Your request:


Downloading format: : Texte

Screens 454 à 454 sur 738

Nombre de pages: 1

Full bibliographic record:

Titre : Description géographique, historique, chronologique, politique et physique de l'Empire de la Chine et de la Tartarie chinoise. Tome 1 / ... Par le P. J.-B. Du Halde,...

Auteur : Du Halde, Jean-Baptiste (1674-1743). Auteur du texte

Auteur : Régis, Jean Baptiste (1663-1738 ; père). Auteur du texte

Éditeur : P.-G. Le Mercier (Paris)

Date d'édition : 1735

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 4 vol. : cartes ; in-fol.

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 600

Description : [Description de la Chine (français)]

Description : Comprend : Observations géographiques sur le royaume de Corée

Description : Appartient à l’ensemble documentaire : Sinica1

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k54962623

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, FOL-O2N-39 (1)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33990663r

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/04/2009

The text below has been produced using a process called optical character recognition (OCR)
Since it is an automatic process, it is subject to errors you might find in this page. The O.C.R. ratio for this document is 84


Êf DE LA tÀkTÀÍUË CHINOISE. 310

Palais, Il vit en songe un homme j que le Ciel lui préfen- Jj

toit pour être son premier Ministre ; il le considéra at- -i

téntivement -, ôc les traits de son visage lui demeurèrent si ì,

fortement gravez dans la mémoire, qu'à son réveil il en *

sit un portrait très-fidéle. "

Il assembla ses Ministres, ôc leur ayant raconté ce qui <

s'étoit passé pendant son sommeil, il leur montra le por- '.

\ trait de la personne en question, ôc il dépêcha de tous les ',

; cotez des gens de confiance, pour chercher celui dont ils

> voyoient le porttait.

i On le découvrit dans un Village au milieu d'une troul pé d'artisans. Il s'appelloit Fou yue, ôc gagnoit íà vie au " métier de Maçon. On le conduisit aussitôt a la Cour', où

> on lui fit un grand nombre de questions fur la politique >

* fur les vertus propres d'un Souverain > fur les devoirs des £ Princes envers leurs so jets > ôc des sujets envers leurs PrinJ ces i fur les différentes Charges de l'Empire -, ôcc. Tout le v monde fut charmé des réponses nettes, précises, ôc vérify tablement éloquentes qu'il fit à toutes ces questions.

* Alors l'Empereur prit la parole, ôc Vadressant au pau4 vre artisan* « C'est toi -, cher Fou yue, lui dit-il, que le Ciel

* » a choisi pour m'aider de tes sages leçons*. Je te regarde

* »» comme mon maître, regarde moi comme une glace de J » miroir peu polie que tu dois façonner i ou comme un

* » homme foible & chancelant fur les bords d'un préci4 » pice , que tu dois guider ; ou comme une terre sèche *. « & aride que tu dois cultiver. Ne me flattes point , ne í£ » m'épargne point fur mes défauts, afin que par tes inf*

inf* tractions, ôc par celles de mes autres Ministres, je puisse

* » acquérir les vertus de mon ayeul Tching tang , ôc rapfy » pester dans ces jours infortunez la modération, l'équitc J » ôc la douceur de son gouvernement. »

J Fou yue se prosterna, selon la coutume, devant VEmpe4 reur, qu'il trouva toujours docile à ses instructions : on % les voit dans le Chu kjng, dont je donnerai le précis, ôi J ce fut en les suivant que Vou ting devint le modèle de:

* bons Empereurs, ôc que íà réputation s'étendant jusqu'au:? fy Nations les plus éloignées, les engagea à venir se range] \ fous son obéissance*

J Ce Princemourut Vannée cinquante-deuxième du Cy

* cle, ôc eut pour successeur son fils nommé Tfiw keng.

4 4

4 Seconde 4 | Dynastie | ^ nommée fy

•$• Chang. -fy

* 4

* Vo u 4

M TING % £ vingtié* J [. me Em- ^ > pereur.

* '<