Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 89 à 89 sur 466

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Anthologie hospitalière et latinesque : recueil de chansons de salle de garde anciennes et nouvelles, entre-lardées de chansons du Quartier latin, fables, sonnets, charades, élucubrations diverses, etc.. T. 1 / par Courtepaille ; avec un avant-propos de Taupin

Auteur : Bernard, Edmond Dardenne. Auteur du texte

Éditeur : [s.n.] (Paris)

Date d'édition : 1911-1913

Contributeur : Taupin. Préfacier

Sujet : Etudiant. France. 20e siècle

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 2 vol. ; in-8

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 461

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k72786c

Source : Bibliothèque nationale de France, département Fonds du service reproduction, Rés. p-Ye-942 (1)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31975767x

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 89 %.
En savoir plus sur l'OCR


Nous restâmes dans le pays les uns bâtirent et plantèrent les autres s'enrôlèrent dans les pbalanges guerrières du corps J'T-fifgAtnore.

Pour copie conforme

Calamus ~crtp~ortus.

LA PIERREUSE

Refrain

Fous-la au lit, fous-la par terre

Foùs-la ta ousque tu voudras,

Et par devant et par derrière,

Jamais la garc' ne s'en plaindra. (t) ) Je fais l'trottoir ru' d' la Lune

Je taille une plume pour un écu Dans c' métier-tà, pour faire fortune, Il faut savoir jouer du cul. (2)

Avec des marlous d' bas étage

Je fais des noc's à tout casser,

Et c' qui m'épat* c'est qu'à mon âge Je puiss' encor les fair' bander

Au coin du faubourg Poissonnière, Quand un michet me fait de l'?it, Il faut me voir pimpante etfière

Jamais putain n'eut plus d'orgueil Y m' fout su' l' lit, pan v'!a qui m' baise Et, pendant qu'il s'esquinte à jouir, Je fais la chasse à ta punaise,

Annd* pouvoir là nuit dormir.