Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 127 à 127 sur 328

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Le château de Chantilly pendant la Révolution : arrestations dans le département de l'Oise en 1793, emprisonnements à Chantilly, liste complète des détenus, documents inédits... / par Alexandre Sorel

Auteur : Sorel, Alexandre (1826-1903)

Éditeur : Hachette (Paris)

Date d'édition : 1872

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 1 vol. (VIII-315 p.) ; in-8

Format : application/pdf

Description : Appartient à l’ensemble documentaire : Picardi1

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k747082

Source : Bibliothèques de la Ville de Compiègne, 8-Lk7-16029

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31385498j

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 82


pièce contiguë à un cabinet se vit donner pour compagnon de chambre un maçon qui passait pour aimer à boire, et un petit aubergiste de Chantilly a Citoyens, leur dit-elle, un cabinet inhabité tient à cette chambre; nous y logerons si vous voulez occuper la pièce où nous sommes maintenant. » Les deux nouveaux venus qui, au fond, étaient de braves gens, se montrèrent moins exigeants qu'on ne le pouvait supposer, et ils se contentèrent eux-mêmes du cabinet qu'on venait de leur indiquer.

LeTapport que Marchand dut nécessairement &ire aux autorités révolutionnaires de Senlis, amena bientôt une nouvelle organisation beaucoup plus pénible encore pour les détenus.

En enet, le 5 décembre <793, le commissaire Notté fut remplacé par ce même Perdrix, le ci-devant peintre du prince de Condé, dont nous avons déjà eu l'occasion de parler*. Cet homme que son extérieur, son accoutrement (il portait une carmagnole d'étoNe tigrée et un bonnet tout garni de poils) et ses manières recommandaient à un emploi de ce genre~ eut à cœur, dès le débuta de justifier la con3. Ran~-Jean Perdnx était né à Patio. Il monmt à Chantilly en sa maison, grande rue, !e~26 mai 1809, à Mge de 73 ans. Il avait donc 50 ans passés en 1793. dam an acte en date du 24 praMaI an iî, H ligure comme témoin et prend la qoauHeatMn de greffier de ia justice de paix de Chantilly..