Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 30 à 30 sur 95

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : La neurasthénie et son traitement : vade-mecum du médecin praticien (2e édition) / Dr Émile Laurent

Auteur : Laurent, Émile (1861-1904). Auteur du texte

Éditeur : A. Maloine (Paris)

Date d'édition : 1897

Sujet : Santé mentale

Sujet : Dépression -- Thérapeutique

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 1 vol. (83 p.) ; in-16

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 95

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k767730

Source : Bibliothèque H. Ey. C.H. de Sainte-Anne, 592-32

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30751210q

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 93 %.
En savoir plus sur l'OCR


Entre cette dernière variété et la première il y a une gradation ininterrompue. L'hyperchlorhydrie peut exister dans la dyspepsie neurasthénique et Mathieu cite un fait de ce genre.

La stase permanente hypochlorhydrique avec ou sans hyperacidité organique est la dilatation de l'estomac telle que Bouchard Fa fait connaître. Bouchard la croit très fréquente. Mathieu, au contraire, la croit très rare. On trouve dans ces cas des douleurs d'estomac très marquées, une acidité supérieure à la normale due aux acides de fermentation, peu d'acide chlorhydrique libre ou combiné, peu de peptones et des vomissements de matières ayant séjourné longtemps dans l'estomac. En somme, à une extrême limite, ces cas se confondent avec les dilatations relevant d'un rétrécissement pylorique ou de la gastrite. Impossible, dit Mathieu, de faire à la neurasthénie la part qui lui appartient dans la genèse de cette grande dilatation stomacale.

VI

Les troubles génitaux dans les deux