Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 400 à 400 sur 1009

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Oeuvres complètes de Christiaan Huygens. Supplémént à la correspondance varia. Biographie de Chr. Huygens. Catalogue de la vente des livres de Chr. Huygens / publ. par la Société hollandaise des sciences

Auteur : Huygens, Christiaan (1629-1695)

Éditeur : M. Nijhoff (La Haye)

Date d'édition : 1888-1950

Contributeur : Koninklijke Hollandsche maatschappij der wetenschappen. Éditeur scientifique

Sujet : Huygens, Christiaan (1629-1695) -- Correspondance

Sujet : Huygens, Christiaan (1629-1695) -- Contribution aux mathématiques

Sujet : Huygens, Christiaan (1629-1695) -- Biographies

Type : monographie imprimée

Langue : Latin

Format : 23 vol. : ill. ; 29 cm

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k778725

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 4-R-788 (22)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38949978f

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 84 %.
En savoir plus sur l'OCR


een einde moeft worden gemaakt aan eene onregelmatige verhouding, !s. niet te verhelen" (on ne Saurait fe défaire de l'impreuioh que ce mariage était le couronnement d'une liaifon). Mais pour notre part nous ne nous propofons pas d'écrire un roman-Huygens. Outre la préfente note on ne trouvera donc dans notre biographie aucune allufion à des chofes de ce genre. Nous femmes plus ou moins d'accord avec M.e A. Romein-Verfchoor difant dans la courte et intércuante biographie à elle, citée par nous à la p. 533 du T. XXI, que l'on conftate chez Huygens l'économie d'émotions de l'homme dont le génie fut plus grand que la vitalité (,,emotionele economie van den man, wiens genie grooter is dan zijn vitaliteit"). A la p. 15 qui précède nous avons déjà parlé de fa conftitution n-ele. Voyez cependant audi la noie i a de la p. 8 fur le caractère férieux de fon père qui, lui, ne manquait certes pas de vitalité. Comparez aufUl'expreuton de P. Ducaffé dans fon "Effai fur les origines du pofitivifme" (Paris, F. Alcan, logp): ,,exerd(e [par Augufte Comte, fort différent, foit dit entre parenthèfes, de Huygens] d'une véritable économie afective" (p. ïgs, dans le Chapitre ,,Le véritable amour. Peuplement de la folitude"). On peut encore, fi l'on veut, confulter fur Chr. Huygens et fes rapports avec le ,,texe faible" les 1. 8-9 de la p. 600 qui fuit (Journal de voyage) et les T. VII et VIII in voce Haafje Hooft (plus tard M. van Bambeeck).

"') Le frère cadet Philips mourut jeune.