Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 181 à 181 sur 1009

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Oeuvres complètes de Christiaan Huygens. Supplémént à la correspondance varia. Biographie de Chr. Huygens. Catalogue de la vente des livres de Chr. Huygens / publ. par la Société hollandaise des sciences

Auteur : Huygens, Christiaan (1629-1695). Auteur du texte

Éditeur : M. Nijhoff (La Haye)

Date d'édition : 1888-1950

Contributeur : Koninklijke Hollandsche maatschappij der wetenschappen. Éditeur scientifique

Sujet : Huygens, Christiaan (1629-1695) -- Correspondance

Sujet : Huygens, Christiaan (1629-1695) -- Contribution aux mathématiques

Sujet : Huygens, Christiaan (1629-1695) -- Autobiographie

Type : monographie imprimée

Langue : Latin

Format : 23 vol. : ill. ; 29 cm

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k778725

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 4-R-788 (22)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38949978f

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 84 %.
En savoir plus sur l'OCR


APPENDICE III

AU SUPPLÉMENT À LA CORRESPONDANCE.

Le ~Memone raekende de verblijven van de Heer Chriniaen Huijgens in Enge!ahdt" qui fe trouve dans le premier Portefeuille Varia" confuttez fur ce ~Memorie" la p. 7 de notre T. XVIII contient quelques fragments de lettres de Chritnaan ainfi que du père Conftantijn adreuees a Chriftiaan ou un de fes frères. Aucune de ces dernières ne fe trouve chez J. A. Worp ("De Briefwiuenng van Conft. Huygens").

I.Extract[deChriuiaanà(bnpèreConuantijn]. Londres ce !Z*Avril tdo!. Je vous prie de m'envoijer mes grands verres, je ne fais pas volontiers ce que je fais, mais après que je me fuis vanté qu'ils eftoient meilleurs, et de plus grand effet que les leurs on ne me laide pas en repos, et je n'en feraij point creu avant que de les avoir comparez les uns contre les autres.

Comme on voit ceci s'accorde en fubftance avec une partie de la lettre NI 855 du !a avri! !66!, T.

II. L'auteur du ,,Memorie" mentionne une lettre de ChriHiaan du 20 avril 1663, dont !ecommencement eu: (,,waer van liet begin is"): Deux jours après que je fus arrivé a Paris, on decerna une ademblee generale de Lunetterie chez Mons'. Auzout. Comme la lettre N° tio8 du T. IV, du 20 avril !663, a: peu de jours après que je fus arnve en cette ville l'on decerna une aftemMee de Lunetterie chez Monfieur Auzout nous croyons apercevoir, et ceci s'apptique aum au fragment précédent ainfi que, peut-être, aux fragments fuivants, que les citations ne font pas abfolument littérales. Mais voyez aun! ce que nous remarquons à propos du fragment IV.

III. Apparemment tiré d'une lettre du pereConnantijn qui s'était rendu en Angleterre, avec ChriHiaan, le 7 juin 1663 -à un des frères:

A ma première audience le Roij mt entrer votre Frère, que j'avois laide en l'antichambre, ainfy la converfation dura beaucoup et fur la Mufique et les Mechaniques. Nous nous ibmmes trouvès de même aujourdhuy aupres le Duc de York. Bref l'auteur de la Pendule, et des Lunettes d'approche a notre mode, eft icij en audy grande reputation qu'à Paris. Londres le de Juin t66g.

IV. Extraét [de Chrifliaan à (on frère ConHantijn]. Pour etre of the Roijal Societlj, il ne faut pas que vous vous imaginiez qu'on doive ëtre quelque chofe de fort extraordinaire. Car je vois qu'on ij admet facilement tout le monde. Il ij a quelque tems, que j'en fuis, fans que je me trouve plus habile en quoi que ce foit, qu'auparavant. Londres ce 3. d'Aoutt 1663.