a pu voir une traduction de l'anglais d'une vifite aux pyramides de l'Egypte et plufieurs citations de récits de voyage il y en avait dans la bibliothèque du père Conttantyn d'autres vifiteurs de ces célèbres monuments. Ce n'eft pas l'un après l'autre que ces fujets furent traités par Huygens. Le Manuscrit A, premier des grands livres manufcrits il avait compris depuis longtemps qu'il n'y a pas lieu de fe fervir uniquement de feuilles féparées, mais les manufcrits antérieurs font de plus petites dimenfions dont la première page porte la date du avril 1658, débute par trois pages fur les couronnes et parhélies'~),Ia quatrième traite de la parabole cubique'~), la cinquième porte le premier detUn que nous possédions ébauche grouière d'une horloge avec pendule et fourchette"~): viennent eniuite quelques pages fur l'inégalité des jours'7) etc. Cette fuite défordonnée quoiqu'anurément il y ait un lien mental entre les deux derniers fujets mentionnés eft de règle auffi pour les manufcrits fuivants jufqu'au dernier qui porte la lettre 1. Il y a en vérité encore le grand manufcrit K, mais celui-ci, qui contient e. a. des copies de pièces antérieurement écrites, obfervations etc., ne fait pas partie de la férié").

On ne trouve dans ces manufcrits que des dates etpacées; il ferait donc impoflible en général, même s'il n'y avait pas en outre un grand nombre de feuilles feparées, de fuivre les penfées de Huygens de jour en jour. Là ou l'on pourrait y réunir, pareil traitement minutieux ferait néanmoins faflidieux et pire qu'inutile; le lefteur, pour nous fervir d'une locution néerlandaite, ne verrait plus de bois dans cet amas d'arbres. C'eft à grouper les pages manufcrites dans un ordre raifonnable fouvent hiftorique dans les détails que nous nous fommes appliqués dans les Tomes précédents'~). Dans le préfent Tome l'ordre hiftorique nous intérene avant tout ou, pour

'~) T. XVII, p. 307.

'<) Voyez l'Appendice aux p. 451–45'! du T. XVII.

'!) Voyez la parabole cubique, d'après une'autre page du Manuscrit A.'à~ta p. 395 du T. XIV dans le Recueil Travaux mathématiques divers de !655 à t6so".

16) Nous avons reproduit cette figure à la p. 74 du T. XVII.

'~) Consultez sur des pages ultérieures du Manuscrit A sur l'équation du temps les p. 534 et suiv. du T. XV.

'~) Comparez tes p. 3–7 du T. XV.

'~) Cette composition eût pu fe faire de diverses façons. On peut consulter notre article ,,Deux pages consécutives du Manuscrit G de Chr. Huygens" (T. XX, p. 594).