Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 127 à 127 sur 328

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Le château de Chantilly pendant la Révolution : arrestations dans le département de l'Oise en 1793, emprisonnements à Chantilly, liste complète des détenus, documents inédits... / par Alexandre Sorel

Auteur : Sorel, Alexandre (1826-1903)

Éditeur : Hachette (Paris)

Date d'édition : 1872

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 1 vol. (VIII-315 p.) ; in-8

Format : application/pdf

Description : Appartient à l?ensemble documentaire : Picardi1

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k747082

Source : Bibliothèques de la Ville de Compiègne, 8-Lk7-16029

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31385498j

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 82 %.
En savoir plus sur l'OCR


pièce contiguë à un cabinet se vit donner pour compagnon de chambre un maçon qui passait pour aimer à boire, et un petit aubergiste de Chantilly a Citoyens, leur dit-elle, un cabinet inhabité tient à cette chambre; nous y logerons si vous voulez occuper la pièce où nous sommes maintenant. » Les deux nouveaux venus qui, au fond, étaient de braves gens, se montrèrent moins exigeants qu'on ne le pouvait supposer, et ils se contentèrent eux-mêmes du cabinet qu'on venait de leur indiquer.

LeTapport que Marchand dut nécessairement &ire aux autorités révolutionnaires de Senlis, amena bientôt une nouvelle organisation beaucoup plus pénible encore pour les détenus.

En enet, le 5 décembre <793, le commissaire Notté fut remplacé par ce même Perdrix, le ci-devant peintre du prince de Condé, dont nous avons déjà eu l'occasion de parler*. Cet homme que son extérieur, son accoutrement (il portait une carmagnole d'étoNe tigrée et un bonnet tout garni de poils) et ses manières recommandaient à un emploi de ce genre~ eut à c?ur, dès le débuta de justifier la con3. Ran~-Jean Perdnx était né à Patio. Il monmt à Chantilly en sa maison, grande rue, !e~26 mai 1809, à Mge de 73 ans. Il avait donc 50 ans passés en 1793. dam an acte en date du 24 praMaI an iî, H ligure comme témoin et prend la qoauHeatMn de greffier de ia justice de paix de Chantilly..