bpt6k5679635f/f11


LE

BON VIEUX TEMPS

PROLOGUE

On inaugurait le chemin de fer de Paris à Saint-Germain ; une foule considérable de curieux se pressaient autour de la gare pour jouir du spectacle, alors nouveau, d'une locomotive et d'un convoi de waggons courant sur des rails. Ce n'était pas qu'alors (1837) les chemins de fer n'existassent depuis longtemps en France ; mais, pour la première fois, les Parisiens casaniers pouvaient juger par eux-mêmes de la grandiose invention qui devait changer la face du monde. Certains badauds semblaient s'être fait une idée monstrueuse de cette chose nouvelle appelée chemin de fer, et s'étonnaient de voir que cette dénomination désignât seulement deux barres de métal

i