Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 255 à 255 sur 318

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Les endormeurs : la vérité sur les hypnotisants, les suggestionnistes, les magnétiseurs, les donatistes, les braïdistes, etc / W. de Fonvielle

Auteur : Fonvielle, Wilfrid de (1824-1914). Auteur du texte

Éditeur : Librairie illustrée (Paris)

Date d'édition : 1887

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 1 vol. (308 p.) : fig. ; In-18

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 318

Format : application/epub+zip

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k58140933

Source : Bibliothèque nationale de France, département Sciences et techniques, 8-TE14-92

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb304485811

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 22/02/2010

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 97 %.
En savoir plus sur l'OCR


248 LES ENDORMEURS

par tous les grands réveilleurs de XVIII" siècle, c'est celle qui existe au fond de la tête de tous les endormeurs.

Les pratiques qu'ils recommandent sont aussi niaises, que les conseils que me donnait ma bonne en me couchant, quand elle me disait de mettre sous mon oreiller le livre où était la leçon que j'avais à apprendre par coeur, en ayant soin, bien entendu, de marquer la page à l'aide d'une corne faite dans un coin.

Quels sont les plus coupables des féticheurs de l'Afrique australe, qui vont vendre la pluie ou le beau temps dans les Kraal des Zoulous. ou des féticheurs parisiens qui vendent des grimaces en l'honneur de l'hypnose. . Les sorciers de l'Afrique australe tirent parti de leur expérience en matière de météorologie que les augures du bureau central feraient bien de consulter. De même, les conférenciers hypnotisants, fakiiïsants ou spirites, exploitent un fait connu, et dont une multitude de grands hommes ont profité, sans lequel il n'y aurait probablement pas de grand homme. Car, quelque bien que l'on soit doué par la nature, il faut un effort intégral, un élan de l'âme pour s'élever et planer au-dessus du niveau commun, vulgaire.