Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 28 à 28 sur 119

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Karlsbad

Auteur : Job (1858-1931)

Auteur : Gans, Edgar

Auteur : Oswald

Date d'édition : 1897

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k5859523t

Source : Bibliothèque nationale de France, département Sciences et techniques, 8-TE163-457 (6)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32285633g

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 12/07/2010

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 97


Histoire médicale

Karlsbad est connu comme station balnéaire depuis 1325, quoique la cure n'y fût pas alors pratiquée comme aujourd'hui ; en effet, pendant les deux cents premières années de son existence, l'eau des sources était employée exclusivement en bains. Ce n'est qu'au début du xvie siècle que les médecins ont commencé à prescrire l'eau en boisson, d'abord en très petite quantité, et plus tard à des doses si massives qu'il n'est pas douteux, en raison de nos connaissances actuelles sur l'action physiologique de cette eau, que la cure dût être plus nuisible qu'utile à un grand nombre de malades. Vers la fin du dernier siècle seulement, les médecins de Karlsbad ont inauguré la cure à peu près telle qu'elle se pratique aujourd'hui ; quoi qu'il en soit, ce n'est que très graduellement qu'on est arrivé aux doses modérées en usage actuellement; je me rappelle qu'étant étudiant j'ai vu un praticien très connu absorber chaque matin trois litres et demi d'eau minérale dans l'espace d'une heure et demie.

La réputation universelle dont jouissent les eaux de Karlsbad remonte donc à plusieurs siècles avant qu'il ait été question d'une analyse chimique. Cependant il n'est guère possible de parler de la cure de Karlsbad, dans le sens moderne du mot, avant le jour où la chimie a permis de se faire une idée de la composition des sources, ce qui nous ramène à un siècle environ en arrière. Dans ce laps de cent ans la cure de Karlsbad, grâce à la chimie, est devenue un des moyens thérapeutiques les plus puissants pour le traitement des maladies chroniques.