Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 320 à 320 sur 954

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Fables de La Fontaine / avec les dessins de Gustave Doré

Auteur : La Fontaine, Jean de (1621-1695). Auteur du texte

Auteur : Géruzez, Eugène (1799-1865). Auteur du texte

Éditeur : L. Hachette (Paris)

Date d'édition : 1868

Contributeur : Doré, Gustave (1832-1883). Illustrateur

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : LX-864 p. : portrait de La Fontaine et pl. gravés ; in-fol.

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 954

Description : [Fables (français)]

Description : Comprend : Notice sur Jean de la Fontaine

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k720466

Source : Bibliothèque nationale de France, Rés. Ye-170

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30716029z

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 94


Foin du Loup et de sa race »

Comme elle disoit ces mots,

Le Loup, de fortune, passe;

Il les recueille à propos,

Et les garde en sa mémoire.

La Bique, comme on peut croire,

N'avoit pas vu le glouton.

Dès qu'il la voit partie, il contrefait son ton Et, d'une voix papelarde, °

Il demande qu'on ouvre, en disant « Foin du Loup » Et croyant entrer tout d'un coup.

Le Biquet soupçonneux par la fente regarde « Montrez-moi patte blanche, ou je n'ouvrirai point, » S'écria-t-il d'abord. Patte blanche est un point Chez les loups, comme on sait, rarement en usage. Cèlui-ci, fort surpris d'entendre ce langage,

Comme il étoit venu s'en retourna chez soi.

Où seroit le Biquet s'il eût ajouté foi

Au mot du guet que, de fortune,

Notre Loup avoit entendu ? a

Deux sûretés valent mieux qu'une,

Et le trop en cela ne fut jamais perdu.