Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 144 à 144 sur 264

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Chez les prophètes socialistes / par C. Bouglé,...

Auteur : Bouglé, Célestin (1870-1940). Auteur du texte

Éditeur : F. Alcan (Paris)

Date d'édition : 1918

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 1 vol. (246 p.) ; in-16

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k5788771v

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 8-R-28873

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31852278w

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 26/04/2010

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 100


L'ALLIANCE INTELLECTUELLE FRANCO-ALLEMANDE 131

Vous ne vivez donc, dira-t-on aux Allemands, que dans le royaume des idées ? Patientez. L'éclair précède le tonnerre. Un peuple méthodique devait assez rationnellement commencer par la Réforme, continuer par la philosophie : il va achever la philosophie par la révolution. Et soyez sûrs que la révolution allemande ne sera rendue plus débonnaire ni par la philosophie de la raison pure muée en philosophie du moi, ni même par la philosophie de la nature prolongée en philosophie de l'histoire. Au contraire (ne dirait-on pas qu'ici Heine pressent la vigueur particulière que son déterminisme même assurera au marxisme?) les philosophes de la nature pourront être les plus terribles. Ils s'identifieront eux-mêmes avec les forces de destruction. Ils conjureront les forces cachées de la tradition : d'autant plus ardents qu'il seront convaincus d'avoir le fatum avec eux... Et voilà pourquoi sans doute on exécutera en Allemagne un drame auprès duquel la Révolution française ne sera qu'une émouvante idylle.

C'est ce même espoir que flattera habilement