Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 59 à 59 sur 119

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Karlsbad

Auteur : Job (1858-1931)

Auteur : Gans, Edgar

Auteur : Oswald

Date d'édition : 1897

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k5859523t

Source : Bibliothèque nationale de France, département Sciences et techniques, 8-TE163-457 (6)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32285633g

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 12/07/2010

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 97 %.
En savoir plus sur l'OCR


— 54 —

La température et la close de l'eau se règlent d'après chaque malade pris individuellement. En moyenne, on supporte bien deux à quatre verres (chaque verre représentant 200 grammes) et une température de 50 degrés.

Les températures élevées (50 à 70 degrés centigrades) conviennent à : 1° les constitutions faibles; 2° l'âge moyen; 3° les lithiases en général; 4° l'hypertrophie du foie; 5° l'obésité; 6° la diarrhée.

Les basses températures (30 à 40 degrés centigrades) conviennent à : 1° les constitutions faibles et nerveuses; 2° les enfants et les vieillards; 3° les maladies, dites « de Karlsbad », qui sont accompagnées de phénomènes d'irritation ; 4° l'ulcère rond de l'estomac; 5° la constipation; 6° les états congestifs; 7° la grossesse et la menstruation.

Les doses élevées (quatre verres) sont indiquées pour : 1° les constitutions robustes; 2° l'âge moyen; 3° les lithiases en général ; 4° l'hypertrophie du foie ; 5° la goutte ; 6° l'obésité ; 7° la constipation.

Les petites doses (un demi à deux verres) sont indiquées pour : 1° les constitutions faibles et nerveuses; 2° les enfants et les vieillards; 3° toutes les maladies dites « de Karlsbad », qui sont accompagnées de phénomènes d'irritation; 4° l'ulcère rond de l'estomac ; 5° la dilatation de l'estomac ; 6° la dyspepsie ; 7° la diarrhée; 8° les états congestifs; 9° la grossesse et la menstruation ; 10° toutes les personnes qui ne peuvent se livrer à un exercice suffisant pendant la cure ou qui même sont alitées.

Dans toutes les maladies non mentionnées ci-dessus, le degré de température et la dose de l'eau dépendent des conditions particulières, relatives à chaque cas, comme nous l'avons déjà dit.

Quant aux détails à observer durant la cure, je renvoie à ce que j'ai dit dans les chapitres précédents. Les règles à suivre, dans une cure de Karlsbad, sont les mêmes à domicile qu'à la station même