Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 401 à 401 sur 466

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Anthologie hospitalière et latinesque : recueil de chansons de salle de garde anciennes et nouvelles, entre-lardées de chansons du Quartier latin, fables, sonnets, charades, élucubrations diverses, etc.. T. 1 / par Courtepaille ; avec un avant-propos de Taupin

Auteur : Bernard, Edmond Dardenne. Auteur du texte

Éditeur : [s.n.] (Paris)

Date d'édition : 1911-1913

Contributeur : Taupin. Préfacier

Sujet : Etudiant. France. 20e siècle

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 2 vol. ; in-8

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 461

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k72786c

Source : Bibliothèque nationale de France, département Fonds du service reproduction, Rés. p-Ye-942 (1)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31975767x

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 89 %.
En savoir plus sur l'OCR


EHe nnit cette tourmente

Entre tes bras d'un marmiton,

Ton ton, ton ton, ton taine, ton ton Elle mourut !a pine au ventre,

Le con fendu jusqu'au menton, Ton ton, ton ton, ton taine, ton ton. Et quant on la mit en bière,

On vit pleurer tous ses morpions, Ton ton, ton ton, ton taine, ton ton; Puis quand on la mit en terre,

nss*arrap]herenttespoi!s du con, Ton ton, ton ton, ton taine, ton ton.

A LA GRANDE CHAUMIERE. Messieurs les Etudiants

S'en vont à la barrière,

Pour danser!e cancan

A la grand Chaumière.

Pour faire l'amour

La nuit comme le jour.

Et youp youp youp tra la la la la. (bis) En' montant t'escatier

Julie montre sa jarretière

Au-dessus est marqué

Appartement pour faire

L'amour, toujours, etc.

Quand on n'a plus d'argent

On écrit à son père

Qui vous répond Ch'napan t! n' fattait pas tant faire,

L'amour, toujour, etc.