Búsqueda enTodo Gallica

Forma de búsqueda Todo Gallica

    Búsqueda en Libros

    Forma de búsqueda Libros

      Búsqueda en Manuscritos

      Forma de búsqueda Manuscritos

        Búsqueda en Mapas

        Forma de búsqueda Mapas

          Búsqueda en Imágenes

          Forma de búsqueda Imágenes

            Búsqueda en Prensa y revistas

            Forma de búsqueda Prensa y revistas

              Búsqueda en Sonido

              Forma de búsqueda Sonido

                Búsqueda en Partituras

                Forma de búsqueda Partituras
                  Cerrar esta ventana
                  Ninguna palabra en la búsqueda. Por favor, rellene con una expresión.
                  Cerrar esta ventana
                  Inicio Consulta

                  Registro completo

                  Fermer

                  Titre : Le Robinson suisse, journal d'un père de famille naufragé avec ses enfants, par J. R. Wyss. Traduit par Mme de Montolieu, revu par l'abbé J*** [Jouhanneaud]

                  Auteur : Wyss, Johann Rudolf (1782-1830)

                  Éditeur : E. Ardant et C. Thibaut (Limoges)

                  Date d'édition : 1878

                  Type : monographie imprimée

                  Langue : Français

                  Format : Gr. in-8° , VI-238 p.

                  Format : application/pdf

                  Format : application/epub+zip

                  Droits : domaine public

                  Identifiant : ark:/12148/bpt6k5624965p

                  Source : Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, Y2-74658

                  Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31672593p

                  Description : Appartient à l’ensemble documentaire : Limous1

                  Provenance : bnf.fr

                  Date de mise en ligne : 19/04/2010

                  Cerrar esta ventana
                  Primera página Página anterior Página
                  Página siguiente Última página (Vista 122 / 252)
                  Descargar / De impresión
                  Fermer la popin

                  Descargar

                  Tiene la posibilidad de obtener varias páginas de este documento en versión electrónica. Este archivo puede ser en formato Acrobat PDF, JPEG o txt (texto no estructurado). Usted puede ver el documento en los diferentes formatos e imprimirlos.

                  Escoja el formato :
                  PDF
                  JPEG(Sólo una página a la vez)
                  txt
                  ePub


                  Choisissez de télécharger :
                  el documento entero
                  una selección


                  Al marcar esta casilla, reconozco haber leído términos de uso y las acepto.

                  Cerrar esta ventana
                  Contribuir

                  Informe de una anomalía

                  Quieres reportar una anomalía en el siguiente documento :

                  Título : Le Robinson suisse, journal d'un père de famille naufragé avec ses enfants, par J. R. Wyss. Traduit par Mme de Montolieu, revu par l'abbé J*** [Jouhanneaud]

                  Autor : Wyss, Johann Rudolf (1782-1830)

                  Url del documento : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5624965p/f122.image


                  Merci de décrire l'anomalie rencontrée le plus précisément possible, grâce aux propositions ci-dessous et/ou à la zone de commentaires.


                  Nature du problème :

                  Données bibliographiques erronées

                  Incohérence entre les données bibliographiques et le document affiché

                  Image(s) floue(s) ou tronquée(s)

                  Document incomplet ou page(s) manquante(s) :

                  Table des matières incohérente ou incomplète

                  Problème de téléchargement

                  Document inaccessible

                  zoom

                  OCR/texte

                  mode écoute

                  Pantalla completa

                  autres (à préciser dans la rubrique Commentaires)

                  Autres (à préciser dans la rubrique Commentaires)


                  Commentaires :



                  Laissez nous votre courriel afin que nous puissions vous répondre:


                  Copia los caracteres de la imagen

                  Los personajes no se ajustan a la imagen mostrada

                  Cerrar esta ventana
                  Comprar una reimpresión
                  Fermer la popin

                  Comprar una reimpresión

                  Este documento puede ser "reimpreso de manera idéntica" bajo forma de libro por el (los) partenario(s) siguiente(s) :
                  TheBookEdition IkiosqueEdilivre

                  Cerrar esta ventana

                  Enviar por correo electrónico

                  Fermer
                  Un correo electrónico acaba de ser enviado al destinatario Lo lamentamos, hubo un error en el envío por correo electrónico anterior. Reinténtelo de nuevo.
                  Cerrar esta ventana

                  Search module

                  Click here to toogle the search panel

                  Search results

                  Búsqueda en esta obra

                  El texto que esta viendo puede presentar algunos errores.

                  Ha siido generado por O.C.R. El nivel de reconocimiento obtenido en este documento es de 99,99 %.




