Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 291 à 291 sur 362

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Souvenirs d'un hugolâtre : la génération de 1830 / par Augustin Challamel

Auteur : Challamel, Augustin (1819-1894)

Éditeur : J. Lévy (Paris)

Date d'édition : 1885

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 358 p. ; in-18

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k74268j

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, Ln2-265

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30216539s

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 95 %.
En savoir plus sur l'OCR


XXXIV

J'arrive aux médecins et aux chirurgiens. Ici, mon incompétence éclate~ et je pourrais à peine citer tous les noms des hommes qui se sont rendus célèbres, en 1830 et après. Je renvoie mes lecteurs aux biographies médicales, et je me borne à leur parler de quelques princes de la médecine et de la chirurgie qu'il m'a été donné de èonnaitre.

Broussais et Magend:e se partageaient, avec Dupuytren, les avantages de la popularité. Lorsque le elioléra apparut pour la première fois, en 1832, Magendie était médecin à l'HôtelDieu. « Que faut-il faire? lui demandait-on. Je ne sais guère », répondait-il. Et cependant, il était allé à Sunderland pour étudier la marche du choléra. Il se rendit à FHôtel-Dieu, en disant K Les riches ne manqueront pas de médecins. » Bientôt, en franchissant les marches de cet