Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 409 à 409 sur 486

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Guide horaire général international illustré pour le voyageur en Orient : description de Constantinople et des plus importantes villes de la Turquie, de l'Egypte et de la Grèce...

Éditeur : Cervati et Cie (Constantinople)

Date d'édition : 1909

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Format : 1 vol. (VI-499 p.) : ill. ; in-16

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k55584488

Source : Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, Z BARRES-20254

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33411552j

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/02/2010

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 83 %.
En savoir plus sur l'OCR


438 «RjÈt'K (ATHÈNES)

'J'JWJ

envahi l'Asie Mineure en 220 av. J.C. A l'E. du Musée il y aies fragments d'un mur pélasgique.

Du Belvédère, à l'angle N. E. de l'Acropole, l'on jouit de la meilleure vue sur la ville moderne : au S. E. les colonnes de l'Olympéion avec le mont Hymette dans le fond ; plus près, l'arc d'Adrien, et plus en avant, juste en face, le monument de Lysicrate; au delà de celui-ci, le Palais du Hoi et le Jardin Royal, puis le Lycabette : et le Pentélique qui, vu de cet endroit, a la forme d'un pigeon. ; Dans la ville, un peu à gauche, l'Académie, l'Université et la ; Bibliothèque attirent les regards par l'éclat de leurs marbres ; ! plus au N. s'étend la rue de Patisia ; à gauche s'élève la ma' jestueuse Eglise Métropolitaine avec la petite Métropolitaine ; : au milieu du versant N., la Tour des Vents ; à côté, le Bazar ; avec la Stoa d'Adrien ; à l'O. le Théséion ; dans le fond, la vallée du Céphiso et le Paru es avec son prolongement, l'Aegaleos. Le Musée de l'Acropole, bâti en 1878, renferme les sculptures qui se trouvaient sur l'Acropole et qui sont le résultat des ? fouilles récentes.

i C'est une collection infiniment précieuse et, on peut bien le dire, ; unique dans son genre, par la richesse merveilleuse des oeuvres : d'art datant, pour une grande partie, de l'époque archaïque.

Du Palais Royal, a. travers la ville, jusqu'au Théséio». : ColUnes du Dipylon, des Nymphes, du Fnyx eV de Philopappos.

; A l'extrémité E. de la rue d'Hermès, qui part de la place Syntagma,

Syntagma, trouvent les principaux magasins d'antiquités, de soieries,; de modes, etc. ; c'est le principal centre du commerce d'Athènes. A gauche de la rue d'Hermès, se trouve le Ministère des Cultes et le bureau de l'Ephore-général des antiquités grecques.

Un peu plus loin, au S. de la rue d'Hermès, l'Eglise Mélropoli-' taine érigée en 1040-53 et quelques pas plus loin au S. se trouve la Petite Métropolitaine appelée aussi Aghios Eteftérios, datant du 9e siècle. C'est le plus ancien monument byzantin existant sur terre ???grecque. L'église de Xapnikare.i, se trouve dans la rue d'Hermès.

La rue d'Eole, très animée, surtout dans la partie voisine de la rue d'Hermès, est la seconde artère principale de l'ancienne ville.

A l'extrémité S. de la rue d'Eole s'élève la :

Tour des Vents ou Orologhion Andronikou Khirrcstes (20-30