Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 322 à 322 sur 522

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique. [vol. 1] / par F.-J. Fétis,...

Auteur : Fétis, François-Joseph (1784-1871)

Éditeur : Firmin-Didot (Paris)

Date d'édition : 1866-1868

Sujet : Musiciens -- Biographies

Sujet : Musique -- Bibliographie

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 8 vol. ; in-8

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k697171

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 8-G-7168

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb304321593

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 69 %.
En savoir plus sur l'OCR


««ur à (ilogjtu, CIII au nombre des plu* luihih» pianiste* de la Silésie. Il naquit a Gmrlite te 27 tctiilire 1800 et reçut le» première» leçons de mimique de son père. Il étudia ensuite le piano et la théorie de la composition sous la direction de M. Schneider, organise a Dresde. Ayant été envoyé à l'université de Breslau, il »'y lia d'ainitié aveo Sclinabelet participa à «es concerts. A Berlin, il fut membre de la sociéW de oltapt dirigée par Zelter jusqu'en 1821, où il reçut sa nomination d'assesseur à Glogau. M. Hoffmann (0<e Ton/tànstler ScMetien») fait l'éloge du talent de cet artiste, de son habileté dan» l'improvisstion, et de son goût. Baumei»lera a publié Grand rondeau pour le piano; Breslau, Foers1er, ? Deux valse» et un cotillon pour le piano, ibld.

BAUMGiKRTNËR(J8AM.Bi»nm),babile violoncelliste, né à Aug«boiirg, do Jean Baumgavlncr, flûtiste de la chapelle du prtoce-évAque, passa la plus grande partiede sa jeunesse à voya- ger. En 1774 JI était à La Baye deux ans après il Amsterdam. 11 lut ensuite appelé à la chapelle royale de Stockholm mais le froid rigoureux de ce pays robligea bientôt à le quitter. Après avoir séjournéquelquetemps a Hambourg et a Vienne, il se fixa enfin a Elchstadt, où il mourut de |ililhj«ie, te 18 mai 1782. Baumgeertner a publié. Instruction de musique théorique et pratique sur Fusage du violoncelle La Haye, 1774, in-4°. On a aussi de sa composition f Quatre concertos pour le violoncelle avec orchestre; ?? 2* Ste solos avec trente-cinq cadences dans tous les tons. Ces ouvrages sont restes en ma- nuscrit.

BACUGARTNER (.), directeur .de musique d'une troupe d'acteurs ambulante, a composa la musique de Pmée et Andromède, opéra allemand qui a été représenté en 1780. On ne sait rien de plus sur cet auteur ni sur ses ouvrages. On a sous ce non ua recueil de six chansons allemandes, en deux cahiers, Mayence, Scliotl,

BAUBI GARTEN <Gorau.r de), conseiller provincial du canton de Gro*s-Strehlilx, en SiWsle, naquit a Berlin, tel 2 janvier 1741. Il Il avait été d'abord capitaine ait régiment de Tauen- sien-Infanterie, en garnison il Breslau, d'où il passa a la place qui a été mentionnée ci-dessus. Baumgarten est connu par la composition de trois opéras intitulés fZimire et Aeor, représenté en 1775 2° Andromède, 1 776. ? le tombeau du MupMi, 1779. Ce «ont des compositions dans la manière de DitterudorfT. Baron- ( garlen avait fait ses études au Gymnase de Cologne, était ensuite entré comme sous-lieutenant 1

dans an rt^iineql de lanciers, avait été fait lieu. tenant en I7o8, et enlln avait élé conseiller dt- tatà Breslau, en 1770.

BAUMGARTEN (Gmhiges), Can/or et maître d'école à Landsberg sur la Warta, vers le milieu du dix-septième siècle, est auteur d'un traité de musique intitulé Rudimmta musices Kurtejedoch grûndliehe AnUMung tur Figu- roi·.iJusih, ftïrnekmlick der attadirenden Ju· ral'Husik, /iirnehmtich der studirenden /«- gond su Lo.nd'6erg an der Wartke, sut» &> tten vorgeschrieben (Introduction courte mab fondamentale la musique figurée, etc.); Berlin, 1073, fn-8», 2* édition. On ignore la date de la première.

BAUMGARTEN (CnAam-FnÉotoc), n4 en Allemagne, vers le milieu du dix-buitléine siècle, était bassoniste au théâtre de Covent. Oarden, à Londres, vers 1784. Sn 1786, il com- posa la musique d'un opéra anglais, .intitulé Jiobin Hood, qui fut reçu du publie avec de grands applaudissements. On a publié en Allemagne, sous le nom de Baumgarten (J.-C.-F.), un recueil de chants à voix seule pour des école* de campagne.

BAUMGARTiVER (Gdillaobe), directeur de musique à Saint-Gall, en Suisse, actuellement vivant (1856), s'est tait connaître par des compositions pour léchant, au nombre desquelles m trouvent: l°6 Lieder à 4 voix, pour 2 sopranos et 2 altos; Saint-Gall, Haber. ? 6 idem, op. 2; tfrfd. 2 chansons comiques avec piano, op. 8 Offenbacl), André. ? 6 petites chaiKons à voix seule et piano, op. 10; Leipsick, Senlf. BAUMGABTNËR (Auguste), organiste à Munich et membre de l'institut central de sténographie fondé dans cette villo par Gabelsberger, est Inventeur d'un nouveau systèmede sténographie musicale dont il a publié les premiers essai* dans l'écrit périodique intitulé stenographischen ZeUschrlft, n° 4 (juin 1852). Son système compléta paru ensuite sous ce titre Kursgefassl* AnleUung surmusikallschen SttnoqrapMtoder Tonietchene-Kunst (Brève introduction lasténographie musicale, ou Art de noter); Mnnich, G. Franz, 1803, in-12 de 42 pages avec 10 planches. Le système de Banmgartner a sur ceux qui Pont précédé t'avantage d'une plus grande «implicite pour la représentation des groupes de sons en séries et en progressions.

BAUMSTARCK (A. Fa.) Sons ce nom d'un écrivain Inconnu qui, selon les. probabilités, vit à leipsick, on a publié un petit écrit intitulé < /tutus Thibaut. Blâlter der Erinnerungjilr seine Verthrer undfûr die Freunde der **»?«en Tonkunst (Juste Thibaut. Feuilles de souvenir pour honorer sa mémoire, et pour Ics.imis