Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 454 à 454 sur 738

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : Description géographique, historique, chronologique, politique et physique de l'Empire de la Chine et de la Tartarie chinoise. Tome 1 / ... Par le P. J.-B. Du Halde,...

Auteur : Du Halde, Jean-Baptiste (1674-1743). Auteur du texte

Auteur : Régis, Jean Baptiste (1663-1738 ; père). Auteur du texte

Éditeur : P.-G. Le Mercier (Paris)

Date d'édition : 1735

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Langue : language.label.français

Format : 4 vol. : cartes ; in-fol.

Format : application/pdf

Format : Nombre total de vues : 600

Description : [Description de la Chine (français)]

Description : Comprend : Observations géographiques sur le royaume de Corée

Description : Appartient à l’ensemble documentaire : Sinica1

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k54962623

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, FOL-O2N-39 (1)

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33990663r

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 15/04/2009

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 84 %.
En savoir plus sur l'OCR


Êf DE LA tÀkTÀÍUË CHINOISE. 310

Palais, Il vit en songe un homme j que le Ciel lui préfen- Jj

toit pour être son premier Ministre ; il le considéra at- -i

téntivement -, ôc les traits de son visage lui demeurèrent si ì,

fortement gravez dans la mémoire, qu'à son réveil il en *

sit un portrait très-fidéle. "

Il assembla ses Ministres, ôc leur ayant raconté ce qui <

s'étoit passé pendant son sommeil, il leur montra le por- '.

\ trait de la personne en question, ôc il dépêcha de tous les ',

; cotez des gens de confiance, pour chercher celui dont ils

> voyoient le porttait.

i On le découvrit dans un Village au milieu d'une troul pé d'artisans. Il s'appelloit Fou yue, ôc gagnoit íà vie au " métier de Maçon. On le conduisit aussitôt a la Cour', où

> on lui fit un grand nombre de questions fur la politique >

* fur les vertus propres d'un Souverain > fur les devoirs des £ Princes envers leurs so jets > ôc des sujets envers leurs PrinJ ces i fur les différentes Charges de l'Empire -, ôcc. Tout le v monde fut charmé des réponses nettes, précises, ôc vérify tablement éloquentes qu'il fit à toutes ces questions.

* Alors l'Empereur prit la parole, ôc Vadressant au pau4 vre artisan* « C'est toi -, cher Fou yue, lui dit-il, que le Ciel

* » a choisi pour m'aider de tes sages leçons*. Je te regarde

* »» comme mon maître, regarde moi comme une glace de J » miroir peu polie que tu dois façonner i ou comme un

* » homme foible & chancelant fur les bords d'un préci4 » pice , que tu dois guider ; ou comme une terre sèche *. « & aride que tu dois cultiver. Ne me flattes point , ne í£ » m'épargne point fur mes défauts, afin que par tes inf*

inf* tractions, ôc par celles de mes autres Ministres, je puisse

* » acquérir les vertus de mon ayeul Tching tang , ôc rapfy » pester dans ces jours infortunez la modération, l'équitc J » ôc la douceur de son gouvernement. »

J Fou yue se prosterna, selon la coutume, devant VEmpe4 reur, qu'il trouva toujours docile à ses instructions : on % les voit dans le Chu kjng, dont je donnerai le précis, ôi J ce fut en les suivant que Vou ting devint le modèle de:

* bons Empereurs, ôc que íà réputation s'étendant jusqu'au:? fy Nations les plus éloignées, les engagea à venir se range] \ fous son obéissance*

J Ce Princemourut Vannée cinquante-deuxième du Cy

* cle, ôc eut pour successeur son fils nommé Tfiw keng.

4 4

4 Seconde 4 | Dynastie | ^ nommée fy

•$• Chang. -fy

* 4

* Vo u 4

M TING % £ vingtié* J [. me Em- ^ > pereur.

* '<