Home Plain text
Text mode Audio mode
page 139 (screen 19 of 20)
Next page Previous page  
  Last page First page

LA VIE COLONIALE

i%

OFFRES & DEMANDES

(sans-responsabilité) >

TARIT ! PourlesAbonnés:0.10temot. I Htlir ) Autres Lecteurs: O,20lemot.

Les annonces doivent nous parvenir au

plus tard le 25 de CHAQUE MOIS.

OFFRES REMPLOIS

-AVIS, — La "VIE COLONIALE" <Hêdalll6d"0r, Paris 1906>. réserve tous renseignements sur les Offres d'Emplois à'ses'ABOMiES ; «lie né séi't pas d'intermédiaire direct, mais peut mettre ses abonnés en relation avec ses correspondants, les sociétés, services publics de toutes les colonies. Joindre à toute demande d'adresse Or20 pour timbre et frais île correspondance, // n'est pas répondu aux lettres qui ni se conforment pas ù cet aois.

OFFRES ^EMPLOIS

— Situation 8,000 francs offerte à jeune Français actif, intelligent, dans factorerie Afrique Occidentale Française. Petit cautionnement nécessaire (N° 338)

— Etablissement de forges, fabrication spéciale de fers à boeufs forgés mécaniquement, prêts à poser ou seulement ébauchés, désirerait entrer en relations avec des commerçants-quincailliers ou des maré■chaux-ferranls susceptibles de s'occuper du placement de ses fers à boeufs dans les Colonies.

— Les herboristes el pharmaciens de province, d'Algérie-Tunisie et des Colonies qui désirent tenir la vente d'un produit absolument sans rival pour les dents doivent s'adresser à' M. .Serra, 28, rue de ;l'Alouette, à Saint-Mandé (Seine).

— Cinq postes de chef-surveillant des Télégraphes (solde coloniale de début 3.000 francs, indemnités variables), sont actuellement disponibles ■en Afrique occidentale française.

Les connaissances exigées des candidats sont les suivantes : Travaux de construction et réfection des lignes télégraphiques ; Montage des piles ; Découverte et au besoin réparation des dérangements survenus dans les installations électriques, etc., etc. (334).

— Le ministre de la -République Argentine à Paris annonce qu'une exposition internationale agricole aura lieu à Buenos-Ayres en 1910.. (Avis aux intéressés.)

— Cinq emplois d'administrateur stagiaire de l'inscription maritime «ont mis en concours (335).

— Négociant en vins mousseux désire entrer en relations avec commerçants ou personnes susceptibles de s'occuper de la vente de ses vins

-aux Colonies 336).

— Négociant désire connaître personnes aux Colonies s'oceupant de l'exportalion en France des plumes d'autruches, d'aigreltes et d'oiseaux 4e parures (33j).

— Les Pionniers de l'Oeéanie demandent colons avec petit apport : un ingénieur des travaux publics, des cultivateurs, menuisiers, charpentiers, charrons, forgerons, ina•çons, cordiers, savonniers, charbonniers, ouvriers en conserves, des pêcheurs et marins (32j).

— La même Société demande : une doctoresse, des jeunes femmes habituées aux travaux de la campagne. {Les enfants sont admis.) '.328;j

— Machines agricoles demandent agents sérieux (333).

-r- Emplois vacants de vétérinaire dans les départements d'Oran et d'Alger (323;.

—-■ Champagne authentique demande agents (France et colonies) (3a5).

^-Vérificateurs des poids et mesures (320).

— On demande pour la Russie ingénieur, sous-chef service de laminoirs de 32 à 36 ans (3i2).

— Pour même pays un bon contremaître lamineur (3i3_).

— Des sections spéciales pour l'enseignement des candidats aux brevets d'officiers mécaniciens de la marine, marchande sont ouvertes dans les six écoles d'hydrographie de Dunkerque, du Havre, dé Granvitle, de Nantes, de Bordeaux et de |i

Marseille. I

^- Commissaires de surveillance j des chemins de fer (3i4)-

— Aux termes d'un arrêté du i6.dé-.i oembre 1908, le concours d'admiST i sion des sous-ingénieurs et contrôleurs, comme élèves, ingénieurs, à l'école nationale supérieure des mines, s'ouvrira le lundi 27 sepl. 1909,

—r Pour le grade d'ingénieur des mines, examen les 27 septembre et 25 octobre. (Mêmes dates poUr_ les examens professionnels des soiVSingénieurs et contrôleurs des mines pour le gradé d'ingénieur.)

— (Au sujet .de l'annonce'''il 0 3p6. Nous recevons une lettre de M. le Gouverneur général de' l'Afrique Occidentale nous informant quei'ad> judicalion n'a pas encore eu lieu.)

— Consulter dans la Vie Coloniale:, la rubrique Sociétés Coloniales,.Vo\iv . faire une demande d'emploi dans les Sociétés, voir le n° 63 de la collées tioridela Vie Coloniale.

