Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 42 à 42 sur 62

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie des sciences. Série C, Sciences chimiques

Auteur : Académie des sciences (France). Auteur du texte

Éditeur : Gauthier-Villars (Paris)

Date d'édition : 1980-03-03

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 43288

Description : 1980/03/03 (T290,N9).

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k58074615

Source : Archives de l'Académie des sciences

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb343830642

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb343830642/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 17/01/2011

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 100 %.
En savoir plus sur l'OCR


158 - Série C

C. R. Acad. Sc. Paris, t. 290 (3 mars 1980)

— la masse des échantillons préalablement chauffés sous oxygène à 450°C (stoechiométrie La3+ [Co2^ Co3"^] 04~5) dépend de la température et de la pression d'oxygène (fig. 2). Sous oxygène (fig. 2 a), la masse de l'échantillon augmente brusquement lorsqu'on passe de 340 à 400°C, le phénomène inverse se produit par diminution de la température. Sous azote (PO2 = 5.10_ 6 atm) la masse décroît linéairement lorsque la température croît, on observe également une discontinuité vers 380 + 10°C (fig. 2 b);

— le nombre de sites d'oxydation totale, déterminé par mesure de l'adsorption d'oléfines selon une technique décrite précédemment [6], est égal à 2 + 0,5.1018 sites.m- 2, quantité égale à celle obtenue pour les spinelles Co304 et Co3_xZnx04.

DISCUSSION. — L'activité catalytique mesurée pour les échantillons La2Co04 est faible en comparaison des résultats obtenus avec des solides possédant le même nombre de sites d'oxydation totale [6]. La conductivité électrique mesurée à 441°C sous oxygène est également faible 9.10-3Q~1.cm- 1. Ces résultats peuvent s'expliquer en mettant en cause la qualité du site [6] : nous avons, en effet, observé, pour une série d'oxydes Co3_JCZn;c04, avec O < x < 1, possédant le même nombre de sites d'oxydation totale, que l'activité

Fig. 1