Home Plain text
Text mode Audio mode
page 121 (screen 138 of 379)
Next page Previous page  
  Last page First page

REMARQUES SUR LA TOPOGRAPHIE DE L ILE TIBÉRINE 121

aller du Capitole ou du Forum à la rive droite du fleuve, aucune voie n'est plus directe, aucun trajet plus rapide. La commodité des communications exigeait qu'entre la tête du pont Fabricius et la tête du pont Cestius le terrain fût laissé libre et dégagé; aucun monument ne devait s'interposer, barrant le chemin. Sur la droite et sur la gauche s'alignaient les temples, les portiques, les maisons particulières, mais entre les deux ponts, il n'y avait, il ne pouvait y avoir qu'une rue ou une place par où l'on se rendait de l'un à l'autre aisément et sans détour.

Les travaux de ces dernières années ont confirmé ces suppositions logiques et permis même de fixer le tracé de la rue qui traversait l'île de part en part. Il faut observer que le pont Ceslius-.SVm Barlolomeo et le pont FahncÀus-Quallro Capi ne sont pas dans le prolongement l'un de l'autre; un regard jeté sur le plan de l'île montre que leurs directions se coupent obliquement. En effet, lorsqu'on les a construits, on a voulu avant tout les établir très solidement, les mettre en état de résister aussi bien que possible à la poussée des eaux ; chacun d'eux, dans le bras du fleuve qu'il franchit, a été placé perpendiculairement au courant. Ils étaient reliés cependant par une voie toute droite. En démolissant la tète du pont San. Barlolomeo, on a constaté qu'elle débouchait dans l'île par une rampe en pente formant coude et s'abaissant dans la direction du pont Quattro Capi[. La rue entre les doux ponts commençait à cette rampe oblique et gagnait directement le bord opposé de l'île. Ne serait-ce pas à elle que s'appliqueraient particulièrement les mots inler duos pontes du plan de Septime Sévère? Sur les fragments de la Forma Urbis Bom.v heureusement rapprochés et complétés par Jordan ces trois mots sont inscrits dans un espace vide bordé de constructions- : c'est ainsi que l'auteur du plan représente ordinairement les rues et les places. Il se pourrait que nous ayons là, sous les yeux, avec une partie de la via inler duos pontes, l'indication de son nom officiel, bien justifié par sa situation et son parcours.

Au centre de l'île tibérine, devant l'église Saint-Barthélémy, existe maintenant une petite place. Rien n'empêche de croire

1. Renseignement communiqué par M. Lanciani, qui a vu cette rampe el qui en a relevé les dimensions el la direction.

2. Voir ci-dessus, p. GO.

Text mode Audio mode
page 121 (screen 138 of 379)
Next page Previous page  
  Last page First page
Home Plain text