Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 319 à 319 sur 522

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique. [vol. 1] / par F.-J. Fétis,...

Auteur : Fétis, François-Joseph (1784-1871)

Éditeur : Firmin-Didot (Paris)

Date d'édition : 1866-1868

Sujet : Musiciens -- Biographies

Sujet : Musique -- Bibliographie

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 8 vol. ; in-8

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k697171

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 8-G-7168

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb304321593

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/10/2007

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 69 %.
En savoir plus sur l'OCR


obligé de «'arrêter et de se nitirer, soutenu par va de m camarades; car les forces l'abandon- nent. Il n'apprit la cause de son malheur qu'aurèft qu'il eut reprisses sena.EnrapportAntcettescène, dont Jeftis témoin, Je ne puis penser «ans peine à l»8itu«tioode l'artiste de talent qui en fut la vie- time.tesouvragesdesaeompositionqu'ilapubltè» «ont: l*Deux concertos pour le violoncelle; Paris, Frey. ? 2o Deux concertiaos pour le même Instrument, ?uvre* 19* et 20"; Parte, Pleyei.? 3o Trio pour violon, alto et violoncelle, op. 3; Ibld. ?4° Deux oeuvres de duos ponr deux vio. kmcettet, op. 6 et 7 ibid. ? 6* Pot-pourri pour violoncelle, avec accompagnement de quatuor; Pari», Frey. ?6* Trois fantaisies pour violoncelle avec accompagnement de piano, op. 12; Paris, Pleyel. ?7' Trois, idem, op. 20; Id, s» Trois nocturnes pour violoncelle et liarpe;Parl*, Pacinl.? Deux ocnvre» de sonates pour violoncelle avec accompagnement de basse; Paris, Pleyel et Naderman. ? 10° Des triog pour piano, violoncelle et cor, et pour piano, harpe et violoncelle. ? il* Des thème» variés pour violoncelle et piano. il" Trois duos «Tarn difficulté progressive polir violoncelle et piano sur des thèmes de Rossini et d'Auber, op. 31. ? 13« Beaucoup de morceaux arrangés d'après Lafont et de Bériot, pour le violoncelle. M* Métkodede violoncelle pour l'usagedu Cotiser- taloire, avec tevaajear et Balllot; Paria, firandua. t&o Métkù4ecom.plèt» deviotoncelle, op. 25. ?te» instruction pour Us compositeurs, ou flottons sur le mécanisme et doigter au vio.(meeUe et la manière décrire pour ces instrument} Paria, RicUaul. Baudtot est mort le as septembre 1849, & l'âge de soixante-quatorze ara.

BAUDOIN DES AUTIEX ou DES A«TELS, poète et musicien français, florissait vers t2S0 (Voy. la Bibliothèque de La Croix du Haine). On trouve une chanson notée de sa composition dans un manuscrit de la Biblio* tlièque impériale (n* 65 du fond» de Cano). BAUDOIN (Noël). Voyez BAULDUtN. BAUDREXEli (Pmuw>B-jr*O}«es), docteur en théologie, et curé de Kaufrbourg, près d'Ulm, naquit à Fies, dans la Souabe, vera 1635. Après qu'il eut aehevé le cours de «es étodes, l'électeur, dont il était le sujet, l'envoya à Rome poory apprendre la composition. De retour dans son pays, it fut pourvu de sa cure, et employa les loisir» de sa place à composer pour l'église. Ona de lai: i» Primiiim musicales, continente* n Detm, misses, requiem, motettat texdecim de communi qutnque et ses voc. cm[ tert. eumduo otolinis, etc.; Mm, 1«M, in- 4' ?

5* Psalmi vfspurtM de dominka, de B. Vtrgine, ApasioUt ttfetlis loliusanni, inpriwis ettecunda vesperls; Cologne, 1668, in-V. BAIIDRON (Astoine-Laobest), premier violon du Ttiéatre-Françai», est né à Amiens, le 10 mai 1743. Après avoir fait ses études au collèp des Jésuites de cette ville t .Vint a Part», et prit dllll leçons deGaviitiès pour le violon. En t7A3 il entra à l'orchestre dis Théâtre-Français, et en devint le cher en t76fl. En t"8rt il composta, à la sollicitation de Lat Ivc la nouvelle musique do Pygmalion de J.-J. Rousseau. Il a fait aussi les airs du Mariage de Figaro, à l'exception <ln vaudeville de la fin, qui est de Beaumarchais, et cent vingt morceaux de différents caractères, pour des tragédies, entre autre» la musique dit troisième acte d'Al/iaHeALe* ouvrages de Hait- dron n'ont pas été publiés. Cet artle estimable s'est retiré en 1822, et les comédiens français, en considération de ses longs services, lui ont accordé une pension égale à la totalité de ses appointements. Il a cessé de vivre en 1834 à l'Age de quatre-vingt-onze ans.

BAUER ( Chrïsûstoiib), habile constructeur d'orgues, naquit dans le Wurtemberg, et vécut ait commencement da dix-huitième siècle. Cet artiste est signalé par Adelung ( Muslea meehan'ca organxdt, p. 270) comme auteur d'un perfectionnement important dans la construction de l'orgue. Avant lui les soufflets qui forirnixsaleat le venta cet instrument étalent de petite dimension, et l'on ne suppléait à leur inwifflsance qu'en les multipliant. Mais outre l'tnconvénient de la nécessité de plusieurs hommes pour le service de tom ces soufflets, il était impossible d'obtenir de la petitesse et de la multiplicité de ceux-ci un souffle égal et une pression constante, en sorte que le vent n'arrivait souvent aax tuyaux, particulièrement aux Jeux de flûte, que par bouffées et par secousses. Baner substitua & cet ancien système de soufflerie des soufflet* plus grands. Le premier essai qu'il fit de cette amélioration lut appliqué à la réparation de l'orgue de la cathédrale o"tJ1m, oh seize souf»flets furent remplacés avec avantage par huit autres plus grand» et plus puissants.. BAUER (Joseph), mattre de chapelle de l'év&Kie de Wûrxbourg dans la monde moitié dn dix-huitième siècle, a publié à Manheim, de 1772 à 1776 cinq ?uvre» de quatuora pour piano, date, violon et basse. Il mourut à Wiirz-. bourg, en 1797. Baner était bon pianiste et composait bien pour son instrument. Sa fille, Catherine Bauer pianiste distinguée, s'est fait connaître par trois ?uvres d'aira varié*, publié* à OITenbarh chez André, et par deux recneilt dt