Accueil Texte brut
Mode texte Mode écoute
page 319 (vue 375 sur 431)
Page suivante Page précédente  
  Dernière page Première page

dans les lieux publics, on a crié « Vive lord Wellington I » C'est le héros des héros. Il emporte avec lui les bénédictions de tous les départements par son armée a passé. Je crois que les habitants du midi de la France lui élèveraient volontiers une statue. Quel contraste avec la conduite des autres armées 1 Il est vrai qu'elles ont droit d'user de représailles. [U est vrai encore qu'elles ne nous font pas autant de mal que nous leur en avons fait, et qu'aujourd'hui nos armées rentrées en France y font encore plus de mal que les armées étrangères >.] L'Angleterre a bien sujet de se glorifier des succès de ses armes, l'Europe lui doit son salut. Elle mettra le comble à sa gloire si elle met de la générosité dans les conditions de paix qu'elle nous propose. Sa politique l'exige; si elle ne soutient pas avec la Russie le trône des Bourbons, je doute fort qu'il puisse se soutenir par lui-même. Les opinions sont trop divergentes, et malheureusement nos finances sont tellement épuisées qu'il est impossible au Roi de faire des sacrifices qui puissent llxer ces opinions et faire chérir son retour. Bonaparte n'est pas encore dans son lie. On y a trouvé des troupes françaises qu'on iguorait qu'il y eût envoyées, et on t-st venu ici chercher de nouveaux ordres. On devrait bien l'éloigner et l'emmener à ÎJotony-Bay. Tant qu'on le saura près, il donnera de l'inquiétude.

XX.

Relation »k ok qui s'est vassè »ans i.k nKPAivmiENT DES 1ÎASSKS Al.l'l.S, IHil'UIH LE DÉItAHQUKMKNT I)K BoXAt-AiiiK i'«f:s k'Antuies, JUSQU'A sa sonriB »unn n£l'AKTEMKNT a.

Le i" mars au soir. le débarquement ayant été effectué par Honajmrte près de Cannes et d'AntlIu-H, avec six A sept cents i. FhraM* bilonnèe.

vi, lllbl. de Carets Muni*, l'apler* de l'ong. llopir

Mode texte Mode écoute
page 319 (vue 375 sur 431)
Page suivante Page précédente  
  Dernière page Première page
Accueil Texte brut