— Les jeunes gens pourvus du brevet élémentaire du Sénégal, qui désireraient obtenir des emplois dans l'Enseignement à la Côted'ivoire, sont invités à adresser au; plus lot, avec pièces à l'appui, leurs demandes à M. le Chef de Cabinet du Lieutenant-Gouverneur. (Voir sur

\ce personnel les n" 43let 7-5 de la Vie Coloniale) (3oo). .''.'■

— Marchand-tailleur, demande de bons apiéeeurs, capables, sérieux (Algérie) (299). Y

— Maison de vins de Bordeaux, H. Lambert-Gimey et C", 61-60, rue Bel-Orme, à Bordeaux, demande représentants sérieux pour France, Etranger et Colonies (266).

— Les personnes qui désireraient être employées au service des automobiles à Madagascar, pour y occuper l'emploi de conducteur, sont invitées à adresser leurs demandes et les références nécessaires au directeur des travaux publics (256). (Voir tous renseignements, sur le service des automobiles à Madagascar, dans le n° 36 de la Vie Coloniale.)

— L'Aliment des convalescents est d'un placement facile, grâce à ses qualités hygiéniques et scientifiques, en France et aux Colonies. Ceux de nos abonnés qui s'en occuperaient réaliseraient bénélices (20r).

— Un propriétaire viticulteur demande un représentant sérieux pour vendre ses vins et eaux-de-vie à Paris et dans les environs. Les coloniaux pourront s'enlendre avec lui. pour leur région (i40—

Compagnie des « Dessus de Puits de sécurité » demande repré? sentants (i2o).(Vrpage4 couverture.)

-^.Propriétaire-viticulteur en Tunisie offre son concours aux Ouvriers agricoles désireux de travailler dans le protectorat et facilite l'établissement en Tunisie de familles françaises possédant petit capital trop faible pour ëmigrer et s'établir (54).

■— Ëxc. maison dé vins de Champagne demande réprés, sérieux dans . toutes les colonies (14).

DEMANDES D'EMPLOIS

-■-!-■ Epicier, 3o ans, sérieux, cétiba-. taire, demandé emploi colonies,' étranger, références. — L. B:, poste" restante, Sl'ax^Tunisie. .

Y' Représentant de commerce,, très sérieux, 3o ans, célibataire, dé-, mande place sérieuse aux Colonies.: — E. B., 81, Vie Co0niale.\

-4- J. homme: sérieux, agriculteur diplômé; éleveur, demande gérer propriété, Algérie, Tunisie, Etranger. —^ B. L , Vie Coloniale.

— Ancien-".sotts-officier rengagé d'Infanterie, cherché' situation:' aux Colôniesmais_de. préférence à PÈtram? g-er. .^- EcrireG. H., Vie Coloniale.]

:^^ Ingénieur prospecteur: anglais parlant français et; allemand, juste-. mentRetourné de l^Afriq.ue.-Ùçciden-i. taie où il a travaillé avec.beaucoup dé^sueeès, demande situation n'importe dans quelle partie du modelé. " .— S'adresser N. J.f E., Vie Colb. niale. '._ ■

PJROPOSITIONS D'AFFAIRES

— On désirè~ acheter propriété de 10,000 hectares aux Colonies (ou Algérie-Tunisie). (i6po).Kfe Solo-, niale. ' ■.-.:•• :»

,—. Colonial, g ans !Madagascar, se tiendrait à la disposition de Sociétés ou autres voulant faire culture des - .cafés, vanille,- cacao.^girofles, ylang, etc. — Ecrire E. Guidon, poste restante, Suinte-Marie (Madagascar).- :.

— Commerçant, très capable en affaires (tous genres commerces)^ très bonne sanlé, ayant Tait 5 ans séjour aux Colonies, désire, emploi ou association (dans commerce) (capital disponible environ 8J000 fr.)';! n'importe quelle colonie. ^— Ecrire i334. Vie Coloniale.

PERMUTATIONS

— Commis Douanes el Régies Indo-Chine permuterait fonctionnaire France, Algérie, ou autres Colonies Solde : quatre mille francs ; indemnités : mille francs ;.prochain avancement : cinq mille ; congé, retraite : i5 ou 25 ansservice. — Ecrire Clapas, Vie Coloniale.

— Commis Douanes et Régies IndoChine, solde 4>ooo francs, ' demande permuter fonctionnaire France ou colonies. — Ecrire- A. B. M., poste restante, Marseille (3ooi).

■ — Commis des douanes et régies de lTndo-Chine demande permutation avec commis des affaires indir. gènes de l'Afrique Occidentale. Traitement : 3 5oo fr., plus fortes indemnités.:— Ecrire à M. Gau Ion, douanes: ■Haïphong, Tonkin. PRESSÉ.

MARIAGES COLONIAUX

— La Société des Pionniers dé l'Oeéanie, ayant parmi ses adhérents plusieurs colons célibataires, recevra les propositions sérieuses de mariage de jeunes femmes avec petites dots.

Text mode Audio mode
page 139 (screen 19 of 20)
Next page Previous page  
  Last page First page
Home Plain text