Home Plain text
Text mode Audio mode
page 409 (screen 1 of 11)
Next page  
  Last page

Titre : Le Ménestrel (Paris. 1833)

Titre : Le Ménestrel : journal de musique

Éditeur : Heugel (Paris)

Date d'édition : 1833-1940

Type : texte,publication en série imprimée

Langue : Français

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/cb344939836/date

Identifiant : ISSN 12479519

Source : Bibliothèque nationale de France, TOL Non conservé au département des périodiques

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb344939836

Description : Appartient à l’ensemble documentaire : Pam1

Provenance : bnf.fr

The text below has been produced using a process called optical character recognition (O.C.R.). Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page.

The recognition rate for this document is 95.85 %.


2595 - 46- ANNÉE. -N° 52. PARA1T T0DS LES DIMANCHES Dilmalle)le 28 îtoembre 1880.

(Les Bureaux, 2 bis, rue Vivienne)

(Les manuscrits doivent être adressés franco an inur-noi Qf uv -i

v CdU,ti!5bes/ranco au journal, et, publies ou non, ils ne sont pas rendus aux auteurs.)

SOMMAIRE-TEXTE

[.BEETHOVEN : ses dernières années (12° article), VICTOR WILDER. — II. Semaine théâtrale : H. MORENO. — III. La Tempête, poème symphonique (1™ audition), ■ A. MOREL. — IV. Nouvelles et concerts.

MUSIQUE DE CHANT

Nos abonnés à la musique de CHANT recevront, avec le numéro de ce jour :

LISE M'APPELLE

nouvelle mélodie de F. CAMPANA, poésie de CASIMIR DELAVIGNE. — Suivra immédiatement une mélodie inédite du nouveau recueil de Mme PAULINE TURBOT.

PIANO

Nous publierons, dimanche prochain, pour nos abonnés à la musique le PIANO : un morceau des Riens de la collection des OEuvres posthumes de G. ROSSINI, morceau par lequel le Ménestrel inaugurera sa 47e année l'existence.

W. B. — Nos collectionneurs recevront avec le 52e et dernier numéro de l'année (879-80, la table des matières, texte et musique, de la 46e année du Ménestrel.

PRIMES DU MÉNESTREL 1880-1881

Voir, au dos de la table des matières, le catalogue des primes PIANO tt CHANT, tenues à la disposition de nos abonnés à partir du 1er décembre 1880, — date de la 47e année d'existence du Ménestrel. Ces primes seront délivrées à tout ancien ou nouvel abonné sur la présentation de la quittance de renouvellement d'abonnement au Ménestrel pour l'année 1880IK1. Nos abonnés remarqueront qu'indépendamment des partitions et lolumes publiés par le Ménestrel, ils pourront choisir comme prime la «elle légende sacrée de MM. MASSENET et G-RANDMOUGIN, intitulée la Vierge, publication obligeamment, mise à notre disposition par l'éditeur HARTMANN, MUS pourrons de même leur délivrer, sur demande expresse, quelques . ■rolumes restants des Airs de concours de CHARLES GOUNOD, également mis à Wre disposition dès l'an dernier par les éditeurs Choudens. . Toute demande de renouvellement d'abonnement, ou tout abonnement Joweau, du 1er décembre 1880 à fin novembre 1881 (47e année), devra JJK accompagnée d'un mandat-poste sur Paris, adressé franco à M. J.-L. ™!IGEL, directeur du Ménestrel. — Les abonnés au texte seul n'ont pas TO't aux primes de musique. — On ne s'abonne pas pour moins d'un an' — Pour tous détails, voir la 4e page de la table des matières.

Les primes du Ménestrel ne sont pas envoyées à domicile, mais seule™at tenues à la disposition de nos abonnés, dans nos bureaux, 2 bis, ™e vivienne; ceux de nos souscripteurs des départements qui désireraient •J* recevoir par la Poste sont priés de joindre à la demande de renouvellement un mandat-poste sur Paris du prix d'abonnement, en y ajoutant un ™Ppléraent d'un franc pour l'affranchissement de la prime simple, piano fir l> et de deux francs Pour les Primes doubles. (Pour l'étranger, franchissement des primes se traite selon les tarifs de la poste.) J\s- —■ En réponse à plusieurs demandes de nos abonnés, nous leur faisons foi» S^* les volumes classiques de MAMIONTEL, et les volumes de musique de r"se des STRAUSS, de Vienne, peuvent être délivrés en primes, cette année,

"«ne ieS précédentes; mais nous ne saurions répondre de même aux lettres

"cernant des opéras — autres que ceux annoncés à notre 8= page.

LES DERNIÈRES ANNÉES DE BEETHOVEN

LES NOUVEAUX AMIS

Pendant la période de gestation des oeuvres auxquelles nous venons de faire allusion, Beethoven s'entretenait la main avec de petites compositions vocales, dont la conception ne lui demandait pas de grands efforts et le laissait tout entier à ses rêves grandioses. Un travail fait à souhait pour le tenir en haleine tout en laissant son imagination libre, c'est celui que lui avait confié Georges Thomson, éditeur à Edimbourg, grand amateur de chansons populaires et nationales.

Depuis 1810 Beethoven était entré en relations avec Thomson et continuait l'oeuvre entreprise par Haydn et Kozeluch, celle d'harmoniser les chants écossais, irlandais ou galliques, que l'éditeur lui faisait parvenir à la douzaine. Le maître a, de la sorte, écrit, avec accompagnement de piano, de violon et de violoncelle, environ 250 mélodies, parmi lesquelles il en est bon nombre qui sont véritablement délicieuses. Pour leur conquérir la popularité qu'ils méritent il ne leur manque qu'un texte français et un chanteur assez intelligent pour les goûter et s'en éprendre, ce qui, à la vérité, est chose assez difficile à trouver.

Beethoven fit, à ce propos, avec Thomson un échange ds lettres écrites, tantôt en anglais, tantôt dans ce français fantaisiste, avec lequel mes lecteurs ont déjà fait connaissance. La correspondance est très amusante à feuilleter et contient parfois des remarques piquantes.

« Je vous prie instantement d'adjoindre toujours le texte aux chansons écossais.

» Je ne comprends pas comme vous qui êtes connaisseur ne pouvés comprendre que je produirais des compositions tout à fait autres, si j'aurai le texte à la main et les chansons ne peuvent jamais devenir des produits parfaites, si vous ne m'envoyés pas le texte et vous m'obligerés à la fin de refuser vos ordres ultérieurs. »

Sur le manuscrit d'une collection de- chansons irlandaises,

Text mode Audio mode
page 409 (screen 1 of 11)
Next page  
  Last page
Home Plain text