                  LE ROBINSON SUISSE. -118

                  fondre à part, pour t'en servir ensuite pour des soupes, qui seront parfaites. Nous;
                  allons saler tout ce que nous voulons conserver ; mais tu peux donner aux chiens'
                  la tête, les pattes et les entrailles, car il faut que chacun vive.

                  0 mon papa ! s'écria Jack, je vous en prie, donnez-moi l'écaillé.

                  A moi! à moi! » s'écrièrent-ils tous à la fois. Je leur imposai silence, en
                  leur disant qu'elle appartenait de droit à Fritz/puisqu'il l'avait harponnée; et|
                  que sans lui elle serait encore au fond de la mer. « Mais enfin, voyons, dis-je, ce
                  que chacun de vous voudrait en faire, car ce n'est pas sans raison, je pense, que
                  vous désirez tous la posséder. , .

                  ERNEST. Moi, je voudrais en faire un excellent bouclier pour me garantir contre
                  les sauvages quand ils viendront nous attaquer..

                  LE PÈRE. Petit égoïste! je te reconnais bien là; mais je me doute qu'en pareil'
                  cas tu la mettrais bravement sur ton dos, et tu te sauverais au plus vite. Et toi,
                  Jack, qu'en ferais-tu?

                  JACK. Moi, j'en fabriquerais un charmant petit bateau, qui nous ferait plaisir à
                  tous. Quand j'aurais des patates, des karatas, ou autre chose à porter à la maison,-
                  je les mettrais dedans, et ils suivraient le fil de l'eau du ruisseau; ainsi nos pro-
                  visions arriveraient ici sans me fatiguer.

                  LE PÈRE. A la bonne heure; mais un petit radeau, une caisse, peuvent servir
                  au même usage. Et toi, petit François, qu'en voudrais-tu faire ?

                  FRANÇOIS. Oh! je voudrais me bâtir une petite cabane, et je pensais que cette
                  écaille ferait un superbe toit.

                  LE PÈRE. Tout cela est fort bon, mes amis, si nous ne voulons que jouer ; mais
                  je désirerais que vous pensassiez plus à l'avantage commun qu'à votre sûreté per-
                  sonnelle, à votre commodité, ou enfin à vos passe-temps. Et à quoi M. Fritz, le
                  possesseurlégitime de cette écaille, l'a-t-il destinée?

                  FRITZ. A un bassin, que je placerai à côté de notre ruisseau, pour que ma mère
                  puisse toujours avoir de l'eau propre pour ses besoins journaliers.

                  LE PÈRE. Bien, fort bien, mon ami ; honneur à l'inventeur du bassin ! Voilà un
                  usage d'une utilité générale, et qui sera exécuté dès que nous aurons de la terre
                  glaise pour poser ce réservoir sur une base solide.

                  JACK. Ah! ah! Eh bien! c'est moi qui fournirai la terre grasse; j'en ai un

                  tas sons ces racines.

                  LE PÈRE. J'en suis bien aise. l'as-tu prise? -

                  LA MÈRE. Il l'a prise ce matin sur la hauteur, il en a découvert une couche ;

                  il s'est tellement sali, qu'il m'a fallu faire une lessive en règle pour ce petit

                  polisson.

                  - JACK. Si je ne m'étais pas sali ainsi, bonne mère, jamais je n'aurais découvert
                  cette terre, qui nous sera, fort utile. En revenant de chercher des patates, j'ai
                  voulu suivre là-haut le bord du ruisseau pour m'amuser à le voir couler et faire
                  ses jolies petites cascades; voilà que j'arrive à une grande place en pente, arrosée
                  par l'eau du ruisseau, et si glissant que je ne pus marcher; je suis tombé, et me
                  suis sali la tête aux pieds ; alors j'ai vu que c'était de la belle terre grasse,.
                  douce comme de l'huile. J'en ai fait grosses boules, et je les ai apportées.

                  LA MÈRE. Et tu t'es vanté de ta découverte comme si elle était la suite des re-
                  cherches les plus empressées, tandis que tu ne la devais qu'au hasard ; enfin, tu
                  l'avoués à présent, et je t'en loue.

                  ERNEST. Dès que ce bassin d'écaillé sera posé, je mettrai dedans les racines que
                  j'ai trouvées et qui sont très sèches. Je ne sais si c'est une espèce de rave ou de
                  raifort ; la plante avait plutôt l'àir d'un arbrisseau ; mais, comme elle m'était in-


                  Source: gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, Y2-74658

                  Compartir este documento

                  Permalink hacia este documento

                  Permalink hacia está página
                  Reproductor exportable

                  Estampilla exportable
                  Enviar por correo electrónico

                  Blogs y redes sociales