Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 145 à 145 sur 328

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Le château de Chantilly pendant la Révolution : arrestations dans le département de l'Oise en 1793, emprisonnements à Chantilly, liste complète des détenus, documents inédits... / par Alexandre Sorel

Auteur : Sorel, Alexandre (1826-1903)

Éditeur : Hachette (Paris)

Date d'édition : 1872

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 1 vol. (VIII-315 p.) ; in-8

Format : application/pdf

Description : Appartient à l’ensemble documentaire : Picardi1

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k747082

Source : Bibliothèques de la Ville de Compiègne, 8-Lk7-16029

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31385498j

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 82


« Salue et fraternité, courage, énergie force et courage.

« Signé PjMEUR.

« NoTA Le montant des o-<6?-<~ a été versé chez le citoyen Guédon. a

w ~H citoyen ~a~M-cM~Me composant le district à ~SeaKMM. a

Mais cette explication ne parut pas autrement sincère, et Prieur fut hautement soupçonné d'avoir prélevé une part beaucoup trop grande sur le liquide en question.

Sa probité~ du reste, n'était pas à toute épreuve on l'accusa aussi d'avoir abusé d'une perquisition qu'il avait faite à Beauvais vers la fin du mois d'octobre 793, dans une maison de la rue Saint-Jean, occupée par la famille Michel-Wallon. Cette perquisition avait eu pour objet surtout de rechercher M. Michel-Wallon fils. Quant à Mme Michel-Wallon mère et à sa fille, elles avaient été arrêtées et enfermées au couvent de Saint-François le 28 octobre, d'où elles furent conduites à Chantilly, le 20 décembre suivant. Prieur se rendit, en sa qualité de membre du Conseil de surveillance, au domicile de Mme MichelWallon, y prit tout ce qui lui convint, puis, apprenant que dans une grange donnant sur la rue de